En poursuivant votre navigation vous acceptez l'installation de cookies

mercredi 5 août 2009

Philippe de Villiers rentre au bercail

Finalement après maintes gesticulations et effets de manches, Philippe de Villiers rejoint l'UMP.
Ce n'est pas vraiment une surprise. A-t-il craqué ? C'est possible et personne ne peut répondre pour lui.
J'ai l'impression, mais toute personnelle, qu'il a vraiment perdu pied lors de la campagne pour les présidentielles lorsqu'un de ses fils a été inculpé pour agression sexuelle sur un de ses frères.
On craquerait à moins, surtout quand on s'affiche comme catholique traditionnel.
Cela nous montre aussi que la vraie force de Sarkozy, par delà ses "idées", c'est surtout d'arriver à désagréger ses adversaires potentiels. L'affaire aurait pu rester secrète, les règles de l'instruction l'exigent. Mais le Petit Nicolas était ministre de l'Intérieur et tout à la fois candidat, non ?
A gauche il reste un conglomérat de petits partis et le PS en pleine décomposition qui en a encore pour 5 à 6 ans à mourir . A droite que des infréquentables selon les normes en vigueur.
En fait tout est prêt, non pas pour faciliter la réélection de Sarkozy, ce qu'il croit, mais pour faciliter l'émergence d'un courant communautariste, racial et sectaire: le courant musulman.
Toute force politique disposant de 20 a 30% d'électeurs indéfectibles est en position de prendre le pouvoir dans ce pays. Et nous aurions tort de croire que les musulmans de ce pays ne sont pas en mesure de tenter leur chance la prochaine fois.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire


Afin d'éviter que votre commentaire ne soit détruit, veuillez indiquer un pseudo.

Les commentaires injurieux ou ne respectant pas de manière évidente la multitude de lois liberticides qui nous sont imposées sont susceptibles d'être supprimés. Faites preuve d'intelligence et d'imagination !

Les auteurs des commentaires sont responsables de leurs propos.