En poursuivant votre navigation vous acceptez l'installation de cookies

lundi 27 juillet 2009

Chouchou pète une durite

Harassé par ses lourdes responsabilités (!), une vie sexuelle débordante, un régime de jockey pour satisfaire son mannequin d'épouse, parcourant des kilomètres de poussière en Nike malgré ses pieds plats, Chouchou nous a fait un malaise "vagal" du nom du nerf pneumogastrique du système parasympathique, patin couffin...
Bref, Chouchou est tombé dans les pommes. Pauvre petite chose.

Depuis que le vibrion élyséen s'agitait sur l'avant-scène, il fallait bien que cela arrive.

Cela occupe les médias en cette période de vaches maigres puisqu'on ne peut pas parler de ce qui dérange. Comme ça la taxe écolo deRocard, ou devrais-je dire l'arnaque écolo passera plus facilement, les magazines étant plus préoccupés par la petite santé du petit homme.

3 commentaires:

  1. Pharamond27/7/09 19:41

    Pauvre chouchou et... pauvres de nous : un malaise vagal c'est bénin.

    RépondreSupprimer
  2. Je trouve votre analyse très pragmatique.

    RépondreSupprimer
  3. presque triviale :))
    J'ai entendu tout à l'heure sur France info Kouchner se plaindre qu'on l'e,voie aux antipodes pour parapher un accord quelconque . Il disait qu'il verrait bien les conférences internationales par vidéo-conférence.
    On rêve ! Par contre j'imagine qu'il n'est pas prêt à subir les réductions de salaire afférentes !

    RépondreSupprimer


Afin d'éviter que votre commentaire ne soit détruit, veuillez indiquer un pseudo.

Les commentaires injurieux ou ne respectant pas de manière évidente la multitude de lois liberticides qui nous sont imposées sont susceptibles d'être supprimés. Faites preuve d'intelligence et d'imagination !

Les auteurs des commentaires sont responsables de leurs propos.