En poursuivant votre navigation vous acceptez l'installation de cookies

lundi 19 mars 2018

La France alourdit encore la répression contre la liberté d'expression.

La France a déjà l'arsenal législatif le plus développé d'Europe pour lutter contre "le racisme et l'antisémitisme" - comprenez pour sidérer les habitants autochtones et légitimes de ce pays au profit  d'une nuée d'envahisseurs tous moins légitimes les uns que les autres.
La France comporte aussi le réseau de collaborateurs et de dénonciateurs le plus dense du monde, exception faite peut-être de la Corée du Nord, et peut-être de la Chine et de l'Iran, mais rien n'est moins sûr pour ces deux derniers pays.
Il faut croire que nos soubresauts les inquiètent encore puisque après la loi sur les "fake news" visant uniquement la contre information alors que la presse officielle nous en sort au moins une par jour, Philippe, le ci-devant Premier ministre vient de sortir de son chapeau une nouvelle initiative qu'il entend faire prévaloir au niveau européen et qui visera à faire taire sur internet tout site ne balançant pas des tonnes de louanges sur les joies de l'invasion tiers-mondiste ou sémitique et le reste sera a priori suspect au train où ça va !

"Halte aux "torrents de boue" qui se déversent sur Internet. Le Premier ministre Édouard Philippe a dévoilé, lundi 19 mars, lors d'un discours au Musée national de l'histoire de l'immigration à Paris, un nouveau plan de lutte contre le racisme et l'antisémitisme, avec l'ambition de mener un combat "plus efficace" sur le Web.
Ce deuxième plan, qui couvre la période 2018-2020, fait suite à un premier dispositif lancé dans un contexte de flambée des actes antisémites et antimusulmans après les attentats de 2015.  Souhaitant afficher sa mobilisation sur ce dossier, le Premier ministre était accompagné de huit membres de son équipe ministérielle." (France 24)
Je vous passe les détails, ils n'ont aucun intérêt puisqu'on sait quelles sont les motivations et quelles seront les méthodes employées.
La majorité votera comme un seul transgenre et et ces fiottes de l'opposition aussi. Wauquiez en tête.

On notera que ceux qui sont protégés sont les plus agressifs. Il n'est nullement question d'engager des poursuites contre ceux qui attaquent le christianisme, ou tout simplement les habitants légitimes et autochtones de ce pays. Inversion des valeurs : protection pour les spoliateurs ou les tueurs.
Il est clair que ça ne peut plus continuer comme cela !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire


Afin d'éviter que votre commentaire ne soit détruit, veuillez indiquer un pseudo.

Les commentaires injurieux ou ne respectant pas de manière évidente la multitude de lois liberticides qui nous sont imposées sont susceptibles d'être supprimés. Faites preuve d'intelligence et d'imagination !

Les auteurs des commentaires sont responsables de leurs propos.