En poursuivant votre navigation vous acceptez l'installation de cookies

dimanche 23 avril 2017

Deux alternatives : l'émigration ou le réduit nationaliste

Avec la quasi défaite de MLP , un misérable 23%, il faut convenir que les Français dans leur grande majorité sont des merdes qui ne valent pas que l'on se batte pour eux.
Ils veulent du capitalisme sauvage sous la férule mondialiste, teinté de programmes sociaux pour allogènes, ils vont en avoir jusqu'à chier tout cela par les yeux.

J'ai longtemps été réticent au départ,  très prosaïquement car je n’ai plus vraiment l'âge de refaire quelque chose ailleurs, mais il ne reste plus, à échéance d'une dizaine d'années que la sécession dans un réduit Français et/ou le départ vers des contrées moins chargées de vents mauvais.
Vers quelles contrées ?
L'Afrique, l'Amérique du Sud, l'Europe de l'Est ou l'Extrême-Orient.

Tous ont leurs avantages et leurs inconvénients, mais ce qui parait évident c'est qu'il faudra choisir un pays que le mondialisme négligera pour le moment et présentant à la fois un régime fort et un potentiel économique . A mon âge cela a peu d'importance, mais pour des plus jeunes c'est vital.

La solution  de la sécession est aussi une possibilité mais qui n'a jamais fonctionné en France . Ce sera une solution de désespoir  qui ne pourrait prendre effet que sous la direction d'un homme ou d'un groupe d'hommes très motivés, ce qu'il nous manque depuis plusieurs décennies.

2 commentaires:

  1. Chez Hoplite, j'ai proposé la Corée du Nord.
    Mais elle n'accepte pas de migrants ^^

    RépondreSupprimer


Afin d'éviter que votre commentaire ne soit détruit, veuillez indiquer un pseudo.

Les commentaires injurieux ou ne respectant pas de manière évidente la multitude de lois liberticides qui nous sont imposées sont susceptibles d'être supprimés. Faites preuve d'intelligence et d'imagination !

Les auteurs des commentaires sont responsables de leurs propos.