En poursuivant votre navigation vous acceptez l'installation de cookies

samedi 17 décembre 2016

Que nous prépare Obama comme cadeau de départ ?

Obama cherche-t-il à créer l'irréparable entre les USA et la Russie avant son départ à la retraite ?

On pourrait bien le croire. Depuis les élections américaine le clan Clinton a répandu la rumeur selon laquelle la Russie serait intervenue dans l'élection américaine par le biais d'une attaque cybernétique en vue de faire battre la petite fiancée de l'Amérique. A ce stade de délire c'était plus drôle que dramatique.

La petite fiancée de l'Amérique


Puis, Obama, a dû supporter sa défaite à Alep, car la défaite des égorgeurs d'Alep, c'est la défaite des USA devant les Russes et derrière elle la Chine, l'Iran .
Il a donc enfourché le cheval de l'attaque cybernétique russe ayant influencé les résultats des élections US alors même qu'un recomptage manuel des bulletins dans le Wisconsin montre que c'est Trump qui a été spolié d'une vingtaine de milliers de voix dans cet État. Bonjour l'attaque informatique !

You know what ? I am méchant !


Quel est le but de cette andouille crypto-musulmane ?

En fait c'est très clair. Comme il ne cesse de promettre des représailles envers la Russie on peut penser qu'il lui faut comme d'habitude dans l'histoire de l'Amérique se poser d'abord en victime comme en 1898, comme en 1917, comme en 1941, comme en 1964 comme pendant les guerres du Golfe etc. La pseudo intervention russe dans les élections (qu'on m'explique comment ) sert de prétexte.
L'Amérique est une éternelle victime qui ne cesse de se défendre en détruisant le monde.

Si pour briser le renouveau russe, les USA tentent une attaque cybernétique d'envergure ayant pour but de faire régresser la Russie de plusieurs décennies, il y a fort à parier que les Russes ne pourront pas rester les bras croisés. Ils ont jusqu'à présent été très réservés face aux provocations américaines mais ne pourront pas tolérer une attaque directe.
Finalement les buts des oligarques mondialistes d'un chaos généralisés seront atteints plus rapidement et plus surement qu'avec l'élection de la momie Clinton, dont on se demande si elle est encore vivante du reste.
Comme disait Pierre Dac "quand les bornes sont franchies il n'y a plus de limite", et malheureusement c'est on ne peut plus vrai. Personne, aussi tordu soit-il, ne peut tout prévoir et savoir comment va tourner une provocation à la guerre.

Les cavaliers de l'Apocalypse.


Une chose est sûre, l'année 2017 ne sera pas un long fleuve tranquille . En aucune façon .



2 commentaires:

  1. Chucky... « chuckggy» les-bons-tuyaux! Eeh oui c'est devenu Ça les UnionSovietiqueAmericaine!
    M'en veuillez point tenancier,ce soir j'ai un peu bu ( mais pas assez et je le regrette,Mirbeau à sa chaumière..) je faisais un stupide retour cinématographique,un prétexte comme les trous du c.. tout le monde en a un,dit un monsieur dans un énième film sur la guerre du Vietnam.
    UnLorrain.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. si vous repassez par là à jeun, la version décryptée de votre commentaire m'intéresse, si, si .

      Supprimer


Afin d'éviter que votre commentaire ne soit détruit, veuillez indiquer un pseudo.

Les commentaires injurieux ou ne respectant pas de manière évidente la multitude de lois liberticides qui nous sont imposées sont susceptibles d'être supprimés. Faites preuve d'intelligence et d'imagination !

Les auteurs des commentaires sont responsables de leurs propos.