En poursuivant votre navigation vous acceptez l'installation de cookies

mercredi 11 février 2009

Merci : Attali est innocent.

Le procureur a requis mercredi la relaxe en faveur de Jacques Attali dans le procès de l'Angolagate, une affaire de vente d'armes de guerre en Angola dans les années 1990.

Jacques Attali, 65 ans, ancien conseiller du président François Mitterrand, est accusé d'avoir reçu 160.000 dollars pour avoir, de 1997 à 1999, usé de son influence auprès de Bercy et du ministre des Affaires étrangères Hubert Védrine afin de résoudre les ennuis fiscaux de la société ZTS Osos de Pierre Falcone et Arcadi Gaydamak.

Mais le procureur a estimé que s'il était bien intervenu auprès de Hubert Védrine, ce qui pourrait "nourrir la critique sur un terrain éthique", M. Attali n'avait reçu aucune contrepartie, les sommes que lui a versées Pierre Falcone étant liées à "un travail effectif".

Jacques Attali avait expliqué que ces versements constituaient des honoraires versés au titre de paiement d'une étude sur le microcrédit en Angola.


Si c'était pour un "travail effectif" rien à dire n'est-ce pas ?

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire


Afin d'éviter que votre commentaire ne soit détruit, veuillez indiquer un pseudo.

Les commentaires injurieux ou ne respectant pas de manière évidente la multitude de lois liberticides qui nous sont imposées sont susceptibles d'être supprimés. Faites preuve d'intelligence et d'imagination !

Les auteurs des commentaires sont responsables de leurs propos.