En poursuivant votre navigation vous acceptez l'installation de cookies

lundi 13 mars 2017

Les "petits candidats" de la droite et leur rôle dans la présidentielle.

Il y a à droite deux "petits candidats" dont on parle un peu et dont on sait qu'ils n'auront aucune capacité à parvenir au second tour, tant le choix des Français est conservateur en la matière (Il a fallu près de 30 ans à JMLP pour parvenir au second tour et 15 ans de plus pour que MLP devienne un tant soit peu menaçante)  .
J'ai cité Asselineau et Dupont Aignan.

Dupont Aignan en est à sa seconde candidature . A la première en 2012, il avait fait 1,78% des voix, donc son investissement ne lui a pas été remboursé.
Ses dépenses de campagne s'élevaient à 1,257 millions d'euros dont 0,8 M€ d'investissement personnel. En 5 ans, Dupont Aignan a dû reconstituer son capital propre et disons, l'augmenter au moins d'autant car on imagine mal qu'ils puisse consacrer moins de ressources à cette prochaine campagne qu'à la précédente.
Il a donc fallu que Dupont Aignan économise 1,6 M€ en cinq ans soit environ 27000 euros par mois.
Cet homme a, soit de beaux revenus, soit mène une vie d'ascète, soit plus surement les deux...

Pour Asselineau, comme c'est sa première campagne, il n'a pas de déficit à reconstituer, admettons donc que ses besoins en capitaux sont divisés par deux ce qui nécessite quand même de beaux revenus peut-être un peu au dessus des capacités d'un retraité de la fonction publique même de haut niveau.

Edit du 15 mars :
Quel que soit leur mode de financement, les frais de campagne tels qu'ils sont communiqués sont intégralement remboursés par l'Etat, mais dans la limite d'un plafond qui dépend du score obtenu (en pourcentage) :
  • 47 % des plafonds ci-dessus pour les candidats ayant obtenu au moins 5% des suffrages exprimés (soit environ 8 millions d'euros) ;
  • 4,7 % des plafonds ci-dessus pour les candidats ayant obtenu moins de 5% des suffrages exprimés (soit environ 800 000 euros).
Pour les deux candidats qui parviennent au second tour, le plafond est d'environ 10,7 millions d'euros (soit 47,5 % du plafond des dépenses pour les candidats du second tour).
 Avec toutes mes excuses pour un premier jet un peu bâclé.

Tous deux sont classés à droite, limite extrême droite. Qu'ils le veuillent ou pas, surtout qu'ils l'admettent ou pas, leur rôle principal dans la campagne va être de siphonner, 2, 4, peut-être 6% des voix (en 2012, les candidats marginaux de droite avaient fait environ 3% des voix) .
Bien qu'ils prennent bien soin de se démarquer du FN, il n'y a pas de doute qu'ils rassembleront sur leur nom des électeurs las du cirque de "la droite et du centre" mais pas assez couillus pour voter FN malgré la présence d'un rideau masquant l'isoloir.
On commence alors à mieux comprendre l'origine possible de cette manne financière qui utilisée différemment leur aurait permis de s'offrir un beau bateau ou une villa en bord de mer.
Le but est bien  de priver MLP des quelques pour cent qui peuvent faire la différence entre un accès au second tour ou pas. .

Seraient-ils capables de créer une dynamique de second tour favorable à MLP ?
Admettons que MLP accède au second tour avec un beau score qui peut lui laisser espérer une élection  c'est à dire un score supérieur à 30% face à un candidat de gauche ou de la banque.
Gageons que Fillon jouera sa danseuse et retournera dans sa province. mancelle .  Au pire il acceptera l'idée d'un front républicain, au mieux il ne donnera aucune consigne de vote.
Si un des deux candidats de la droite marginale ou même les deux se ralliaient à MLP ils seraient capables de créer une dynamique bien supérieure à leur apport brut en voix. Ils seraient capables de décider une part importante de l'électorat filloniste dérouté et peut-être alors de donner à MLP les 15, 20% qui lui manqueraient. C'est un scénario qui joue sur la limite du possible mais qui n'est pas impossible.
Alors le feront-ils ?
Ma réponse est à l'évidence non, parce qu'ils sont là exactement pour la cause inverse.

7 commentaires:

  1. Bonjour au taulier ,
    je commente très peu mais apprécie en général vos
    billets !
    Une chose me gêne : ( particulièrement ce matin ) l ' avalanche
    de gentilles petites vaches , certes mignonnes , mais tellement
    nombreuses que le texte en devient illisible ...
    Curieusement cela change au fil des jours .
    Ne pouvez vous remédier à cette avalanche cornue ?
    Merci et bon courage !
    Labolisbiotifool

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. en fait il s'agit d'un filet de cochonnets anti-hallal. Il suffit de légèrement déplacer son écran verticalement à la souris pour que ça disparaisse. C'est un gag que j'ai mis en place il y a plus d'un an je crois mais je vais l'interrompre si ça vous dérange vraiment et si vous produisez un certificat de baptême

      Supprimer
  2. Ces droitards ont de belles possibilités d'épargne, en effet.
    On peut tout supposer, avec notre mauvais esprit légendaire.
    Ils ont un rôle à jouer. Ça se paie !

    RépondreSupprimer
  3. Il me semble avoir lu, mais je ne sais plus où, que tous les candidats ayant obtenu leurs 500 signatures ont droit à un remboursement forfaitaire de 800'000 euros. Donc ils n'y sont pas de leur poche s'ils ont dépensé moins que cela...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tout à fait vrai et je vais modifier l'article pour le mentionner

      Supprimer
  4. Bien éclairant, tout ça... Merci

    RépondreSupprimer


Afin d'éviter que votre commentaire ne soit détruit, veuillez indiquer un pseudo.

Les commentaires injurieux ou ne respectant pas de manière évidente la multitude de lois liberticides qui nous sont imposées sont susceptibles d'être supprimés. Faites preuve d'intelligence et d'imagination !

Les auteurs des commentaires sont responsables de leurs propos.