En poursuivant votre navigation vous acceptez l'installation de cookies

jeudi 1 octobre 2015

Les jours qui passent

Les jours qui passent nous confortent — si besoin était — dans notre conviction que nous subissons une invasion sans aucun précédent dans l'histoire.
Comme le décrivait Orwell dans son roman prophétique "1984", l'état totalitaire s'empare du langage et réécrit l'histoire au jour le jour.

Il est désormais inscrit dans le credo républicain que les Blancs n'ont jamais vécu sur le territoire européen qu'on nomme encore la France, pas plus qu'il n'y a eu 1500 ans d'histoire chrétienne.
La France a toujours été un point de mélange entre toutes les ethnies du monde (surtout éviter le mot interdit de race) et on pratiquait le vivre ensemble sous Philippe Auguste, lequel était un syrien marié à une Bantoue comme tout le monde le sait. Ce n'est pas Louis XIV, grand prince musulman, (cf la pièce musicale de Lully (marche pour le Grand Turc) qui nous contredirait. N'avait-il pas un harem d'ailleurs ?

Le systéme s'emballe et passe en surrégime. Tout le monde sait ce qu'il se passe dans ces cas là : ça chauffe puis ça explose et ça brûle.
Dommage que nous ne soyons pas les mieux préparés à essuyer cette dramatique désagrégation annoncée, mais elle se produira sous peu et nous aurons lors la joie et le plaisir de voir les gros culs actuellement au pouvoir, fuir comme des poules qui piaillent et caquètent et nous n'aurons aucune pitié.

6 commentaires:

  1. "Voir les gros culs fuir comme des poules..." !
    Puisses-tu dire vrai !

    RépondreSupprimer
  2. Ils fuiront, déjà Cambadélis veut changer le nom du parti socialiste.

    RépondreSupprimer
  3. Cambadelis devrait appeler son parti de branquignols les "Démocrates", comme ça en plus d'être islamisé, on serait américanisé !

    RépondreSupprimer
  4. Lord Baudricourt illustre parfaitement votre deuxième paragraphe...

    http://lord-baudricourt.over-blog.com/2015/09/no-name.html

    RépondreSupprimer
  5. @CCRIDER, Les Républicains versus les Démocrates effectivement ça sent le réchauffé.

    @Coach Berny les grands esprits se rencontrent :-)

    RépondreSupprimer


Afin d'éviter que votre commentaire ne soit détruit, veuillez indiquer un pseudo.

Les commentaires injurieux ou ne respectant pas de manière évidente la multitude de lois liberticides qui nous sont imposées sont susceptibles d'être supprimés. Faites preuve d'intelligence et d'imagination !

Les auteurs des commentaires sont responsables de leurs propos.