En poursuivant votre navigation vous acceptez l'installation de cookies

samedi 12 décembre 2015

La COP 21 et la Grande Peur de l'an (deux) Mil.

Je ne sais pas si nos enfants apprennent encore à l'école quelque chose sur la Grande Peur de l'an Mil, mais si on s'y attarde un peu nos terreurs climatiques ne sont que la version scientiste des peurs irrationnelles qui, dit-on, ont traversé le monde chrétien aux alentours de l'An Mil.

On pensait, à l'époque que le Diable devait se défaire de ses chaînes mille ans après l'incarnation du Christ.
Citons un moine qui écrit dans le premier tiers du onzième siècle :
« On croyait que l'ordonnance des saisons et des éléments, qui avait régné depuis le commencement sur les siècles passés, était retournée pour toujours au chaos et que c'était la fin du genre humain. »
— Raoul Glaber, Histoires, IV, v. 1048

Au passage rappelons que le haut Moyen age a connu un réchauffement notable entre 800 et 1100 (1,5° c de plus qu'aujourd'hui) bien que moins important que celui qui a eu lieu à l'époque du Christ ( 2,5°C). Notons aussi mais juste pour le "fun" que globalement depuis 2500 ans au moins , la température baisse mais je ne sais pas si on peut encore faire remarquer cela sans risquer la prison.

source http://co2thetruth.e-monsite.com/pages/francais/temperatures-moyennes-de-la-basse-atmosphere-du-globe-experimentalement-constatee.html


On voit que nous sommes pas très loin des arguments du réchauffement climatique  anthropique que nous vendent les grands de ce monde. Une sorte de péché à nous faire pardonner à l'aide de billets verts portant l'emblème maçonnique  . Billets verts qui ne seront pas perdu pour tout le monde bien entendu.
Aujourd'hui la COP 21 va engager les pays pour une limitation  de l'augmentation – je sais c'est une dérivée – supérieure à 2°C de la température  mondiale, moyennant quoi on vous fliquera et fera payer dîmes et redevances pour sauver des ours blancs qui ont parfaitement bien survécu aux 2,5°C supplémentaires de l'époque du Christ, limitation qui apparait déjà comme inscrite dans les courbes et dont ils pourront ensuite se féliciter pour ne pas desserrer l'étau.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire


Afin d'éviter que votre commentaire ne soit détruit, veuillez indiquer un pseudo.

Les commentaires injurieux ou ne respectant pas de manière évidente la multitude de lois liberticides qui nous sont imposées sont susceptibles d'être supprimés. Faites preuve d'intelligence et d'imagination !

Les auteurs des commentaires sont responsables de leurs propos.