En poursuivant votre navigation vous acceptez l'installation de cookies

vendredi 15 mai 2009

Vers le port du voile dans l'administration ... québecoise

Au Québec, la ministre de la condition féminine se déclare en faveur du port du voile dans la fonction publique.
"Si on embarque dans la question d'interdire les signes ostentatoires, ça veut dire qu'il faut y aller pour tout le monde. Donc, pas uniquement pour un groupe qu'on montrerait du doigt en particulier. Ce serait le voile, la kippa, le kirpan, la croix... Ce serait vraiment l'ensemble [des signes religieux] et on la trace où, cette ligne-là? ".
Voilà à quoi mènent le relativisme des valeurs et, accessoirement, l'immigration forcenée depuis l'Afrique.
La burqa n'étant qu'un voile un peu plus élaboré il n'est pas interdit d'imaginer de voir bientôt des agents de l'administration en burqa un peu partout dans l'administration québécoise.
Tant qu'à faire, je préfère largement nos laïcards de service .

Source

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire


Afin d'éviter que votre commentaire ne soit détruit, veuillez indiquer un pseudo.

Les commentaires injurieux ou ne respectant pas de manière évidente la multitude de lois liberticides qui nous sont imposées sont susceptibles d'être supprimés. Faites preuve d'intelligence et d'imagination !

Les auteurs des commentaires sont responsables de leurs propos.