En poursuivant votre navigation vous acceptez l'installation de cookies

vendredi 8 août 2014

Le remodelage est en cours au proche et moyen Orient


Cette carte qui reflète la pensée stratégique des Américains a été publiée dans le NY Times en septembre 2013.
Ce n'est pas une découverte j'en ai déjà vu des moutures quasi identiques sur différents blogs politiques, il y a bien plus qu'un an.
Ça ne vous évoque pas quelques conflits en cours ?

Ce que je déduis de cette carte, c'est que le prochain client sur la liste c'est le royaume d'Arabie Saoudite.
Ça occupera les journalistes des années 20.
A voir cette carte on comprend mieux la réaction tardive des Occidentaux en Irak et pourquoi aujourd'hui les dirigeants élèvent la voix et commencent à proférer des menaces contre les islamistes . Il ne s'agit pas du sort des Chrétiens d'Orient dont ils n'ont que faire, mais simplement d'avertir les radicaux intégristes qu'ils sont en train de déborder des frontières qui leur ont été allouées.

Ne vous attardez pas sur les commentaires inscrits sur le dessin ils sont manifestement tirés de Google translate un jour de mauvais temps après plusieurs bières.

4 commentaires:

  1. Hou là !! Quel vaste sujet !
    Ça occupe des centaines de fonctionnaires dans de nombreux pays et ça débouche sur tant de ramifications !
    Bénéficiaires : Etats-Unis, Israel, Grande-Bretagne (que des alliés indéfectibles et fiables !)

    La recette de base est la création d’une guerre civile qui permet de diviser un pays – voir Ukraine en ce moment ou Yougoslavie en son temps. On privilégie les divisions ethniques ou religieuses, les oppositions politiques sont moins porteuses.
    Passer des alliances, former et soutenir des groupes. Les alliances sont temporaires, inutile de s’encombrer. En revanche on s’appuiera sur de l’agitateur manipulé ou des services de renseignement, des forces spéciales (de moins en moins) et surtout des « milices » ou sociétés militaires privées (type Academi – ancien Xe et Blackwater). Cette SMP par exemple possède une belle base aux Emirats Arabes Unis, à proximité du champ de manœuvre.
    Ces groupes manipulés ou consentants seront appelés « opposition pro-démocratie » (cf. Ukraine) opposants qui luttent pour la liberté contre une dictature abominable (cf. Syrie) ou « terroristes » si ils luttent contre un gouvernement démocratique surtout ami des EU (cf. Iraq).

    La carte qui illustre le billet ne tient pas compte des marges africaines : Soudan, Érythrée, Somalie, Ethiopie (très belle base des EU à Djibouti – ancien camp Lemonnier de la légion étrangère Française…), Kenya…

    Parmi les centaines de sujets sur l’Iraq, revoir ce qu’on a appelé l’ « option Salvador en Iraq » qu’on rapprochera des Escadrons de la mort…
    Bref, vaste et infini sujet…

    RépondreSupprimer
  2. Non seulement l'Afrique mais même l'Europe où les nations seront désagrégées — au premier plan la nôtre — au profit d'une guilde des marchands inféodée au grand frère d'outre Atlantique

    RépondreSupprimer
  3. Avec ce "Kriegspiel" d'apprentis sorciers, nous nous préparons des lendemains qui chantent !
    Et tout cela pour la plus grande gloire d'USraël !

    RépondreSupprimer
  4. Sans vouloir jouer les Cassandre, nous sommes en train d'assister quasiment sans réagir à la mise en place d'un système mondial qui a pour but d'exploiter la planète entière . C'est hallucinant de voir comment leurs plans et leur stratégie semblent au point

    RépondreSupprimer


Afin d'éviter que votre commentaire ne soit détruit, veuillez indiquer un pseudo.

Les commentaires injurieux ou ne respectant pas de manière évidente la multitude de lois liberticides qui nous sont imposées sont susceptibles d'être supprimés. Faites preuve d'intelligence et d'imagination !

Les auteurs des commentaires sont responsables de leurs propos.