En poursuivant votre navigation vous acceptez l'installation de cookies

jeudi 3 novembre 2016

Les avions magiques du 11-Septembre






On ne s'en lasse pas des invraisemblances de ce 11 septembre.

3 commentaires:

  1. Accordez-vous un tant soit peu de crédibilité aux témoignages de ceux qui pensent que s'il est impossible d'effectuer de telles manoeuvres avec ce type d'avions, c'est que ce ne sont tout simplement pas des avions qui ont percuté leurs cibles ce jour là ?

    J'avoue ne pas trop savoir quoi penser de ces deux vidéos; votre avis m'importerait:

    https://www.youtube.com/watch?v=h7PmFuD-hLM&list=PLBBDC055270A1590B

    https://www.youtube.com/watch?v=LPKq2K2dh6k

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Concernant les tours je ne sais pas s'il y avait des avions ou pas car personnellement je ne me suis pas amusé à calculer les accélérations, la vitesse etc. Les démonstrations contraires à la thèse officielle qu'en font certains semblent crédibles. Il y a une vidéo en particulier où l'auteur compile plusieurs vidéos officielles et montre que des hélicoptères de presse sensés être là sont en fait absent ou ailleurs. Il étudie la trajectoire du second avion et conclut qu'il a été rajouté sur l'image (épisode du nez que l'on voit aussi sur votre vidéo). C'est énorme mais pas plus que la déclaration de Bush qui dit avoir vu la première attaque à la télé quand on sait que c'est impossible puisque ces images prises depuis la rue n'ont été disponibles que plusieurs heurs plus tard.
      Pour le Pentagone je suis quasiment certain à 99% et des virgules que ce n'est pas un avion. Sauf coup de bol extraordinaire, qui en ferait un avion magique justement, l'avion aurait dû se pulvériser plusieurs centaines de mètres en amont compte tenu de la qualité des pilotes et de l'effet de sol qu'engendre une telle surface.
      La façade de Pentagone ressemble extraordinairement à celle d'un bâtiment irakien touché par un missile de croisière quelques mois plus tard. Parce qu'au début, avant que le bâtiment pne s'effondre, on est obligé de constater que l'avion est entré par une fenêtre ! Pourtant un missile de croisière et un Boeing 767 ou 777 ce n'est pas vraiment la même chose. On ne retrouve même pas le train d’atterrissage qui est pourtant quasiment indestructible. Le soupçon de moteur qu'on nous montre n'est pas un moteur du Boeing qui est sensé avoir été là. Les deux ou trois morceaux de tôles peuvent parfaitement avoir été bidonnés.
      L'avion traverse les différentes épaisseurs du bâtiment pour finir concentré en un trou qui ne fait pas le diamètre de l'avion et quasiment sans débris, comme l'aurait fait une charge creuse qui concentre un dard de feu devant le projectile. Un avion de transport n'a aucune raison de se comporter ainsi.
      J'ai écouté la télé en direct quand ça s'est produit, le journaliste présent sur les lieux, le correspondant d'une chaine française a d'abord parlé d'un attentat au camion piégé, la BBC aurait annoncé l'attentat avant qu'il ne se produise, en tout cas elle a parlé d'un avion qui orbitait au dessus du Pentagone, avion dont on n'a plus reparlé.
      Étant contrôleur aérien militaire d'origine, tout cela a fait "tilt" et a fait que je me suis mis à suivre tout cela de près.
      Quand vous arrivez à la conclusion que le Pentagone, qui est à mon avis l'attentat de trop - on dit que le mieux est l'ennemi du bien - que le Pentagone disais-je est bidonné, alors vous vous dites que les autres le sont aussi. Alors vous apprenez que des employés sont remontés des sous-sols avant l'impact d'une des deux tours, brûlés, en disant qu'il y avait eu une explosion dans les fonds. Celui qui a rapporté cela, un employé des WTC a eu la bonne idée de mourir depuis, assez rapidement pour que ça ne fasse pas trop tâche.
      etc etc etc.

      Supprimer
  2. Entendu. Merci.

    Je ne connaissais pas le documentaire "September clues" et en avais jamais entendu parler au sein de la réacosphère (ce en quoi votre avis "professionnel" était pour moi digne d'intérêt).
    Le doc se concentre sur le traitement médiatique et les témoignages le jour de l'évènement. Je viens de le revoir. Si le premier visionnage m'avait laissé sur ma faim, une seconde lecture m'a convaincu du bidonnage d'une partie des images qui ont été données à voir au public ce jour là (concernant le pentagone, bien sûr, mais aussi les tours du Wtc).

    RépondreSupprimer


Afin d'éviter que votre commentaire ne soit détruit, veuillez indiquer un pseudo.

Les commentaires injurieux ou ne respectant pas de manière évidente la multitude de lois liberticides qui nous sont imposées sont susceptibles d'être supprimés. Faites preuve d'intelligence et d'imagination !

Les auteurs des commentaires sont responsables de leurs propos.