En poursuivant votre navigation vous acceptez l'installation de cookies

lundi 9 juin 2014

Enfer politique

J'ai passé une grande partie de ma journée à rédiger un article que Blogger a fait disparaître dans les limbes du Web.
D'un côté ça se comprend puisque l'article portait sur le fait que nous étions entrés dans l’antichambre de l'enfer politique.

Pour moi l'enfer politique c'est la disparition de tout ce qui nous relie à l'Histoire avec un grand H à savoir la nation, le patriotisme, le mythe national, la culture, la religion.

Notre oligarchie n'a de cesse de détruire ce qui l'a créée et qui la nourrit : la République. Ce faisant elle reproduit un comportement qu'en psychiatrie on nomme, je crois un comportement pervers.
En détruisant la République, elle nous détruit puisque, qu'on le veuille ou pas, nous y sommes partie prenante.
Les grands appels au « Droits de l'Homme », nouvelle religion laïque, ne sauraient masquer que l'application de ceux-ci relève de plus en plus de la forme que du fond.
De même nos socialistes pseudo-légalistes (Moi Président ...) nous démontrent tous les jours qu'ils se torchent avec la Constitution pourtant déjà bien avilie à chaque hoquet de Bruxelles.
Un exemple récent est le redécoupage des régions par la main grassouillette du président Hollande.
Cette attribution n'est en aucun cas l'une des siennes . Non seulement ce n'est pas l'une de ses compétences mais on se demande même à quoi sert le gouvernement si ce n'est à expédier les affaires courantes et encore pas toutes.

Tandis que l'oligarchie démolit l'échafaudage par le haut, des hordes de hyènes, encouragées par elle, détruisent l’échafaudage par le bas. On ne compte plus les mesures d'élargissement, remises de peine, de « contraintes judiciaires » terme relevant à l'évidence de la novlangue d'Orwell, qui font que désormais le vrai rôle de la justice transparaît même au plus aveugle des citoyens : son rôle est de tenir le citoyen lambda à distance pour éviter qu'il ne gêne un tant soit peu l’œuvre destructrice.
Dans ce contexte, le « grand donneur de leçon » a un rôle bien précis à tenir, par son exemple, lui qui dans la vie est souvent un jouisseur, un divorcé à répétition, un évadé fiscal, voire bien pire, il contribue à banaliser des comportements qu'il n'y a pas si longtemps on aurait qualifié, sinon d'anormaux, du moins de très limite. Il a donc un rôle important dans la perversion des masses grâce à l'action des médias qui l’encensent et le promeuvent.

Dans ce contexte, les déclarations de Jean-Marie Le Pen détonnent.

Le patriarche n'a jamais pris de gants et n'a pas fait toujours dans la subtilité ce qui lui a souvent nuit et a coûté nombre de voix à son mouvement politique.

Le problème c'est qu'alors que le FN guidé par Marine Le Pen s'est inscrit dans une logique d'accession au pouvoir, le patriarche n'a jamais visé le pouvoir. Il est donc normal que les stratégies divergent et il dérange le papy !

Néanmoins, quand on a fait la part du parti pris provocateur de JM Le Pen, on est bien obligé de constater qu'une fois encore le menhir n'a pas tout à fait tort même si je pense que l'antisémitisme est une voie sans issue qui ne fait que nourrir la bête mondialiste qui nous détruit ainsi en se servant de nos propres forces.

25 commentaires:

  1. Pharamond9/6/14 21:44

    De toute façon plus rien de sert à rien, alors qu'il se défoule le vieux menhir ! La quête éperdue de respectabilité de sa fille a quelque chose de pathétique.

    RépondreSupprimer
  2. pas très optimiste mais non dénué de bon sens

    RépondreSupprimer
  3. Petit désaccord.
    Reprendre le terme « antisémite » pour cette sortie de JM Le Pen c’est se soumettre à la manipulation du langage exercée par les pleurnicheurs de service habituels.
    L’une des facettes de cette manipulation est la fabrication de « mots pièges ». Utiliser les mots considérés (par les manipulateurs) comme connotés « antisémites » entraîne la condamnation immédiate du locuteur.
    2 Exemples :
    - Qui oserait encore utiliser – même de façon anodine – « c’est un détail de l’Histoire » sans s’attirer soit un sourire soit un regard lourd ?
    - Le terme « four crématoire » est dorénavant réservé à une seule partie de l’Histoire. Lors d’un décès il faut utiliser maintenant « incinérateur » ou « crématorium ».
    De nombreux termes ont été ainsi détournés, confisqués, accaparés par les censeurs qui interdisent tout autre emploi que celui qu’ils ont défini à leur seul profit.
    La langue française se voit ainsi amputée dans le but de censurer toute expression libre.
    Le mot « fournée » vient donc de rejoindre cette liste (ah pardon ! même le mot liste est tendancieux !)

