En poursuivant votre navigation vous acceptez l'installation de cookies

mardi 17 décembre 2013

C'est dit !

Enfin, c'est le président du CRIF qui le dit hier sur RTL :

"La quenelle c'est un salut nazi mais à l'envers" ... et le doigt d'honneur ? et le bras d'honneur ?

Et il ne s'est pas arrêté là !

"L'anti-sionisme c'est comme l'antisémitisme, c'est du racisme."
"Boycotter les produits israéliens c'est de l'antisémitisme donc du racisme."
Et puis tant qu'à faire, il faut censurer Google et YouTube.

Et puis puisque le FN n'y est pas pour grand chose dans ces débordements gauchistes , il sera coupable du fait que Marine ne s'est pas désolidarisée de son père (pourtant "ton père et ta mère tu honoreras" mais sans doute pas valable pour les goyim).

On dirait que désormais ils les recrutent à  Sainte-Anne !

7 commentaires:

  1. "Dis-moi Didier Super", je n'achète pas d'avocats ni d'oranges israéliens car je trouve que ça a la même saveur que les fruits espagnols. Suis-je raciste?

    RépondreSupprimer
  2. Le Crif appelle carrément à la délation pour toute quenelle en public (ou en famille, pourquoi pas... Si ça ça ne rappelle pas les HLPSDNH !
    On peut réécrire le sketch des Inconnus : le bon délateur et le mauvais délateur.

    RépondreSupprimer
  3. on n'en dira jamais assez non plus sur le doigt dans le nez qui nous rappelle les heures les plus gluantes de notre histoire.

    RépondreSupprimer
  4. d'ailleurs je trouve que le doigt de mon avatar n'est pas sans rappeler le salut nazi.

    RépondreSupprimer
  5. Le blaireau, vous filez un mauvais coton, on ne peut comparer le goût inimitable de fruits élus avec les autres, les fruits vulgaires. Ce n'est pas une question de taux en sucre ou en eau, c'est spirituel !

    RépondreSupprimer
  6. et l'antigoyisme, ce monsieur connait ? il en a conscience ?

    RépondreSupprimer
  7. en tant que président du CRIF il doit avoir le mode d'emploi.

    RépondreSupprimer


Afin d'éviter que votre commentaire ne soit détruit, veuillez indiquer un pseudo.

Les commentaires injurieux ou ne respectant pas de manière évidente la multitude de lois liberticides qui nous sont imposées sont susceptibles d'être supprimés. Faites preuve d'intelligence et d'imagination !

Les auteurs des commentaires sont responsables de leurs propos.