En poursuivant votre navigation vous acceptez l'installation de cookies

vendredi 17 mai 2019

Le 20 mai on tue !

La peine de mort sera rétablie officiellement le 20 mai 2019 sous la présidence de Manu Macron  Gauleiter de la Françarabia.
Le condamné à mort n'est coupable que d'avoir eu  un accident de la circulation qui l'a laissé dans un état proche du coma, mais selon plusieurs médecin non entièrement dénué d'espoir.
Le pire serait que ce pauvre hère se rende compte du drame qui se déroule autour de lui et dont il est l'enjeu.
Plusieurs dizaines de médecins, comme la famille et leurs avocats ont, pour les uns, lancé un appel au politique, pour les autres, tenté tous les recours, mais le message est clair, Vincent Lambert sera le cas de jurisprudence qui ouvrira la porte à l'euthanasie tant souhaitée par la clique FM .

Pour ne pas tomber sous le coup de la diffamation nous ne dirons pas ici qui est pour sa mort mais seulement que sa mère ne l'a jamais abandonné. Prions pour elle et pour son fils Vincent et soutenons les au moins moralement dans cette terrible épreuve.
Le Malin marque encore un point !

A lire l'article de MPI 

Déjà son image s'efface
 Remercions les médias qui comme d'habitude ont su informer le peuple comme il le fallait !

12 commentaires:

  1. Il est important de signer la pétition : Je soutiens Vincent Lambert !

    http://www.jesoutiensvincent.com/lappel/signez-lappel/

    RépondreSupprimer
  2. Ah non, dans cet état je préfère être débranché ! Contre l'avortement mais pour l'euthanasie. Si la vie me fait trop chier, j'en ai déjà ma dose, je me ferai euthanasier !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. certes mais ça doit rester un choix personnel, en l'absence de certitude, la vie doit primer . A nous de rédiger des dernières volontés ne laissant aucun doute.

      Supprimer
  3. Je trouve cette mère bien égoïste, 10 ans que son fils la supplie peut-être d'arrêter cet acharnement, mais elle veut le garder pour elle... C'est aussi compréhensible et je la plains cette pauvre mère ! C'est une bien triste et pénible histoire. Que ferais-je à sa place ? Je suis un père.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ou dix ans qu'il la remercie de son amour pour lui, nul ne le sait et surtout pas le médecin.

      Supprimer
  4. EQUALIZER19/5/19 01:27

    Mais si une partie de la famille veut le prendre en charge et lui prodiguer les soins nécessaires pourquoi le lui interdire ? Vincent n' appartient pas à l' Etat (voyou) mais aux siens ! J' ai signé la pétition ce qui est bien la moindre des choses à faire pour tenter d' empêcher son assassinat ! et puis que sait-on exactement de ce qu' il ressent ? on a vu des "revenants" après des années de coma , alors ? ... Qu' on le laisse vivre et que sa famille veille sur lui !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pareil, ta première phrase résume toute la situation. Si des gens veulent le maintenir en vie où est le problème ?

      Supprimer
  5. EQUALIZER20/5/19 14:28

    Nous avions la République des Voleurs , des éborgneurs , des mutileurs , des envahisseurs , des remplaceurs , et maintenant celle des assassins !!! les ordures élyséennes applique la peine de mort à un innocent dont le seul malheur est d' avoir eu un accident qui l' a laissé lourdement handicapé . Bien sûr les pires criminels sont choyés , sortent de prison (quand ils y entrent) au bout de 10 ans maximum ! Vincent Lambert vient de faire dix ans de vie dite "végétative" (qui peut savoir) et aurait droit à la "grâve présidentielle" mais ce serait trop demander à l' ordure qui préside la république du crime ! Les enculés des media (pléonasme) ne manque pas de rappeler que la mère de Vincent Lambert est une "catholique" .. on ne dit pas fanatique mais c' est sous entendu . Merdia de merde je suis athée et je vous emmerde ! laisser une chance de vie à un innocent que d' autres veulent prendre en charge est la moindre des choses quand on se dit "humaniste" ! On nous dit que sa femme est pour l' arrête des soins , faire cesser l' acharnement .. qu' en sait-elle ? j' ignore si la loi l' autorise à divorcer , pas eu le temps de m' y coller , mais justement c' est un cas où la loi devrait accorder le divorce , rendre sa liberté au conjoint qu' on ne peut rendre prisonnier d' une telle situation . Mais ceci est une autre affaire ...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. EQUALIZER20/5/19 14:30

      la "grâce" et nous la "grâve" , proximité des lettres de l' azerty pour les gros doigts .

