En poursuivant votre navigation vous acceptez l'installation de cookies

jeudi 4 janvier 2018

L'ombre de la censure s'étend sur l'internet français

Lors de ses vœux à la presse, Macron a annoncé divers projets devant se traduire par des textes législatifs visant à museler le net français "surtout en période électorale" mais pas que, avant la fin 2018.
Naturellement ces lois ne s'appliqueront pas aux médias officiels comme l'Immonde, France Désinfos ou BFMacron et c. puisque la "vérité" ce sont eux qui la font, parfois en contradiction flagrante et totale avec les faits.
Ce que peuvent la Chine ou la Corée du Nord, phares de la liberté de pensée, la France le peut aussi, tel semble être le résumé de la pensée du jupitérion de pacotille en costume aussi étriqué que son esprit qui occupe le poste de directeur général de la pensée, accessoirement président de la ripoublique.

On attend avec impatience la création d'un ministère de la Vérité.

EDIT du 04 janvier

A l'heure où Macron veut museler les sources d'information alternatives la  déclaration suivante du conseiller général du FN dans le 93 Jordan Berdella est à méditer :
"Sans les réseaux sociaux nous n'aurions rien su de l'agression des policiers à Champigny."

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire


Afin d'éviter que votre commentaire ne soit détruit, veuillez indiquer un pseudo.

Les commentaires injurieux ou ne respectant pas de manière évidente la multitude de lois liberticides qui nous sont imposées sont susceptibles d'être supprimés. Faites preuve d'intelligence et d'imagination !

Les auteurs des commentaires sont responsables de leurs propos.