    RépondreSupprimer
  4. Nous sommes entre gens grosso modo du même bord, personne ne peut nier que JMLP aime bien marcher sur la ligne jaune.
    Affirmer qu'il ne savait pas que Bruel est Juif quand il n'y a pas si longtemps il l'appelait par son vrai nom Maurice Benguigui, c'est un peu plus que du simple foutage de gueule, mais l'essentiel n'est pas là je vous l'accorde.

    RépondreSupprimer
  5. Certes ! mais citer le nom d'une personne - qui répond à un critère - sur un ensemble de 4 (Bedos, Madonna, Noah et Benguigui) ne conduit pas à qualifier le propos dans le sens voulu par la presse dominante et les "associations bien pensantes"
    ni la rhétorique ni les mathématiques ne peuvent accréditer cette vision.

    RépondreSupprimer
  6. Bedos est juif, Madona est convertie, Noah je ne sais pas

    RépondreSupprimer
  7. Nullement d'accord avec Pharamon !!!
    "Le problème c'est qu'alors que le FN guidé par Marine Le Pen s'est inscrit dans une logique d'accession au pouvoir, le patriarche n'a jamais visé le pouvoir. Il est donc normal que les stratégies divergent et il dérange le papy !"
    OUI ! et JM est tout de même un emmerdeur, les Juifs font flèche de tout bois, et Bruel a tout le lobby avec lui, JM sape la progression de sa fille qui est une bête politique qui a effectué une prouesse !!!

    RépondreSupprimer
  8. Néanmoins, cela reste un épiphénomène ! Dans 10 jours, on n'en parlera plus...si, les journaleux dans 2 ans, avant les élections...MLP te les retournera comme une crêpe !

    RépondreSupprimer
  9. @ Paul Emic

    Ah ben alors ! si les 3/4 sont juifs dans le show-biz on va avoir du mal à critiquer les spectacles !

    RépondreSupprimer
  10. c'est une évidence je suis étonné que vous l'ignoriez

    RépondreSupprimer
  11. JMLP sait très bien que Bruel est juif mais son utilisation du mot fournée est totalement involontaire à mon avis. Le Larousse nous dit : "Ensemble de gens à qui l'on fait subir un même sort ou qui participent à un même mouvement", il faut être malade pour n'y voir qu'un seul sens. D'autre part, Waldo a raison, on peut en avoir marre de s'interdire certains mots pour plaire au système.

    RépondreSupprimer
  12. Brebis Gall > Sa fille progresse mais son parti ressemble de plus en plus à l'UMP. Si elle arrive au pouvoir ce qu'il en restera ne sera pas bien utile à la France.

    RépondreSupprimer
  13. @ Paul Emic

    Il est vrai que j'ignore la proportion mais pas la présence du peuple élu dans le show biz.

    Mon intérêt - je ne suis pas partout ! - va plutôt vers le noyautage des politiques et journalistes, par le lobby qui n'existe pas.

    Par exemple, les chaines TV en continu (LCI, ITélé, BFM, F24...) offrent un excellent terrain d'études sur la présence en surnombre et le discours des manipulateurs d'opinion à sens unique.
    J'attends par exemple avec impatience leur désinformation sur les derniers événements d'Irak !

    RépondreSupprimer
  14. JMLP a raison de ne pas s'auto-censurer.
    C'est ce qu'ils veulent que nous fassions tous !
    Complètement d'accord avec le comm de Waldo.

    D'ailleurs JM a dit ce soir "je conseille à Marine de faire attention quand elle va entrer dans une pâtisserie pour commander des petits fours !"

    RépondreSupprimer
  15. Beaucoup de bruit pour pas grand chose...
    Ainsi, jour après jour, les merdias nous amusent-ils avec ce genre de foutaises. Cela leur permet de resserrer leur emprise (dans ce cas précis) et surtout de faire oublier les vrais problèmes : crise, chômage, insécurité, islamisme etc...
    Si on y ajoute quelques bonnes louchées de fouteballe, on est certain que F de souche va retourner illico à sa somnolence béate !
    Pauvre France !

    RépondreSupprimer
  16. kobus van cleef15/6/14 19:28

    Bedos est chouif, Madona est convertie, Noha chais pas trop
    Convertie, Madona ?
    Con tout court, oui !
    De quoi se mêle-t-elle, la peroxydee à chatte épilée ?
    Pourrait s'occuper du criminel de paix Obanania, qui balance des caisses à charbon sur les civils pakos ou afghans du haut de ses drones
    Ou de la ripouillerie des affairistes de chez elle

    RépondreSupprimer
  17. C'est un art difficile .. Nul doute que JMLP a raison de s'en tenir à sa position mais il emmerdre la Marine dans son ascension.

    Il n'a pas cherche la magistrature suprême .. doit-il couper pes pattes à sa fifille ?