      Supprimer
    2. EQUALIZER20/5/19 16:21

      J' ai tellement la rabbia que mes doigts fourchent .. j' en oublie les "ent" des pluriels .. la lâcheté ambiante m' inspire dégoût et répulsion ! malgré le courage de quelques manifestant atteint de fièvre jaune qui osent encore braver les nervis du pouvoir LGBT . Et puis entendre que 50% n' iront pas voter me navre .. je connais les raisons raisonnées de nombreux abstentionnistes de notre bord , je les comprends mais ne les suis pas . Si l' on ne peut rien faire par les urnes (le choix ne manque pas avec la proportionnelle) et que "la rue n' appartient pas à notre drapeau", que reste-t-il ? commenter ? mais c' est tout aussi inutile !
      "un citoyen ne se mêlant pas de politique mérite de passer, non pour un citoyen paisible, mais pour un citoyen inutile" (Périclès -en 430- cité par Thucydide)


      En 430, Périclès prononce un discours en l’honneur des soldats morts au combat.



      « La Constitution qui nous régit n’a rien à envier à celle de nos voisins. Loin d’imiter les autres peuples, nous leur offrons plutôt un exemple. Parce que notre régime sert les intérêts de la masse des citoyens et pas seulement d’une minorité, on lui donne le nom de démocratie. Mais si, en ce qui concerne le règlement de nos différents particuliers, nous sommes égaux devant la loi, c’est en fonction du rang que chacun occupe dans l’estime publique que nous choisissons les magistrats de la cité, les citoyens étant désignés par leur mérite plutôt qu’à tour de rôle. D’un autre côté, quand un homme sans fortune peut rendre quelque service à l’Etat, l’obscurité de sa condition ne constitue pas pour lui un obstacle. […] Ceux qui participent au gouvernement de la cité peuvent s’occuper aussi de leurs affaires privées et ceux que leurs occupations professionnelles absorbent peuvent se tenir fort bien au courant des affaires publiques. Nous sommes en effet les seuls à penser qu’un homme ne se mêlant pas de politique mérite de passer, non pour un citoyen paisible, mais pour un citoyen inutile. Nous intervenons tous personnellement dans le gouvernement de la cité au moins par notre vote, ou même en présentant à propos nos suggestions.



      Thucydide (vers 470 - vers 404 av JC), Histoire de la guerre du Péloponnèse, livre II, 37, fin du V siècle av. J.-C. (Thucydide est un historien athénien)

      Supprimer
    3. tes fautes sont pardonnées, quand je m'énerve j'en fait tout autant.
      Ah ! Thucydide, qui ne l'a pas lu devrait s'abstenir de faire de la politique tant c'est "moderne" et riche d'enseignements encore aujourd'hui. Quand je lisais la citation sans voir le bas de la page, je me disais, "il a pris ça à Thucydide" :-)

      Croyant ou pas, et je suis pétri de doutes, il est difficile de ne pas voir dans ces manœuvres itératives une volonté sournoise de créer une jurisprudence permettant d'interpréter la loi de la manière la plus libérale possible, car VL n'est pas dans la situation la plus dramatique qui soit, il respire, semble avoir un niveau de conscience, semble même exprimer des sentiments simples, rien à voir avec quelqu'un qui est dans un coma profond, sous assistance et perfusé de partout. Si on peut tuer VL on pourra ensuite tuer tout le monde qui ne pourra faire la galipette sur son lit d’hôpital.
      Il est là le véritable enjeu, se débarrasser des enfants dans le ventre de leur mère pour nous faire bénéficier des joies de l'immigration facteur d’abâtardissement d'une nation et de baisse des coûts et se débarrasser des inutiles dès qu'ils coûtent trop.
      Tout cela sous l'égide du dieu Mammon, le dieu de la richesse et des biens matériels auquel se sont voués nos élites et sous la coupe duquel ils veulent nous mettre.

      Supprimer


Afin d'éviter que votre commentaire ne soit détruit, veuillez indiquer un pseudo.

Les commentaires injurieux ou ne respectant pas de manière évidente la multitude de lois liberticides qui nous sont imposées sont susceptibles d'être supprimés. Faites preuve d'intelligence et d'imagination !

Les auteurs des commentaires sont responsables de leurs propos.