En poursuivant votre navigation vous acceptez l'installation de cookies

samedi 7 mars 2009

Du sexe des anges

Je constate que je blogue de moins en moins. La vie politique actuelle me lasse et j'avoue attendre avec une certaine impatience mais sans espoir un évènement qui fera bouger les choses.
Le système global, pas seulement français, mais mondial, a tellement peur des changements que tout est "under control".

Bref pour en revenir à la France, au moment où tout le système d'intégration part en lambeau, la République ayant démontré son incapacité à intégrer tant les populations allogènes que périphériques, ne parlons même pas d'assimilation, se déroule en France, un psycho-drame typiquement français. Les hommes politiques, pour distraire l'auditoire font semblant de s'entre-déchirer sur le rapport Balladur, querelle sur le sexe des anges.

Oui il faut supprimer plusieurs échelons administratifs, oui il faut regrouper d'autorité les communes ayant des intérêts communs, pour en faire des entités d'environ 100 000 habitants en zone urbaine et une vintaine de milliers en zone rurale. Oui il faut supprimer les départements si les régions restent aussi ridiculement petites. Oui il faut agrandir les régions c'est à dire en diminuer le nombre pour les rendre plus efficaces.

Il n'y a rien qui m'exaspère plus que de voir sur les panneaux de chantiers d'équipement public "ce chantier a été financé a x% par le conseil régional, y% par le conseil général, z% par la commune", quand l'Etat et l'Europe ne sont pas de la partie !

Comme si la vache à lait au bout n'était pas la même, vous et moi qui au passage faisons vivre grassement les fonctionnaires et les élus des 3 ou 5 strates !

2 commentaires:

  1. Bah oui, mais il faut bien faire vivre tous ces hommes et femmes politiques! ;-)

    RépondreSupprimer
  2. Cette réforme est d'une urgence toute relative par rapport au reste. Gageons qu'elle n'aboutira pas, ou que si cette commission Ballamolle accouche de quelque chose cela ne pourra être que d'une souris, c'est à dire d'une strate de plus. On ne sait pas tailler dans le gras en France, on multiplie au contraire les sinécures pour y placer copains et coquins...
    Comme toi, je suis un peu las de cette politique spectacle et de ces débats de société bidons

    RépondreSupprimer


Afin d'éviter que votre commentaire ne soit détruit, veuillez indiquer un pseudo.

Les commentaires injurieux ou ne respectant pas de manière évidente la multitude de lois liberticides qui nous sont imposées sont susceptibles d'être supprimés. Faites preuve d'intelligence et d'imagination !

Les auteurs des commentaires sont responsables de leurs propos.