En poursuivant votre navigation vous acceptez l'installation de cookies

mercredi 4 août 2010

Déchéance de la nationalité ? Chiche !

Un bon moyen de draguer le bon peuple excédé par la dégradation de son mode de vie, c'est de proposer des choses impossibles.
Il fera beau jeu de dire ensuite "vous voyez bien que ce n'est pas de mon fait etc. "

Sarkozy propose de déchoir de sa nationalité, un "Français d'origine étrangère" ayant un certain vécu judiciaire.
Dont acte. Naturellement, même les plus nuls en droit auront vite compris qu'on se heurte à des problèmes de définition.
"d'origine" certes mais avec une nationalité acquise comment ? de droit, par naturalisation , depuis combien de temps etc. Jusqu'à quand est-on "d'origine" ? Y aura-t-il une gradation dans les délits ? on commence par un bœuf, mais l'œuf n'est pas loin ...Si on est déchu de sa seule nationalité on devient quoi ?   etc.
Sauf à employer des méthodes de sélection qui nous ramèneraient aux-heures-les-plus-sombres-de-notre-histoire on voit bien où achoppe la proposition .... SAUF si on y regarde de plus près.

De nombreux Français récents n'ont pas voulu, pour des raisons opportunistes renoncer à leur nationalité d'origine.
Ainsi fleurissent dans les poches de veston ou les sacs à main, deux voire trois passeports dont je ne vous détaille pas l'intérêt pour acquérir de l'électroménager, de l'informatique ou des produits de luxe à bien moins cher qu'un pauvre Berrichon ou Normand d'origine pure souche.
Dans ces conditions, la déchéance de nationalité, qui à mon sens devrait être de droit et même pas liée à un comportement répréhensible, ne devrait poser aucun problème de fond puisque la preuve serait apportée qu'il n'y a jamais eu adhésion à la nationalité Française.
Et puis ça nous ferait du ménage et pas que dans les banlieues !

J'en vois un qui blêmit perché sur son petit banc, derrière son lutrin, horrifié que son idée puisse un jour être appliquée.

2 commentaires:

  1. Cette histoire n'est que poudre aux yeux pour ratisser sur sa droite...

    RépondreSupprimer


Afin d'éviter que votre commentaire ne soit détruit, veuillez indiquer un pseudo.

Les commentaires injurieux ou ne respectant pas de manière évidente la multitude de lois liberticides qui nous sont imposées sont susceptibles d'être supprimés. Faites preuve d'intelligence et d'imagination !

Les auteurs des commentaires sont responsables de leurs propos.

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.