En poursuivant votre navigation vous acceptez l'installation de cookies

dimanche 15 mai 2016

Obama demande le soutien militaire de l’UE dans une guerre éventuelle contre la Russie:: Novopress.info – arme de réinformation massive

Obama demande le soutien militaire de l’UE dans une guerre éventuelle contre la Russie:: Novopress.info – arme de réinformation massive



Selon un article du 23 avril publié par Deutsche Wirtschafts
Nachrichten (Nouvelles économiques allemandes), le président américain
Barack Obama «exige le déploiement actif de la Bundeswehr [forces armées
de l’Allemagne, y compris leur Armée, la Marine et la Force aérienne]
sur les frontières orientales de l’OTAN» en Pologne et dans les
Républiques baltes, rejoignant ainsi là-bas le quadruplement des forces
américaines à proximité des frontières de la Russie.



Ceci est une violation absolue de ce que le dirigeant russe Mikhaïl
Gorbatchev avait accepté en mettant fin à l’Union soviétique et au Pacte
de Varsovie – organisation miroir de l’OTAN – et c’est aussi
l’aboutissement d’un processus qui a commencé peu de temps après que
Gorbatchev a accepté les conditions de l’Amérique, qui incluaient que
l’OTAN «ne bouge pas d’un pouce vers l’est». [...]


La suite sur Novopress


Ce type, outre le fait d'être un crypto-musulman,  est complètement taré .



Il se dit également (Thierry Meyssan) que les Républicains seraient en train de préparer une candidature de remplacement pour Trump . Le Général Mattis  faucon (et peut être vrai aussi) serait pressenti.

Comme cela si  les Républicains gagnent, on a la guerre et si les démocrates gagnent avec Clinton, on a aussi la guerre ...

Comme je le disais il y a quelques semaines , si Trump devient menaçant pour le système, il ne passera pas l'année . Et il devient très menaçant.



En fait, cela signifierait que les Américains sont aux abois, ils sentent que leur leadership en Europe risque de leur échapper : contestation de TAFTA, anti-américanisme latent dans de nombreux pays, attirance même relative vers la Russie . Or ils savent que sans l'Europe, c'est leur leadership mondial qui battra de l'aile. Ils donnent l'impression d'être prêts à jouer un coup de poker énorme pour renforcer leur hégémonie européenne en faisant reculer la Russie en Ukraine et en Crimée et simultanément ressouder leurs vassaux autour d'eux, comme les complices d'un mauvais coup se sentiraient solidaires après leur crime.



Le problème c'est que les Russes ne peuvent pas perdre la Crimée, même s'ils peuvent pour un temps transiger sur la région de Donetz. Je sens mal le président Russe céder  s'il se sent en mesure de résister.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire


Afin d'éviter que votre commentaire ne soit détruit, veuillez indiquer un pseudo.

Les commentaires injurieux ou ne respectant pas de manière évidente la multitude de lois liberticides qui nous sont imposées sont susceptibles d'être supprimés. Faites preuve d'intelligence et d'imagination !

Les auteurs des commentaires sont responsables de leurs propos.