En poursuivant votre navigation vous acceptez l'installation de cookies

vendredi 14 décembre 2018

LA RÉPRESSION DES GILETS JAUNES, ACTE IV – Les Reportages de Vincent Lap...





Une réalité bien différente de celle des médias



4 commentaires:

  1. Monsieur le Rédacteur,

    Cette publication française du Dr Anatoly Livry par la revue du Professeur Alexandre Douguine, à Moscou, intéressera peut-être vous et vos lecteurs :

    "MACRON OU LE GÉNOCIDE PLANIFIÉ DE L'EUROPE BLANCHE", Géopolitique, Moscou, le 14 décembre 2018 :

    https://www.geopolitica.ru/fr/article/macron-ou-le-genocide-planifie-de-leurope-blanche

    Cordialement,
    N. Fabre

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Article, je le crains , prémonitoire comme bien d'autres.

      Supprimer
  2. Quand on pense que parallèlement à cette répression sans précédent depuis de nombreuses décennies par son ampleur et sa violence les sinistres amateurs fantaisistes qui gouvernent la France envisagent très sérieusement d'organiser un "grand débat national" on reste interdit,abasourdi face à tant de mauvaiseté et d'imbécilité.En effet,avec le plus grand sérieux,ce gouvernement fantoche demande aux citoyens et citoyennes de ce pays d'adresser leurs doléances à leurs maîtres afin que ces derniers en prennent connaissance comme durant la période prérévolutionnaire.Il faut rappeler aux ignares qui prétendent "diriger" notre pays que la France n'est plus une monarchie et que nous ne sommes pas sujets de sa majesté.C'est pourquoi le "grand débat national" annoncé avec fracas et au moyen d'une grotesque médiatisation peut d'ores et déjà être considéré comme une énième tentative d'enfumage pour faire diversion,pour gagner du temps.La prévisible pantalonnade qui se profile ne peut en aucun cas se substituer à une réelle consultation des Français dans les urnes (référendum)sur la politique économique et sociale menée par ce gouvernement et les précédents.Dans le cas contraire les contestations s’étendront au point de paralyser le pays.Sans cette mobilisation massive ce gouvernement autoritaire dont la légitimité est de plus en plus sujette à caution (réellement soutenu par 6 % des votants selon un récent sondage !) continuera à imposer par la force ses « réformes » réactionnaires et nocives dont le peuple ne veut pas.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. entièrement d'accord et le mouvement semble reprendre de la vigueur les vacances passées.

      Supprimer


Afin d'éviter que votre commentaire ne soit détruit, veuillez indiquer un pseudo.

Les commentaires injurieux ou ne respectant pas de manière évidente la multitude de lois liberticides qui nous sont imposées sont susceptibles d'être supprimés. Faites preuve d'intelligence et d'imagination !

Les auteurs des commentaires sont responsables de leurs propos.