En poursuivant votre navigation vous acceptez l'installation de cookies

mercredi 28 mai 2014

Sens commun : jusqu’où peut-on collaborer avec le mal ? | Nouvelles de France Portail libéral-conservateur

Sens commun : jusqu’où peut-on collaborer avec le mal ? | Nouvelles de France Portail libéral-conservateur



L’UMP est balayée – une fois encore – par une « affaire » de
concussion aux proportions cyclopéennes : l’affaire Bygmalion, qui
pourrait bien devenir une énième affaire Sarkozy.


Pour rappel, le Français étant oublieux, je citerai quelques unes des
affaires Sarkozy : Karachi, Clearstream, Bettencourt, Wildenstein,
César, Pleyel, Compiègne, Peugeot, Woerth, le financement Kadhafi, les
enfants de Zoé, les infirmières Bulgares, Jean Sans-Epad, l’arbitrage
Tapie, les sondages de l’Élysée-Buisson (6 millions d’euros), les
affaires Guéant, le Fouquet’s, le Paloma, le vaccin H1N1, les stylos,
Grandrange… Liste non exhaustive... la suite sur Nouvelles de France

4 commentaires:

  1. T'inquiète, ils rebondiront !
    Je ne me fais aucun souci pour Sarkozy et Copé.
    Ils reviennent toujours, comme les cafards.

    En plus, cette histoire est faite pour justifier un éclatement de l'UMP "par les affaires".
    Alors que si éclatement il y a, ce sera plutôt parce que certains tenteront de s'attacher à la remoque du FN. la soupe ! La soupe ! MLP a toujours visé l'implosion de l'UMP

    Mais comme ils ne veulent pas le dire, ils jouent la carte des affaires, pour jouer les fâcheries.

    RépondreSupprimer
  2. je ne sais pas si les affaires sont voulues mais l'éclatement de l'UMP est logique. On l'attend même un peu je trouve.

    RépondreSupprimer
  3. Il y a autant sinon plus d'affaires à gauche qu'à droite. Tout le monde se tient en réalité par la barbichette. Et quand quelque chose sort, c'est la plupart du temps voulu et ça fait partie du jeu.
    L'implosion de l'UMP intéresse autant le FN que le PS qui essaie d'organiser un 2002-bis avec MLP au second tour, nouvelle quinzaine de la haine et front républicain avec un nouvel "escroc" à l'arrivée. (Valls ?) Autant dire que le scénario de 2017 se met en doucement place mais que c'est loin d'être gagné pour qui que ce soit.

    RépondreSupprimer
  4. @ CCRIDER ton analyse me semble snesée

    RépondreSupprimer


Afin d'éviter que votre commentaire ne soit détruit, veuillez indiquer un pseudo.

Les commentaires injurieux ou ne respectant pas de manière évidente la multitude de lois liberticides qui nous sont imposées sont susceptibles d'être supprimés. Faites preuve d'intelligence et d'imagination !

Les auteurs des commentaires sont responsables de leurs propos.