En poursuivant votre navigation vous acceptez l'installation de cookies

samedi 15 juin 2019

Attaques de pétroliers en mer d'Oman

Deux attaques contre deux pétroliers ont eu lieu, hier 13 juin, en mer d'Oman dans le Golfe Persique, zone hyper surveillée par les USA.
Selon ce que l'on sait l'un était japonais et l'autre norvégien.

Le Norvégien aurait été victime de mines ventouses posées AU-DESSUS de la ligne de flottaison, c'est à dire potentiellement peu dangereuses, d’autant plus que l'une d'entre elles n'aurait pas explosé.
Une mine ventouse ne contient pas une grosse charge d'explosif, son but est uniquement de créer une voie d'eau. Rien à voir avec une torpille.

Concernant le bâtiment japonais, l’équipage décrit deux attaques, dont la première aurait avorté, par un objet volant "non identifié". Il semblerait que cet OVNI ait tiré un ou des missiles qui ont déclenché un incendie.
Se pose alors la question de savoir si l'Iran dispose de tels drones avec de telles capacités. Sinon tout le monde sait que les USA hyper présents dans la région disposent de telles capacités dont ils font montre tous les jours, en Irak, Syrie, Afghanistan, Pakistan. Ils disposent de drones navalisés pouvant décoller et atterrir depuis des porte-avions.

Les USA accusent les Iraniens qui accusent les USA de foutre la m.... dans la région. La vidéo hyper floue révélée par les USA, de Gardiens de la révolution semblant enlever de la coque une mine non explosée, ne prouve naturellement rien d'autre que ce qu'elle est sensée montrer. Le démineur n'est pas le poseur de mine. Que voulait-on qu'ils fassent ? qu'ils laissent collée à la coque d'un méthanier une charge explosive potentiellement dangereuse ?



Vient alors la question que se poserait le commissaire Maigret : A qui profite le crime ?

En fait le crime pourrait profiter aux deux, mais celui qui aurait le plus à perdre serait bien l'Iran, tout simplement parce qu'on joue chez lui et que la disproportion des forces est immense. L'Iran dispose  d'une capacité de nuisance, pas d'anéantissement.

Le but  de l'Iran serait de montrer que la région est sa région où il compte exercer une certaine domination, et qu'il peut entraver momentanément le transit des pétroliers et méthaniers, mais pour le reste l'Iran à tout à perdre. 

Les USA veulent montrer que toutes les mers et les océans sont sous sa "protection" bien que l'affaire démontrerait le contraire. Il y aura nécessairement des représailles.

Ils veulent surtout étayer leurs affirmations et leur politique quant au rôle dangereux de l'Iran ici comme ailleurs au Proche-Oient. Accessoirement, cela pourrait être destiné à affaiblir la Russie et la Chine, si les USA arrivaient à faire croire que les Iraniens sont les coupables. Ne pas oublier non plus que les USA sont en train de mener le forcing pour entraver les contrats énergétiques entre l'Europe et la Russie en proposant leur propre gaz qui a tout à gagner à une hausse du prix de l'énergie fossile, hausse qui s'est produite dès que la nouvelle de l'attaque a été connue.

Alors qui est à l'origine de cette histoire ?

6 commentaires:

  1. Ce n'est pas forcément a prendre très au sérieux: la hausse du prix du baril n'a été que de 4% alors qu'il avait chuté de 17% en quelques semaines (il y en a qui disposent d'informations fiables...)
    Quand aux responsables ça pourrait être aussi bien une branche dissidente du Deep State US, les Israéliens ou les Saoudiens.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. malgré les efforts du gouvernement de sa Gracieuse Majesté pour soutenir leur allié historique, personne ne semble prendre cette affaire au sérieux, un peu comme les énièmes gazages en Syrie dont tous les gens intelligents avaient compris que ce n'étaient que des provocations de bas étage de la part de USA et de leurs alliés égorgeurs.
      En fait nos ennemis ne sont ni si intelligents, ni si forts que ça, ils ne sont forts que de notre faiblesse.

      Supprimer
  2. Voilà un tweet qui aurait plutôt mal vieilli, ou plutôt bien, c'est selon votre humeur et votre humour :

    Donald J. Trump le 29 novembre 2011.

    "In order to get elected, @Barack Obama will start a war with Iran."

    Ironie mise à part, il n'est pas interdit de penser que pour Donald Trump, une guerre avec l'Iran représente la bonne stratégie pour assurer sa réélection.

    Je ne suis pas dans les godillots de l'homme orange, mais je le sais bravache et prêt à tout, même au pire, si son intérêt personnel est jeu.

    Stratégie catastrophique mais plausible.

    Je garde en mémoire le billet pertinent du regretté Stag des "Enfants de la zone grise' adressé à ses camarades : "Vous devez vous trumper !", c'était bien vu.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. seul il n'aurait pas pu, mais avec le lobby pro-israélien, ça nous pend au nez

      Supprimer
  3. "il n'est pas interdit de penser que pour Donald Trump, une guerre avec l'Iran représente la bonne stratégie pour assurer sa réélection."

    Non, je ne crois pas, ça va être encore un merdier épouvantable et même si ça fait beaucoup de morts Iraniens ça en fera aussi beaucoup d'Américains, trop pour l'opinion publique US et internationale.
    Les Iraniens ne sont pas des "bricoleurs" comme les Irakiens et se sont préparés au pire.

    Et le plus "intéressant" sera l'incidence sur l'économie, tout le monde va morfler.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. faire la guerre à l'Iran ce n'est pas envoyer le GI's sur les plages de Normandie, c'est comme en Serbie, comme en Irak pendant la première partie de la guerre, tout casser, appareil industriel, appareil de production, transports, voies ferrées, universités, radio, télé et puis éventuellement laisser quelques pays mercenaires terminer le massacre.
      Les USA ont été trop échaudés par l'Afghanistan et l'Irak pour débarquer une seule paire de rangers sur le sol iranien tant qu'il y aura une once de résistance

      Supprimer


Afin d'éviter que votre commentaire ne soit détruit, veuillez indiquer un pseudo.

Les commentaires injurieux ou ne respectant pas de manière évidente la multitude de lois liberticides qui nous sont imposées sont susceptibles d'être supprimés. Faites preuve d'intelligence et d'imagination !

Les auteurs des commentaires sont responsables de leurs propos.