En poursuivant votre navigation vous acceptez l'installation de cookies

lundi 6 mars 2017

Le Grand Choix

Ces jours-ci le parti Les Républicains doit se décider à choisir définitivement (humm...) son candidat aux présidentielles .  Le choix se fera entre un présumé innocent futur mis en examen pour une affaire d'auto-distribution un peu trop généreuse de fonds par ailleurs mis à sa disposition, un repris de justice condamné pour la mise en place d'un système de financement  à partir d'emplois fictifs et  un mis en examen ayant par ailleurs plusieurs grosses affaires qui l'attendent.

Le "moins-disant" c'est quand même le premier, responsable"seulement"  d'avoir gonflé ses revenus de manière artificielle mais sans vraiment piquer dans la caisse puisque l'argent était mis à sa disposition. On se rappellera que Jospin avait rincé les fonds secrets avant sa mise à la retraite, sans conséquence.
On voit mal au nom de quelle moralité républicaine (et encore moins  au nom de quelle morale) Alain ou Nicolas serait plus apte à remplacer François.
La vérité vous la connaissez tous, Fillon n'est pas le candidat officiel des mondialistes, même si sa politique est en grande partie mondialiste et ceux-ci craignent qu'il ne leur claque dans les doigts en cas de difficulté. C'est pareil pour Sarkozy, trop fantasque, trop imprévisible et bien trop chargé. Reste celui qui s'est fait recoudre l'hymen pour faire une mariée présentable, mais ce sont les Français qui paieront la dot et les frais de mariage.

JUPPE reste chez toi !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire


Afin d'éviter que votre commentaire ne soit détruit, veuillez indiquer un pseudo.

Les commentaires injurieux ou ne respectant pas de manière évidente la multitude de lois liberticides qui nous sont imposées sont susceptibles d'être supprimés. Faites preuve d'intelligence et d'imagination !

Les auteurs des commentaires sont responsables de leurs propos.