En poursuivant votre navigation vous acceptez l'installation de cookies

jeudi 26 mai 2016

L'homme des tas mondial

Le Paon


Est-il quelque oiseau sous les Cieux
Plus que toi capable de plaire ? 

La Fontaine " La Paon se plaignant à Junon" 

Un Paon muait; un Geai prit son plumage;
     Puis après se l'accommoda;
Puis parmi d'autres Paons tout fier se panada,
     Croyant être un beau personnage.
Quelqu'un le reconnut : il se vit bafoué,
     Berné, sifflé, moqué, joué,
Et par Messieurs les Paons plumé d'étrange sorte;
Même vers ses pareils s'étant réfugié,
     Il fut par eux mis à la porte.
Il est assez de geais à deux pieds comme lui,
Qui se parent souvent de dépouilles d'autrui,
     Et que l'on nomme plagiaires.
Je m'en tais; et ne veux leur causer nul ennui :
     Ce ne sont pas là mes affaires.


La Fontaine " Le Geai se prenant pour un Paon".

Ses maîtres trouvent qu'il remplit parfaitement son office et lui offriraient bien un second mandat.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire


Afin d'éviter que votre commentaire ne soit détruit, veuillez indiquer un pseudo.

Les commentaires injurieux ou ne respectant pas de manière évidente la multitude de lois liberticides qui nous sont imposées sont susceptibles d'être supprimés. Faites preuve d'intelligence et d'imagination !

Les auteurs des commentaires sont responsables de leurs propos.