    RépondreSupprimer
  18. On peut aussi imaginer que toute cette affaire puisse être un coup monté par Papa et sa Fille, l'un jouant les méchants, l'autre la pauvre qui n'en peu mais.
    Un homme tel que Jean Marie parlant à l'imparfait du subjonctif ne peut pas s'oublier dans ce petit discours; à mon avis, il savait très bien ce qu'il disait.
    Au pire, ils n'ont gagné que quelques voix. Évidemment, les meutes anti-tout se sont pourlécher façon partouze and C°.

    En fait, ce n'est pas tant la surreprésentation des juifs dans la magistrature, la médecine, la musique et les médias, mais aussi, voire surtout, la surreprésentation du légalisme et des moyens dits « d’information » dans la société actuelle.
    Le multiculturalisme est devenu l'obsession de la part de certaines ethnies qui revendiquent haut et fort leurs désidératas au détriment de l'"occupant" ancestral de la France, l'homme blanc. N'est, ne devient légal que ce qui est exacerbé par ces envahisseurs.
    Et puis, ne pas oublier que les juifs bâtirent spirituellement eux-mêmes les ghettos où ils furent isolés( cf, Talmud...)

    Un petite précision d’ordre sémantique : on écrit juif quand on parle de la religion, et Juif à propos du peuple – comme on écrit musulman mais Arabe. Ce distinguo est important pour bien comprendre la phrase suivante:

    C’est quand le juif est devenu Juif qu’il a pu donner toute la mesure de sa nocivité.

    RépondreSupprimer
  19. Marine Le Pen se fout de la race blanche, certains clichés en attestent.
    Marine Le Pen veut durer politiquement.
    Marine Le Pen adore les prébendes. Marine Le Pen se prosterne devant les communautés, les coteries et les lobbies.
    Marine Le Pen se joue de l'aryen comme ses maîtres à penser.
    Marine Le Pen est joueuse mais refuse de jouer le jeu des jeux qui consiste à mettre un terme définitif à la domination des circoncis du 8ème jour ou des déprépucés du désert.
    Marine Le Pen, ce caméléon, sera étatiste, communiste, antiraciste, ou tout ce que l'on voudra si cela sert les intérêts de son clan.
    Marine Le Pen s'appuie sur l'équerre et le compas, il n'est pas certain qu'elle en tire bénéfice.
    Marine Le Pen a digéré tous les mensonges distillés par le camp du Bien depuis 1945.
    Marine Le Pen est girouette qui ne vaut pas un pet.

    Jean-Marie le Pen, vieux celte hâbleur, tricheur, faussaire, rue dans les brancards. Le vieux roublard a les moyens de tout faire sauter, de casser la baraque, mais il n'en fera rien, il est bourgeois, il y a du Landru chez Jean-Marie Le Pen : un aller et retour et un aller simple.

    Rien à attendre de cette engeance !!!

    Reconnaissons toutefois à Jean-Marie Le Pen le courage et l'honneur d'avoir combattu les communistes assassins à mort, d'avoir bravé les nervis rouges, en 1956, (Insurrection anticommuniste en Hongrie) lorsque les étudiants nationalistes investirent le siège de L'Humanité. Chapeau bas.

    Bravo Jean-Marie, mais après ?... Qu'as-tu fais de ton talent ?

    RépondreSupprimer
  20. Qu'as-tu fait de ton talent ?

    RépondreSupprimer
  21. Qu'as-tu fait de ton talent ?

    RépondreSupprimer
  22. @ blh

    à propos de la majuscule et de la minuscule...

    Il n'existe pas de peuple juif, seul le biais de la religion relie cette communauté, ce qui réduit à néant cette notion de peuple.

    même au début de la légende, il était question de tribus, pas de peuple.

    RépondreSupprimer
  23. @ Waldo,
    parlons alors de diaspora...

    RépondreSupprimer
  24. Je ne pourrais répondre à tout le monde en détail.
    @Danny je comprends mais alors que faire ? regarder le train passer en se disant que nous avions raison ?

    @Waldo @blh Pour les majuscules/minuscules je m'en tiens sauf erreur aux règles de la grammaire française, utilisé comme adjectif c'est une minuscule, comme nom, avec une majuscule.
    @Waldo sur la manipulation du langage : technique déjà exposée par Orwell. C'est effectivement un élément clé de la manipulation.
    Faut-il pour autant tomber à chaque fois et volontairement dans le piège ?

    RépondreSupprimer


Afin d'éviter que votre commentaire ne soit détruit, veuillez indiquer un pseudo.

Les commentaires injurieux ou ne respectant pas de manière évidente la multitude de lois liberticides qui nous sont imposées sont susceptibles d'être supprimés. Faites preuve d'intelligence et d'imagination !

Les auteurs des commentaires sont responsables de leurs propos.