En poursuivant votre navigation vous acceptez l'installation de cookies

lundi 21 décembre 2009

La paille et la poutre

Il est plaisant de voir les réactions de la hiérarchie religieuse juive, pour autant que ce terme ait un sens, à l'annonce de l'élévation au rang de vénérable du pape Pie XII.
Ce que j'en sais, c'est que le Grand Rabbin de Rome, pendant la guerre 39/45 a été tellement choqué par le rôle du Pape à l'égard des Juifs, qu'il s'est converti au catholicisme, l'épreuve passée.
Les premiers dirigeants d'Israël, comme Mme Golda Meïer, ceux qui avaient vécu cette période, tenaient ce pape en grande estime .
Par contre il me semble que les dirigeants du consistoire juif de France, ou du conseil central des Juifs d'Allemagne, ou tout autre dirigeant d'une autorité religieuse juive pourraient utilement s'interroger et enquêter sur ce qu'il se passe en Palestine.

4 commentaires:

  1. Et oui, une fois de plus les mêmes refont l'Histoire à la sauce Kacher. De toute façon, même si les hautes instances de l'Eglise Catholique sont à l'évidence noyautées par d'autres éléments subversifs (A mon sens il y a plus de convertis vers le Catholicisme que l'inverse, et qui peuvenet accéder à de hautes fonctions..... ), je ne vois pas en vertu de quoi "l'Eglise" Judaïque vient s'immiscer dans les décisions internes et métaphysiques (pour ne pas dire pataphysiques)de l'Eglise Catholique. Ce sont une fois de plus les mêmes qui la ramènent. Pas entendu de réactions des autres religions.... je ne vois pas l'inverse se produire....
    Il est vrai que je joue là le Candide, ne parle-t-on pas de la religion Judéo-chrétienne ? Le peuple élu, c'est la la vérité, l'honnêteté, la bonté, la justice, la paix,...et les lois liberticides de la pensée dans les pays satellites. Le Catholicisme n'est qu'une religion de goys, et donc religion maintenant à mon sens sous contrôle.
    Mais bon, il ne faut pas tous les mettre dans le même panier, bien au contraire (http://www.voxnr.com/cc/etranger/EkklAuyyyEbpoIdFHM.shtml)
    Et surtout ne pas confondre antisionisme et antisémistisme.

    RépondreSupprimer
  2. on parle de civilisation judéo chrétienne, à tort d'ailleurs à mon sens parce chrétien est déjà synonyme de judéo-grec, à ma connaissance pas de religion judéo chrétienne.
    Je ne fais pas de confusion entre antisionisme et antisémitisme.

    RépondreSupprimer
  3. ""Et surtout ne pas confondre antisionisme et antisémitisme.""

    C'est uniquement en rapport avec ce que j'ai écrit, il n'y a qu'un pas pour que je sois taxé d'antisémitisme, (surtout que maintenant est antisémite celui que les Juifs n'aiment pas),
    et le lien que j'ai mis montre qu'un juif peut être antisioniste.

    RépondreSupprimer
  4. ça va de soit c'est comme si l'on confondait par exemple christianisme et impérialisme et que du coup les anti impérialistes se retrouvaient taxés de dérives racistes.

    RépondreSupprimer


Afin d'éviter que votre commentaire ne soit détruit, veuillez indiquer un pseudo.

Les commentaires injurieux ou ne respectant pas de manière évidente la multitude de lois liberticides qui nous sont imposées sont susceptibles d'être supprimés. Faites preuve d'intelligence et d'imagination !

Les auteurs des commentaires sont responsables de leurs propos.