En poursuivant votre navigation vous acceptez l'installation de cookies

lundi 7 août 2017

Collomb fait la différence entre les bons et les mauvais migrants

La France se dresse contre l'immigration sauvage (ne riez pas) Dèja que Macron a décidé qu'il allait régler le problème à lui tout seul , son ministre de l'Intérieur et autres terres découvertes à marée basse se hasarde dans une distinction entre les bons et les mauvais migrants.

Je résume et j'interprète mais en gros, les mauvais migrants ça entre dans le pays illégalement, ça profite des subsides, c'est violent, ça considère que les femmes occidentales sont des putes et des salopes tout juste bonnes à être violées - et encore c'est une faveur qu'on leur fait - Il doit bien y avoir une ou deux caractéristiques que j'oublie mais globalement vous avez saisi le topo.
Les bons migrants ... c'est pareil, MAIS ce sont des bons migrants.

C'est clair non ? 


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire


Afin d'éviter que votre commentaire ne soit détruit, veuillez indiquer un pseudo.

Les commentaires injurieux ou ne respectant pas de manière évidente la multitude de lois liberticides qui nous sont imposées sont susceptibles d'être supprimés. Faites preuve d'intelligence et d'imagination !

Les auteurs des commentaires sont responsables de leurs propos.