En poursuivant votre navigation vous acceptez l'installation de cookies

samedi 10 octobre 2015

L'intervention russe en Syrie commence à porter ses fruits

The Obama administration on Friday abandoned its efforts to build up a new rebel force inside Syria to combat the Islamic State, acknowledging the failure of its $500 million campaign to train thousands of fighters and announcing that it will instead use the money to provide ammunition and some weapons for groups already engaged in the battle.

Defense Department training sites across the Middle East, including ones in Turkey and Jordan, will soon suspend almost all operations, officials said, in favor of a revamped program that briefly screens Arab rebel commanders of existing Syrian units before equipping them with much-needed ammunition and, potentially, small arms. Initial airdrops of equipment could begin as early as this weekend, officials said.



The decision to scuttle a central piece of President Obama’s strategy for confronting extremists in Syria was made after mounting evidence that the training mission had resulted in no more than a handful of American-coached fighters. And it comes amid Russia’s forceful entry into the Syrian conflict, a move by President Vladimir V. Putin that has highlighted the lack of progress by the United States and its coalition.
N.Y. Times 09-10-15

Pour faire court, les USA renoncent à entrainer des opposants au régime syrien et consacreront leurs efforts à la fourniture d'armes aux groupes déjà constitués.

2 commentaires:

  1. Il est clair que, depuis le début, la "coalition" US-diverses ordures dont notre gélatineux ne vise aucunement à détruire l'état islamique mais à démolir Bashar. Forcément, ça force à reconsidérer les plans quand Poutine tape vraiment.

    RépondreSupprimer
  2. Sur le NY Times il y avait une carte des frappes aériennes comparées entre les USA et leurs alliés et les Russes. Indubitablement ils frappent plus fort et on devine leur stratégie rien qu'à voir où ils bombardent tant avec des aéronefs qu'avec des missiles de croisière tirés depuis la Caspienne.
    Ils visent à désenclaver Damas et surtout à nettoyer tout l'arrière pays de Lattaquié (mouillage de Tartous) pour pouvoir y débarquer plus tard armes et personnel.

    RépondreSupprimer


Afin d'éviter que votre commentaire ne soit détruit, veuillez indiquer un pseudo.

Les commentaires injurieux ou ne respectant pas de manière évidente la multitude de lois liberticides qui nous sont imposées sont susceptibles d'être supprimés. Faites preuve d'intelligence et d'imagination !

Les auteurs des commentaires sont responsables de leurs propos.