En poursuivant votre navigation vous acceptez l'installation de cookies

mardi 11 avril 2017

Lers USA veulent à tout prix leur guerre en Syrie. Urgent !

Selon le Mirror, Vladimir Poutine aurait déclaré aujourd'hui  que les USA se prépareraient à lancer une attaque chimique sous faux drapeau dans le sud de Damas pour ensuite en accuser les forces de Bachar Al Assad.

Juste un petit détail concernant les attaques au gaz sarin menées la semaine dernière :


Vous ne remarquez rien ?

Petit rappel :
Le sarin (GB) est une substance inodore, incolore et volatile, de la famille des organophosphorés, un neurotoxique pour l'homme et l'animal. Même à très faible dose (10 parties par milliard) il peut être fatal. On estime qu'il est environ 500 fois plus toxique que le cyanure. Il passe facilement la barrière des poumons et est absorbé par la peau d'où il passe directement dans le sang
Déjà les témoignages qui rapportent une odeur se foutent de la gueule du monde, ensuite, on  ne peut secourir des victimes d'un tel gaz, pieds nus, mains nues avec un simple masque à gaz, la moindre gouttelette vous intoxique et probablement vous tue.
Tout cela est un baratin infâme et infect aux seules fins de provoquer une guerre au Moyen-Orient.
J'ai envie d'hurler !

4 commentaires:

  1. Tu as raison.
    Normalement, les sauveteurs devraient porter une combinaison, comme pour l'anthrax.
    Mauvais acteurs, mais bon public...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ce genre de détail n'affole pas les journalistes mainstream trop occupés à faire trébucher MLP sur la II GM

      Supprimer
  2. Cette affaire de gaz rappelle, étrangement, l'affaire de La thèse de Nantes dans laquelle Henri Roques, à partir du "témoignage" de Kurt Gerstein, explique qu' il était impossible pour des soldats de rentrer dans des locaux où avait été utilisé du Zyklon B, sans avoir attendu un délai important. Alors que Gerstein affirmait, malhonnêtement, le contraire.

    D'ailleurs, Konk en avait fait un dessin qui lui avait couté son job.

    Pour ce qui est du sarin, on peut savoir sans équivoque qui l'a fabriqué, puisque le sarin militaire contient des éléments particuliers.
    Que ne possède pas le sarin "bricolage".

    Et les abrutis de la commission européenne qui veulent augmenter les mesures de rétorsion vis à vis de la Russie et la Syrie.

    Élégant

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Vous avez tout à fait raison c'est même une raison très technique qui mène à penser que peut-être, on ne nous aurait pas tout dit sur le sujet.
      De même que le gaz de la première attaque, après analyse avait démasqué les rebelles, celui ci pourrait aisément faire de même mais la leçon a porté . Si on a des échantillons, ils ne viendront que d'une seule source qu'on ne pourra corréler.

      Supprimer


Afin d'éviter que votre commentaire ne soit détruit, veuillez indiquer un pseudo.

Les commentaires injurieux ou ne respectant pas de manière évidente la multitude de lois liberticides qui nous sont imposées sont susceptibles d'être supprimés. Faites preuve d'intelligence et d'imagination !

Les auteurs des commentaires sont responsables de leurs propos.