En poursuivant votre navigation vous acceptez l'installation de cookies

vendredi 21 octobre 2016

Quand Nouvelles de France pratique la censure

Nouvelles de France, vous connaissez peut-être, c'est ce magazine web qui se présente comme libéral conservateur.
J'ai été contacté il y a quelques années, au début de Nouvelles de France pour être un de ses rédacteurs. Je n'en ai jamais profité, car en fait j'ai du mal à me plier à la discipline de rédaction d'un webzine destiné à être lu par plusieurs milliers de lecteurs. Par ailleurs je ne vise pas à la notoriété.
Néanmoins je dispose encore d'un accès privilégié qui m'a permis d'explorer les arcanes  du site, du moins certaines d’entre elles.

Depuis plusieurs semaines, j'ai constaté que mes commentaires n'étaient jamais publiés et ce probablement depuis plusieurs mois. J'étais d'autant plus étonné que la plupart pour ne pas dire tous étaient très loin d'être sulfureux. Je sais me tenir.
J'ai essayé de contacter le webmestre de plusieurs façons, pour lui signaler le fait, sans succès . Aucune réponse .
Très récemment, je me suis souvenu de mes privilèges d'accès et j'ai décidé d'aller y faire un tour pour voir si je retrouvais mes commentaires.

Las ! j'ai effectivement retrouvé mes derniers commentaires noyés dans une multitude d'autres, (881 en attente de modération au moment de ma visite) tous plus bénins les uns que les autres.

Alors messieurs Eric Martin, rédacteur en chef ou Guillaume de Thieulloy, directeur de la publication, si ces lignes remontent jusqu'à vos yeux, sachez que vous avez dans les antres de votre site au moins 900 commentaires qui patientent dans votre purgatoire "d'en attente de modération" et qu'en ce qui me concerne je n'y mettrai plus les pieds.

2 commentaires:

  1. Les "réacs" ne savent pas se soutenir, en général...
    Un petit coup de pouce serait le bienvenu !
    https://labrebisgalleuse.blogspot.co.id/2016/10/goya-en-chine-et-boursicot-dans-les.html
    https://www.youtube.com/watch?v=XRUIr6lb90w

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Probable,mais je fois avouer que la plupart du temps je ne comprends goutte aux sujets que tu évoques, à ma grande honte

      Supprimer


Afin d'éviter que votre commentaire ne soit détruit, veuillez indiquer un pseudo.

Les commentaires injurieux ou ne respectant pas de manière évidente la multitude de lois liberticides qui nous sont imposées sont susceptibles d'être supprimés. Faites preuve d'intelligence et d'imagination !

Les auteurs des commentaires sont responsables de leurs propos.