En poursuivant votre navigation vous acceptez l'installation de cookies

mercredi 12 décembre 2018

Faux drapeau et indécence

Alors qu'il ne fait pratiquement pas de doute que l'attaque de Strasbourg est une attaque sous faux drapeau, le gouvernement, ses sicaires, ses sbires et ses prétoriens, une partie importante de la gauche, la majorité , se permettent de reporter la responsabilité des attentats sur les GJ qui auraient par leurs actions préparé le terrain des terroristes.

Il se trouve que je connais assez bien Strasbourg et le centre ville en particulier. Depuis quelques années, le centre ville de Strasbourg, qui est une île, reliée au reste de la ville par des ponts, est barricadé, filtré pendant la période des marchés de Noël de fin novembre à fin décembre.
Il se trouve que je suis allé à un de ces marchés, celui de la place Broglie, dimanche dernier.
Les barrages étaient en place, les piétons filtrés, les sacs fouillés. Cette année je ne portais pas de manteau, mais l'an dernier on m'a demandé d'ouvrir mon manteau pour vérifier que je ne dissimulais rien dessous.
Les véhicules sont interdits sauf autorisation spéciale.

Dans ce contexte, un homme armé d'une arme de poing et d'un poignard apparait, surgit de nulle part à proximité de la cathédrale et se dirigeant vers le quartier de la Petite France, à plusieurs centaines de mètres , tue et blesse plusieurs personnes. Il arrive à ressortir de l'île, après semble-t-il avoir échangé des tirs avec une patrouille militaire et ... prend un taxi.  Pourquoi pas un VelHop ? (l'équivalent strasbourgeois du Velib)
A cette heure et en cette saison, les quais sont d'autant plus encombrés qu'ils sont en travaux un peu plus loin. 
Selon certaines déclarations il aurait été déposé dans le sud de Strasbourg dans un quartier "populaire" non loin d'un commissariat. On en pensera ce qu'on voudra ...
On passera les détails mais il court toujours le fiché S "bien connu des services de police" blessé au bras par un militaire.

On notera aussi la quasi absence de réaction, pendant l'action,  des forces de polices présentes à chaque pont et probablement dans le centre ville . C'est une patrouille militaire qui a réagit.

parcours approximatif du tueur en centre ville
En examinant ce plan, je me dis que ce fou d'Allah un peu atypique ne visait pas spécialement la mort en martyr, car sinon il aurait commis ses assassinats dans le marché de Noël de la cathédrale, à quelques dizaine de mètres plus au sud, où la foule est très dense mais d'où il n'avait quasiment aucune chance de s'échapper.

12 commentaires:

  1. La Police a réagi comme les carabiniers d' Offenbach ... après la bataille ! mais nerveux les gars ! à gueuler des "mains en l' air" en braquant des quidam .. et puis la porte d' une vieille dame fracassée , ça mange pas de pain . Tout ça fait brouillon , fébrile , pas très "pro" , sent la pétoche .. . On perd vite ses nerfs dans la nouvelle "Gestapo" . S' agiter n' est pas agir ! faire du vent ne devrait tromper personne . Mais ceci est une autre histoire . L' Assemblée unanime communie dans une minute de silence , si cette minute pouvait durer l' éternité ... Jamais d' union nationale avec ces salopards responsables du sabordage de la France .

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je vais même en rajouter une petite couche. Comment peut-on savoir quasiment dans les minutes qui ont suivi l'attentat qu'il s'agissait bien de ce Chérif là ? Les témoignages sont plus que fragiles, beaucoup de témoins n'ont pas vu son visage. Les traces ADN, pour autant qu'il y en ait ne s'examinent pas en quelques minutes. Rien de tout cela n'est cohérent. Une fois de plus ça pue l'embrouille.
      Comme par hasard, le RAID, héros de Saint-Denis, était à Strasbourg ce jour là.

      Supprimer
  2. Oui et Xavier Raufer soulève les incohérences ...

    https://www.youtube.com/watch?v=u8oonOMW_9E

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et Chériff à eu la bonne idée de se faire abattre comme à l'exercice.
      Je crois que je n'en dirais plus rien, c'est trop lassant.

