En poursuivant votre navigation vous acceptez l'installation de cookies

mercredi 29 mars 2017

La grande peur de l'an deux mil.

Ce qui est passionnant, troublant, effrayant même à notre époque c'est que l'on voit se profiler à l'horizon des signes eschatologiques  qui correspondent à des signes réels, constatés, ou prévisibles à l'aide de la raison et tout ça n'est pas très rassurant.
Par exemple plusieurs prophéties ou visions parlent de la chute du Vatican, de l'invasion de l'Europe par les troupes russes, ou de l'extermination des Arabes pour ne citer que cela.
Concrètement, dans le monde réel, il faudrait être aveugle pour ne pas voir que le Vatican court à sa perte et y entrainera l’Église catholique. Aujourd'hui même, le Pape reçoit le Premier Ministre homosexuel du Luxembourg et son mari  ! 
De même, l'Europe joue un jeu très dangereux pour elle entre grandes puissances et invasion par la lie du monde et pourrait facilement se retrouver au cœur d'un conflit entre les puissances maritimes et celles de l'île-monde.
Quant aux Arabes, ils ont mangé leur pain blanc. Les guerres qui les déchirent sur fond religieux et leurs provocations permanentes pourraient facilement amener l'Iran soutenue par la Russie à régler rapidement le compte de la péninsule arabique . Ce n'est pas encore une probabilité mais c'est possible.
Tout cela sur fond d'une volonté de prise de pouvoir mondial par des forces occultes  qui pratiquent le démonisme quasi ouvertement (cf la cérémonie d'ouverture du tunnel du Gothard)

Pendant ce temps là tout ce qui est vraiment friqué sur la planète se fait construire des abris dans des endroits reculés et s'approvisionne en armes et nourriture, certainement pas que pour le fun.

2 commentaires:

  1. Nul ne sait le jour ni l'heure.
    Tout les siècles qui passent, chacun a l'impression de la fin du monde.
    La révolution dite "Française", la semaine sanglante, 1914 etc...

    "Tout cela sur fond d'une volonté de prise de pouvoir mondial"
    Prise ou du moins conservation, et espoir de pouvoir continuer à coloniser pour la cause de la dictature mondialiste.
    (Tant que la banque n'a pas encore sauté et tant que seul l'occident est mondialisé, ce n'est pas gagné. ils sont très loin du compte même s'ils font comme si nous n'avions plus le choix, très très loin !)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ils s'excitent d'autant plus sur nous que peut-être ça ne progresse pas comme ils le voudraient, ceci étant dit l’Amérique du Sud et l'Afrique comptent pour du beurre. L'os c'est vraiment l'Eurasie. Ils ne se sont pas encore vraiment attaqué à la Chine, mais une fois que l'Amérique du Nord l'Europe et la Russie seraient tombés, qui donnerait cher de la Chine qui n'existe (économiquement) que parce que nous lui avons donné les moyens d'exister. Nous rendre insolvables ruinerait immédiatement la Chine et les monarchies pétrolières.

      Supprimer


Afin d'éviter que votre commentaire ne soit détruit, veuillez indiquer un pseudo.

Les commentaires injurieux ou ne respectant pas de manière évidente la multitude de lois liberticides qui nous sont imposées sont susceptibles d'être supprimés. Faites preuve d'intelligence et d'imagination !

Les auteurs des commentaires sont responsables de leurs propos.