En poursuivant votre navigation vous acceptez l'installation de cookies

mardi 3 mai 2016

Alep : la situation échappe aux Américains.

C'est John Kerry qui l'a dit : A Alep la situation est "out of control" .

Ben oui ! Les américains ont joué tellement de cartes, ont soutenu tellement de gens qu'ils déclarent être par ailleurs leurs pires ennemis qu'il y a un moment ça vous pète dans les doigts tout ça .
La désinformation monstrueuse relayée par les médias occidentaux et français ne changera pas la vérité d'un iota.
D'abord ce sont les forces gouvernementales qui sont presque encerclées dans Alep depuis plusieurs mois et non pas les islamistes.
Ensuite c'est la ville d'Alep légitimiste qui est bombardée depuis des mois par les tueurs barbus et pas le contraire.

Or il se trouve que grâce à l'appui russe, les forces pro-syriennes encerclent désormais  les encercleurs et que ceux-ci commencent à dérouiller. Malheureusement dans tous les cas les civils en prennent leur part. C'est le lot des guerres contemporaines depuis un siècle. Bizarre que les grandes âmes n'aient pas couiné pendant ces deux dernières années sur le sort de la  population alépienne martyrisées par les islamistes.

Bref rassurons nous, la situation n'est pas "out of control" pour tout le monde et il reste encore beaucoup de médecins et d’hôpitaux à Alep.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire


Afin d'éviter que votre commentaire ne soit détruit, veuillez indiquer un pseudo.

Les commentaires injurieux ou ne respectant pas de manière évidente la multitude de lois liberticides qui nous sont imposées sont susceptibles d'être supprimés. Faites preuve d'intelligence et d'imagination !

Les auteurs des commentaires sont responsables de leurs propos.