En poursuivant votre navigation vous acceptez l'installation de cookies

dimanche 16 avril 2017

L'article du Daily Mail qui montrait que déjà en 2013 les US prévoyaient une attaque au gaz false flag en Syrie

En 2013 le Daily Mail publiait un article montrant que les USA programmaient une attaque aux gaz en Syrie dans le but d'impliquer l’État syrien.
Cet article a été retiré du site du Daily Mail récemment (relisez ou lisez 1984) mais a heureusement été conservé sur quelques sites rebelles au système.

Sur réseau international  où l'on voit le fac-similé utile afin de parer à toute attaque de complotisme
et sur war is a crime où vous pourrez lire l'article intégral et voir une petite expérience de gazage sur des lapins menées par les islamistes (ah bon ! ) .
Cet article éclaire l'attaque de 2013 et la toute récente de 2017. Les propros du président Poutine sont à prendre en considération et à replacer dans ce cadre.
Tout est là, tout se sait, mais le grand public est complètement désinformé. D'ailleurs je préfère le terme que l'on utilisait autrefois . On parlait alors d'intox qui me semble bien plus descriptif que le politiquement correct "désinformation". Il s'agit bien d'intoxiquer le raisonnement et les capacités cognitives des gens en vue de provoquer leur mort.

Merci à tous ces veilleurs et à Antipresse .

Nous sommes face à un immense complot dont le but est la guerre en tant que moyen d'établir un État mondial sous domination  anglo-saxonne. Les États résistants sont pour le moment la Russie et la Chine assistés par quelques alliés circonstanciels, comme l'Iran et d'autres pays de moindre importance.
Pour l'instant l'Inde observe, son antagonisme potentiel avec la Chine s'oppose à ses liens d'amitiés avec la Russie . L'inde risque d'être fort courtisée les années prochaines A moins que le système ne préfère la neutraliser avec quelques frappes préventives bien placées.

Le monde musulman est soit vassal de l'empire soit en proie à des contradictions internes qui en font  un idiot utile de l'empire. On le voit bien avec les sunnites irakiens et DAESH . Ils le paieront très cher si la guerre vient. Comme nous d'ailleurs.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire


Afin d'éviter que votre commentaire ne soit détruit, veuillez indiquer un pseudo.

Les commentaires injurieux ou ne respectant pas de manière évidente la multitude de lois liberticides qui nous sont imposées sont susceptibles d'être supprimés. Faites preuve d'intelligence et d'imagination !

Les auteurs des commentaires sont responsables de leurs propos.