En poursuivant votre navigation vous acceptez l'installation de cookies

dimanche 27 juillet 2014

Du Nord au Sud

Voilà quatre jours maintenant qu'un avion affrété par Air Algérie s'est crashé en Afrique entre le Burkina Faso et le Mali. Pour mémoire, le Burkina Faso est au SUD du Mali.

Voilà quatre jours que toute la presse française  nous rebat les oreilles sur le fait que l'accident aurait eu lieu au Nord du Mali. Je veux bien admettre le "centre " à la rigueur mais quand même pas le Nord.
Alors, soit ils sont tous autistes soit il y a un message subliminal que l'on veut nous faire ingurgiter et qui m'échappe.

En jaune le Mali, en vert le Burkina et l'emplacement grossier du crash en rouge.
on est toujours au nord de quelque chose mais quand même !

5 commentaires:

  1. Les journalistes – profession légitimement soupçonnable en permanence – racontent le plus souvent n’importe quoi. Deux raisons principales : l’ignorance et la servilité.
    L’ignorance, car contrairement au bla bla habituel, ils ne vérifient pas l’information. Ni celle qu’on leur donne, ni celle qu’ils transmettent dans leur papier. Il semble que la profession de correcteur ait disparu, en témoignent les fautes d’orthographe, de grammaire, de géographie ou d’Histoire.
    La servilité car ils ont perdu le titre de 4e pouvoir pour se contenter de celui de serviteurs du pouvoir. Ils répètent dans ce cas précis, les infos fournies par le 1er Ministre et la Défense.
    N’a-t-on pas vu l’inénarrable Guisnel du Point, déclarer que c’est grâce à un Reaper "français" que le site a été localisé, et de nuit s’il vous plait ! Alors que dès 18h le Burkina avait donné l’endroit du crash et que des militaires étaient sur place – des vidéos le prouvent.
    Que des journalistes aient perdu le Nord, me semble hélas normal. Notre Mou-Président a bien de son côté déclaré aux familles que tous les corps seront restitués aux familles alors que les premières observations signalent qu’il n’y a rien à retrouver !
    Moralité : si vous voulez participer à une course d’orientation ne prenez pas de journaliste dans l’équipe !

    RépondreSupprimer
  2. bien d'accord avec vous.

    Pour les corps, on remettra aux familles des cercueils plombés et lestés.
    Maintenant que le rôle du président a évolué en pleureuse de première classe c'est bien le moins que de fournir des cercueils bon poids.

    RépondreSupprimer
  3. Les journaleux obéissent à leur patrons Juifs: qu'ils se nomment Pigasse, David Weil ou Elkabbach ou Dassaut-Bloch
    http://bibliothequedecombat.wordpress.com/2014/07/28/la-banque-juive-lazard-aux-commandes-du-parti-socialiste/

    RépondreSupprimer
  4. Parmi les disparus, 4 ou 5 membres du C.O.S. (Commandement des opérations spéciales : http://fr.wikipedia.org/wiki/Commandement_des_op%C3%A9rations_sp%C3%A9ciales ).

    Là encore discrétion absolue dans les médias. Les journalistes, moins ils en disent, moins ils font d'erreurs !

    RépondreSupprimer
  5. @Waldo
    je pensais vous avoir remercié pour cette info mais je ne retrouve plus mon message. Merci donc pour cette info intéressante

    RépondreSupprimer


Afin d'éviter que votre commentaire ne soit détruit, veuillez indiquer un pseudo.

Les commentaires injurieux ou ne respectant pas de manière évidente la multitude de lois liberticides qui nous sont imposées sont susceptibles d'être supprimés. Faites preuve d'intelligence et d'imagination !

Les auteurs des commentaires sont responsables de leurs propos.