En poursuivant votre navigation vous acceptez l'installation de cookies

mardi 10 février 2009

A propos du renvoi d'Aymeric Chauprade

Communiqué du Bloc Identitaire du 9 février 2009

La France a besoin d'Aymeric Chauprade

Le Géopoliticien Aymeric Chauprade vient d'être « congédié » de son poste d'enseignant au CID (Collège Interarmées de Défense – anciennement Ecole de Guerre). Son crime ? Avoir évoqué les versions non officielles des attentats du 11 septembre 2001.

Docteur en science politique de la Sorbonne, directeur de la Revue française de géopolitique, secrétaire général de l'Académie Internationale de Géopolitique, Aymeric Chauprade est - avec François Thual - le rénovateur de la pensée géopolitique française. Il est aussi l'un des rares universitaires français à assumer des convictions sceptiques face à la construction européenne actuelle puisqu'il fût directeur de campagne de Philippe de Villiers en 2004.

Dans son dernier ouvrage, Chronique du Choc des civilisations, l'universitaire consacre une dizaine de pages très documentées aux théories dites « alternatives » sur les attentats du 11 Septembre. Théories occultées par les médias français mais qui ne cessent de prendre de l'ampleur en Russie, dans le monde arabe... et aux Etats-Unis ! Aussitôt calomnié par un article fielleux du journal Le Point (« Chauprade l'homme qui forme les officiers et déforme l'histoire »), Aymeric Chauprade vient d'être révoqué de son poste d'enseignant du CID sur ordre direct du ministre de la Défense Hervé Morin, cela même sans avoir été entendu par ses pairs.

Pourtant Aymeric Chauprade s'est bien gardé de prendre partie et s'est cantonné à son rôle : « Je souhaitais mettre en opposition deux façons de voir le monde, sachant que la moitié de l'humanité pense que les attentats du 11 Septembre sont le fruit d'un tel complot », explique-t-il, évoquant « une hypothèse qui ne manque pas d'arguments, à défaut de forcément convaincre ». C'est déjà aller trop loin pour Hervé Morin selon qui douter, c'est déjà trahir. Par cette exécution sommaire, ce sont assurément les réserves formulées par Aymeric Chauprade sur le récent Livre blanc de la défense ainsi que ses prises de position alter-européennes et turco-sceptiques que le ministre-censeur a voulu sanctionner.

Le Bloc Identitaire dénonce la chasse aux sorcières ouverte contre un universitaire dont le seul crime, au pays de Voltaire, est d'avoir fait preuve d'esprit critique.

Le Bloc Identitaire condamne les dérives autocratiques d'un pouvoir chaque jour plus inféodé à des intérêts qui ne sont ni français ni européens et qui envoie mourir ses meilleurs fils dans des guerres lointaines sous commandement étranger. La révocation d'Aymeric Chauprade au moment même où Nicolas Sarkozy entend réintégrer pleinement la France dans le dispositif OTAN est un message clair pour tous ceux qui font de l'indépendance de la France et de l'Europe un combat.

Le Bloc Identitaire exige la réintégration immédiate et sans condition d'Aymeric Chauprade dans ses fonctions. La France n'a pas les moyens de se priver d'un spécialiste comme Aymeric Chauprade, surtout s'il doit être remplacé par des hommes de la trempe de ceux que l'on trouve dans le gouvernement actuel, qu'il s'agisse d'un Hervé Morin ou d'un Bernard Kouchner.


Il va sans dire que j'approuve entièrement le communiqué des Identitaires, par contre je crois que les dirigeants français ont atteint un tel stade de suivisme et de cosmopolitisme, que le maintien de telle ou telle capacité nationale leur passe bien au-dessus. ...Malheureusement.

Franchement, toute option politique de changement étant désormais quasi-inaccessible, que reste-t-il ? il y a des choses que l'on ne peut pas dire mais chacun en tirera les conclusions qui s'imposent.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire


Afin d'éviter que votre commentaire ne soit détruit, veuillez indiquer un pseudo.

Les commentaires injurieux ou ne respectant pas de manière évidente la multitude de lois liberticides qui nous sont imposées sont susceptibles d'être supprimés. Faites preuve d'intelligence et d'imagination !

Les auteurs des commentaires sont responsables de leurs propos.