En poursuivant votre navigation vous acceptez l'installation de cookies

dimanche 21 novembre 2010

2012

publilcde
J'ai vu hier le film 2012.
Ce film est extraordinaire à plus d'un point de vue.
Rappelons le scénario.
Suite à une activité solaire plus intense, l'écorce terrestre se réchauffe et les plaques tectoniques dérivent à vitesse accélérée, ce qui entraîne des cataclysmes monstrueux .
"Heureusement" ces phénomènes ont été prévus quelques années auparavant par deux savants, un  Afro-américain  et un Indien. Détail à ne pas oublier.
Le Président, Noir, des USA est mis au courant ainsi que les principaux chefs d'États.
Pendant les années qui passent, ceux qui comptent dans le monde sont mis au courant du moment qu'ils achètent leur place dans d'immenses arches en construction, pour une misère, 1 milliard d'euros.
Tous ceux qui tentent de révéler le secret sont assassinés, pendant qu'une association recueille secrètement les principales œuvres d'art du monde entier, sous l'égide de la fille du Président des USA,  pour les mettre à l'abri dans les arches.
Le savant afro-américain du début travaille au projet en en ignorant les aspects les plus sombres. Mine de rien il sait quand même, bien que cela ne soit pas directement évoqué, que le nombre des élus sera ridicule, moins de deux millions de personnes pour la planète entière, rien que des dirigeants politiques et des pleins aux as. Cela n'est pas sans rappeler le concept d'hyper-classe cher à Attali.
Le phénomène s'emballe un peu et les évènements surviennent plus tôt que prévu, ce qui n'est pas sans entraîner une certaine confusion en particulier  parmi les membres de cette hyper-classe qui font tout pour rejoindre le lieu de construction de ces immenses arches au cœur de l'Himalaya pendant que les continents dérivent à la vitesse d'un hors-bord. Le reste de la population, tenu dans l'ignorance ne comprend qu'au dernier moment l'ampleur des évènements qui surviennent.
C'est ce qui donne de l'action à cette histoire qui sinon serait d'une banale platitude, action agrémentée par la trajectoire d'une famille décomposée-recomposée dont le divorcé-mari a appris par hasard l'existence de ce plan secret de sauvetage de l'hyper-classe quand les pékins moyens resteraient soumis aux différents cataclysmes.
Il va donc s'efforcer pendant la majeure partie du film de rallier ces arches avec sa petite famille.
Il y parviendra aidé par des Tibétains au grand cœur après de rocambolesques péripéties, toutes plus invraisemblables, les unes que les autres mais qui sont prétextes à l'aspect le plus divertissant de ce film, les effets spéciaux qui sont grandioses.
Au moment de l'embarquement une des arches a subi des détériorations, laissant sur le carreau plusieurs centaines de milliers de personnes ainsi que les ouvriers chinois du chantier.
Le bon savant afro-américain aidé de la jolie fille du président des USA récupératrice d'œuvres d'art vont  réussir à faire embarquer tous ces gens à bord des arches restantes, contre l'avis du Secrétaire d'État, méchant blanc, qui dirige l'affaire depuis que son président a décidé de laisser sa place au bon savant afro-américain et de mourir au milieu de ses compatriotes, écrasé par le porte-avions JF Kennedy, emporté par un tsunami sur la pelouse de la Maison Blanche.
 Plus kitch tu meurs !

Enfin survient le tsunami géant 1500 m de haut qui balaye le plateau tibétain . Soit j'ai mal entendu, soit l'auteur ne sait pas que celui-ci culmine à une altitude moyenne supérieure à 4200 mètres. Mais on n'en n'est plus à une invraisemblance près.
Bref, encore un petit peu d'action et de suspens à l'américaine et voguent les arches sur une mer d'huile en route vers l'Afrique "le seul continent qui n'ait pas été touché" ou très peu, une chaine de montagne à poussé sur le Zimbabwe , sans doute pour punir le méchant dictateur-qui-ne-respecte-pas-les-droits-de-l'homme .
Et les acteurs basanés de s'extasier sur le fait que l'Afrique à sauvé le monde.
Générique de fin. Ouf ...

Vous l'aurez compris il s'agit là d'un film basano-centré destiné à nous faire bien comprendre que le pouvoir a changé de camp, d'une part et d'autre part que s'il survenait des évènements dramatiques, il serait tout à fait légitime que l'hyper-classe qui tient sa légitimité de sa réussite sociale et financière, soit tout à fait fondée à s'en sortir toute seule. Les autres pouvant bien crever comme ils voudront et d'ailleurs le film s'en désintéresse à peu près complètement sauf pour les scènes grandioses parce qu'on ne peut montrer de scènes de panique sans foule.
Sur le film lui même, la thèse de départ est naturellement complètement invraisemblable, avant que la croûte terrestre ne se réchauffe au point de dériver à la vitesse d'un hors-bord, nous serions tous largement rissolés et les océans transformés en marmite à poissons.
Par contre les effets spéciaux, bien que totalement invraisemblables sont impressionnants.
Les recettes du film sont américaines, bons sentiments à la pelle dégoulinants à souhait, qui tendent à nous faire oublier que nous pourrions prendre fait et cause pour des privilégiés qui se moquent totalement du reste du monde .
Bref un super nanar de série B dont on a du mal à comprendre l'engouement qu'il a suscité dans les médias à sa sortie, l'an dernier je crois. A éviter au très grand choix si l'on doit payer sa place.

5 commentaires:

  1. Et dire que j'avais , au cours de pas mal d'articles , comparé les " élus " de la vraie arche de Noe ....et nombre de démarches de la Génèse ....au processus du socialisme fabien ...mais ça devait etre trop intellectuel ....il fallait bien les américains pour mettre le thème au ( mauvais ) gout du public , tout en ne lui faisant rien comprendre de la gravité effective du phénomène ...

    RépondreSupprimer
  2. J'avais fait une critique au moment de la sortie de ce film que je suis allé voir en salle. Comme toi, le basano-centré et les grosses ficelles mondialistes m'avaient énervé. Restent les effets spéciaux et le grand spectacle hollywoodien. Du blockbuster, du cinoche de divertissement comme l'usine à rêves en produit tant. Rien de génial bien sûr. Tu as raison de souligner toutes les invraisemblances et surtout les arrière-pensées.
    Ce qui m'attriste c'est que plus rien ne parait sur écran ou papier s'il n'a pas sa petite estampille "pense unique"!

    RépondreSupprimer
  3. Nous sommes tout à fait d'accord

    RépondreSupprimer
  4. On peut remarquer quand on est un méchant garçon que les clandestins ont été à deux doigts de faire couler l'arche.
    Que les arches voguant vers l'Afrique vont se livrer à une nouveau colonialisme.
    Que le couple d'Indiens avait le type aryen.

    RépondreSupprimer
  5. Effectivement tout cela est vrai

    RépondreSupprimer


Afin d'éviter que votre commentaire ne soit détruit, veuillez indiquer un pseudo.

Les commentaires injurieux ou ne respectant pas de manière évidente la multitude de lois liberticides qui nous sont imposées sont susceptibles d'être supprimés. Faites preuve d'intelligence et d'imagination !

Les auteurs des commentaires sont responsables de leurs propos.