En poursuivant votre navigation vous acceptez l'installation de cookies

jeudi 13 avril 2017

La CIA nous surveille tous

Vault 7 : WikiLeaks dévoile les outils utilisés par la CIA pour infecter les PC Windows et échapper à la détection des logiciels de sécurité

Le 7 mars, WikiLeaks a lancé l’opération Vault 7 visant à divulguer les techniques et outils de piratage utilisés par la CIA. Les premiers fichiers divulgués par l’organisation non gouvernementale décrivaient des failles de sécurité exploitées pour compromettre des PC Windows, des Mac, des appareils Android et iOS, mais également les smart TV de Samsung, entre autres dispositifs.
Après cette première vague, ce sont d’autres documents qui montraient que la CIA avait installé des implants malveillants sur les iPhone depuis la chaîne d'approvisionnement, mais était également capable d'infecter les iPhone et Mac d'Apple de manière persistante. Il y a eu ensuite un nouvel épisode où près de 700 fichiers de code source d’un framework baptisé Marble ont été publiés. Il s’agit d’un outil utilisé par la CIA pour brouiller les pistes après une attaque de ses agents. Marble permet par exemple à la CIA de déguiser son code pour orienter les chercheurs en sécurité vers de fausses pistes, en particulier vers des attaquants russes, chinois et coréens, entre autres.

WikiLeaks vient de publier un nouveau lot de documents appartenant à la CIA ; et cette fois, ils décrivent des outils utilisés par l’agence d’espionnage pour infecter les PC Windows. Cette nouvelle fuite est baptisée Grasshopper, du nom d’un ensemble d'outils logiciels utilisés pour créer des logiciels malveillants personnalisés pour les ordinateurs Windows. « Grasshopper est un outil logiciel utilisé pour créer des installateurs personnalisés pour les ordinateurs cibles exécutant le système d'exploitation Microsoft Windows », est-il expliqué dans le guide utilisateur de la CIA...

 La suite sur developpez.com

 On ne pourra pas dire que ça vient d'un site conspirationniste ! 

2 commentaires:

  1. Moi qui pensais justement à Kaspersky, c'est loupé.

    RépondreSupprimer
  2. Pas de bol :-D
    Au passage bravo a wiki leaks

    RépondreSupprimer


Afin d'éviter que votre commentaire ne soit détruit, veuillez indiquer un pseudo.

Les commentaires injurieux ou ne respectant pas de manière évidente la multitude de lois liberticides qui nous sont imposées sont susceptibles d'être supprimés. Faites preuve d'intelligence et d'imagination !

Les auteurs des commentaires sont responsables de leurs propos.