      Supprimer
  3. et il a croisé Bob Marley " I shot the Chériff " ??? Plus sérieusement , je ne sais pas si l' affaire est manipulée ou pas , si le Chériff en question a agi dans l' exaltation (ces mecs sont barges!) s' il a bénéficié d' une faille ou non ... mais qu' il finisse comme ça n' a rien d' étonnant . Ce qui est sûr est que son "attentat" (prémédité ou non) tombait bien , et nos salopes (ceux d' en haut) qui sont des opportunistes ont tenté de profité de la tragédie pour tenter de désamorcer la colère populaire . Même si je les crois capables de TOUT malgré le côté foutraque du "terroriste" j' ai quand même des doutes sur le côté "organisé" de l' acte , mais ça ne change pas grand chose , la récup' a été tentée ! on aura vu à cette occasion qui sont les vrais opposants et les autres : petits merdeux de la droite bourge qui nous a trahi pendant des décennies avec ses comparses du portefeuille à "gôche" . Salopards !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. trop de coïncidences, de similitudes et d'opportunité ce n'est plus du hasard, surtout si en plus ça recoupe des analyses prédictives émises par ailleurs. Ou alors, notre personnel politique, notre justice, nos forces de l'ordre, nos médias, nous tous, sommes arrivés à un tel niveau d'incompétence que notre disparition de la surface du globe est non seulement souhaitable, mais indispensable.
      Il y a eu des projets de manipulation de l'esprit humain qui ont été mis sur pied dans les années 40 à 70 aux USA d'abord, mais probablement en Europe ensuite. MOn copain Zbigniew y fait plus qu'allusion dans un des ses bouquins "Between Two Ages".
      Avec un bon matériel : un QI faiblard, une religion qui interdit le questionnement , une culture qui porte à la haine et des rancoeurs accumulées en raison du déracinement, quelque drogue plus ou moins hallucinogène et un petit conditionnement grâce à des voix peut parfaitement déclencher un délire meurtrier. On a du mal à s'expliquer sinon pourquoi ce sont quasiment toujours des délinquants, aux mœurs souvent dissolues qui brutalement deviennent hyper religieux puis meurtriers inspirés.

      Supprimer
  4. Des Fichés S...

    « Il n'y a aucun "laxisme". C'est un politique délibérée. Je suis un simple blogueur et le gouvernement français a émis une fiche rouge via Interpol. 190 États me recherchent sur demande de Paris. Ces types sont en liberté parce qu'ils servent ceux qui contrôlent l'État Français. »
    Boris Le Lay, 13 décembre 2018.

    Chérif Chekatt : 67 antécédents judiciaires et 27 condamnations...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. je vous rejoins parfaitement, il est inconcevable d'imaginer que l'administration ne soit composée que de bras cassés même si plusieurs ministres sont des tâches. Donc il y a manipulation.

      Supprimer
  5. il y a des bras cassés à un point que vous n' imaginez pas (!!!) et un projet d' anéantissement vétérotestamentaire des "européens" (blancs!) en passe d' avoir atteint son but ! "Marrakech" comme une avant-dernière étape .

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. quand je dis "bras cassés", je veux dire nuls et incompétents. Ceux qui complotent à notre destruction dans l'exécution du plan Coudenhove Kalergui sont des traîtres à leur patrie et à leur race mais pas des incompétents, pour notre malheur .

      Supprimer
  6. Mureil Pénicaud ci-devante miniss du travail est un "bras cassée" , conne comme une valise sans poignée , et néanmoins traître à la Patrie ! une cumularde quoi ... ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. et incompréhensible en plus. Je l'ai entendue sur RTL je n'ai rien compris tellement c'était confus

      Supprimer


Afin d'éviter que votre commentaire ne soit détruit, veuillez indiquer un pseudo.

Les commentaires injurieux ou ne respectant pas de manière évidente la multitude de lois liberticides qui nous sont imposées sont susceptibles d'être supprimés. Faites preuve d'intelligence et d'imagination !

Les auteurs des commentaires sont responsables de leurs propos.