En poursuivant votre navigation vous acceptez l'installation de cookies

jeudi 17 mars 2016

Théâtre d'ombres.

L'adage selon lequel "l'info tue l'info" n'a jamais été aussi vrai.

En politique française la relativement  bonne connaissance du terrain et de la langue permet d'entendre le non-dit, ce qu'il y a derrière de décor.
En politique étrangère, ou plutôt en politique intérieure d'un pays étranger, j'en suis , comme beaucoup , à croire ou à interpréter ce que l'on dit en différents endroits.

Trump semble être peu aimé par l'ensemble de la classe politique, ce qui a priori me le rendrait assez sympathique, d'autant plus qu'il les a tous arrosés à un moment ou à un autre et qu'ils semblent ne même pas avoir la reconnaissance du ventre.
Toutefois j'ai lu sur ce blog des "révélations" sur Trump qui sont assez perturbantes.

Alors que certains chroniqueurs nous disent qu'en fait Trump serait le candidat de l'armée et des services secrets qui voudraient remettre un peu d'ordre dans les écuries d'Augias, ce blog nous décrit un Trump velléitaire, lié à la haute finance ce qui n'est pas en soi une révélation, aux cercles pédophiles, peut-être homo à ses heures, favorable au mariage gay, violeur, nazi et sioniste (?) proche des Clinton et j'en passe.

L'auteur de ce blog n'est pas très disert sur sa propre ligne politique ni sur qui il est, mais ses affirmations sont faites à partir de documents ouverts donc vérifiables par l'américain moyen sans difficulté particulière. On peut postuler qu'il y a un gros fond de réalité.

Est-ce que le système ne serait pas en train de nous préparer aux USA une alternative à la "bonnet blanc, blanc bonnet" dont il a le secret et la maîtrise parfaite, dominant tous les médias ? Ou alors est-ce le premier missile d'une longue série, destiné à décrédibiliser le candidat que l'on peut pressentir comme extrêmement dangereux pour le système s'il est sincère ?

2 commentaires:

  1. Oui, non ..Qui le sait ! c'est un peu comme Hillard dénonçant Poutine comme un mondialiste comme les autres (bien que les fondations Soros soient interdites en Russie), et un Ploncard y voyant une espèce de sauveur...Evidemment que Trump connait tout ce beau monde. Qui va dire que c'est un ange ?
    Cela dit, sortons de ce machiavélisme : qui est tout blanc ? Personne ! prenons ce que Trump a de bon...tout est comédie, nous-même aussi...Rien qu'en écrivant sur la Toile, nous participons, tout en la dénonçant à la globalisation...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est bien ce que j'écris on en dit tout et son contraire

      Supprimer


Afin d'éviter que votre commentaire ne soit détruit, veuillez indiquer un pseudo.

Les commentaires injurieux ou ne respectant pas de manière évidente la multitude de lois liberticides qui nous sont imposées sont susceptibles d'être supprimés. Faites preuve d'intelligence et d'imagination !

Les auteurs des commentaires sont responsables de leurs propos.