En poursuivant votre navigation vous acceptez l'installation de cookies

vendredi 30 juin 2017

Huit millions six cent mille morts


Depuis 1975 sa loi a causé la mort directe d'environ 8 600 000 enfants. La perte pour le pays est incalculable puisque ces enfants non nés auraient eu également des enfants. On peut sans risque chiffrer la perte au double de ce nombre. Des statisticiens le calculeraient mieux que moi.

En fait la disparition de ces enfants a permis de légitimer l'importation, par le système social libéral consumériste, d'adultes divers, sur pieds, "prêts à l'emploi" .

Rien de gratuit ni d'innocent n'est jamais fait dans les cercles d'initiés.




11 commentaires:

  1. C'est une façon de voir les choses, et n'opposerai pas d'argument. Disons que c'est une réalité non-contournable.
    Mais perso il me plaît de savoir que plusieurs millions ont escamoté. C'est une autre réalité.
    Quant à être "prêt-à-l'emploi", on n'a pas à se plaindre avec la race locale, ne t'en déplaise. Et ça va empirer.

    RépondreSupprimer
  2. Je cömprends mal la seconde partie :
    Ont escamoté quoi ?
    on n'a pas à se plaindre avec la race locale .
    se plaindre de quoi ? Qu'elle soit composée d'une grande partie de glandeurs ou se plaindre d'autre chose ?

    RépondreSupprimer
  3. Escamoté ?
    -> Mais mon cher, il n'ont pas goûté à ce merdier, tout simplement. Ils sont restés dans les limbes. Soyons poètes. Et ça nous fait certainement une bonne tripotée de fadas en moins à assumer.
    (Il y a bien le point de vue qui consiste à regretter cette lourde perte en viande humaine, économiquement ou militairement parlant, mais je n'adhère pas du tout.)
    Oh! je te rassure, il n'est pas question ici forcément de glandeurs - qui d'ailleurs ont bien raison de buller soit-dit en passant, quel serait l'intérêt de vivre sinon celui-ci? - mais plutôt de mougeons, une catégorie en pleine expansion.
    Braves mougeons, esclaves & supporters de cette grosse farce. Ils vont une fois de plus se faire tondre et plumer.
    Car ce fameux système social libéral consumériste, ce sont bien ces mougeons qui le veulent et s'en délectent, et ceci ne date pas d'aujourd'hui.
    Bien fait pour leur gueule...
    Moins on sera, mieux ce sera. C'est une évidence. Que Simone ait pondu une loi là-dessus est franchement peu important puisque les lois elles-mêmes sont des absurdités, principalement destinées à ces mougeons dont je fais allusion plus haut.
    Non. Ce qui importe, ce n'est pas de s'encanailler dans cette ambiance de domination (politique, éducation, médias, justice & consorts) mais au contraire d'envoyer balader ce grand merdier et de retrouver un vrai sens à nos vies.
    Ne crois-tu pas ?

    RépondreSupprimer
  4. "moins on sera mieux ce sera" On peut adhérer, le problème c'est que l'on sera moins d'européens et plus de divers donc on l'aura dans le fion

    RépondreSupprimer
  5. "En fait la disparition de ces enfants a permis de légitimer l'importation"

    entendu que c'est le dessein des trotsko-judéo-archentiers du Lobby Internat. Qui N'Existe Pas.. Le grand remplacement juteux pour Pampers &c°
    Déboulonnage de la famille ~~ "La Famille c'est l'Etat" disaient les judéo-soviets.

    RépondreSupprimer
  6. 8 600 000 vrais enfants perdus contre 6 millions prétendus.
    Ces derniers servant d'alibi aux premiers...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. comme le faisait remarquer l'autre jour blh sur ton blog et comme il l'a si bien écrit il y a déjà quelques années sur le sien (article à lire impérativement !) le chiffre de 6 millions c'est une litanie, une invocation que l'on voit revenir depuis plus d'un siècle et demi, que pour ma part je me hasarde à rapprocher du fameux chiffre de la Bête. Naturellement nous n'en dirons pas plus, respectueux des lois que nous sommes, mais nous n'en penserons pas moins.
      Par contre nos 8,6 millions, au moins, ça c'est malheureusement du réel.

      Supprimer
    2. ... et pour la France seulement, je n'ose même pas calculer le coût pour la Chrétienté.

      Supprimer
  7. Et comble des combles, la "patrie reconnaissante" va la jeter au Panthéon.
    Pays de cons,va !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est la République qui le fait en usurpant la Patrie.

      Supprimer


Afin d'éviter que votre commentaire ne soit détruit, veuillez indiquer un pseudo.

Les commentaires injurieux ou ne respectant pas de manière évidente la multitude de lois liberticides qui nous sont imposées sont susceptibles d'être supprimés. Faites preuve d'intelligence et d'imagination !

Les auteurs des commentaires sont responsables de leurs propos.