En poursuivant votre navigation vous acceptez l'installation de cookies

jeudi 15 juin 2017

Après le désastre

Après plus de six mois de campagne électorale présidentielle ignoble, ayant abouti à la désignation d'un représentant des banques à la "fonction suprême" (tu parles Charles !) puis à un mois et demi de non campagne législative nous voici au pied du mur. La France est désormais dirigée par un conseil d'administration pour lequel le citoyen, copiant en cela les grandes entreprises, est devenu une variable d'ajustement . Son rôle unique et définitif sera uniquement de servir d'agent de consommation, elle même chargée de dégager d'importants bénéfices à des entreprises tenues par une oligarchie mondiale qui s'est fixé pour but de diriger le monde en sacrifiant au veau d'or.

Chacun sent bien, confusément pour la plupart d'entre nous, que ce culte ne mène nulle part et que l'édifice luciférien est voué à s'écrouler à relativement brève échéance.

Ces élections montrent bien l'impasse totale dans laquelle nous a mené la démocratie. La démocratie peut être sous certaines conditions un moyen efficace de gouverner à petite échelle quelques centaines ou milliers de personnes et encore, sous réserve d'encadrement par des les lois supérieures, mais en aucun cas un moyen de gouverner durablement des pays entiers.

L'oligarchie financière partage avec nous ce même point de vue et Attali son porte-parole en France ne manque pas de le rappeler sous forme de propos sibyllins à chaque fois qu'il est complaisamment interrogé  par les médias mainstreams. Là s'arrête la comparaison. Pour Attali et consorts, le monde doit être gouverné par un super conseil d'administration mondial dont le but serait d'assurer la prédominance d'une classe supérieure régnant sur un peuple d'esclaves maintenus en esclavage par la sélection génétique et les pauvres conditions de vie.

Jusqu'à aujourd'hui j'ai adhéré à la doctrine nationaliste ainsi qu'au patriotisme. mais quand la nation et la patrie vous trahissent, à qui s'en remettre ?



Après réflexion,  l'issue qui s'impose est dans un retour à la foi, naturellement la foi catholique,  seul "instrument" capable de canaliser l'homme et dans l'établissement d'un système monarchique, proche de Dieu et proche du peuple. Ce sont les principes et les institutions qui ont créé la France et lui ont permis de devenir forte.

7 commentaires:

  1. C'est difficile quand on voit le sinistre clown qui en est le chef.

    RépondreSupprimer
  2. EQUALIZER17/6/17 10:21

    t'as qu'à croire Grégoire ! je dirais bien pourquoi pas ? mais vu l' occupation du Siège de Saint-Pierre par Satan ça me paraît difficile . A moins de rallier les catho-tradi ? le seul pour qui j' ai eu du respect : Mgr Lefebvre . Et depuis ? ils se perdent en querelles de "chapelle" !

    RépondreSupprimer
  3. Les écuries d'Augias seront nettoyées en temps et heure. Naturellement que l'actuel Pape n'a pas vocation à mener ce combat et on en sera convaincu avant le désastre de Rome si le troisième secret de Fatima venait a être dévoilé.

    RépondreSupprimer
  4. EQUALIZER17/6/17 20:32

    avec des têtes de crétins pareils (un Mgr quand même!) la religion catholique survivra-t-elle ?
    http://www.contre-info.com/crise-de-leglise-un-diocese-du-royaume-uni-explique-aux-catholiques-comment-venerer-les-dieux-paiens#more-45469

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il est clair qu'il faut un sacré coup de rasoir. Ce sont des fonctionnaires de la religion avec logement de fonction, secrétariat, chauffeur et parfois giton. Au feu tout ça !

      Supprimer
  5. Mouais .. le catho est bien en peine dans cette bauge.
    Fô d'ailleurs le regarder allah loupe le catho en France.
    On va voir l'immigration maomettante galoper de poubelle dans les années à venir ~~
    Rappel : il a fallut 4 siècles pour que l'Espagne sorte de ce guêpier.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. je comprends que je suis mal compris. Il ne s'agit pas de prendre les grenouilles de bénitiers actuelles où les bourgeois cathos type versaillais et d'en faire des lames d'acier, mais de refonder la société pour en faire une société spirituelle ce qui ne peut se passer sans casse.

      Supprimer


Afin d'éviter que votre commentaire ne soit détruit, veuillez indiquer un pseudo.

Les commentaires injurieux ou ne respectant pas de manière évidente la multitude de lois liberticides qui nous sont imposées sont susceptibles d'être supprimés. Faites preuve d'intelligence et d'imagination !

Les auteurs des commentaires sont responsables de leurs propos.