En poursuivant votre navigation vous acceptez l'installation de cookies

mardi 24 novembre 2015

La Turquie tombe le masque

La Turquie tombe le masque et abat un SU-24 russe qui aurait violé son espace aérien.

Une violation sans conséquence puisque la Russie ne bombarde pas le territoire Turc au contraire de la Turquie qui intervient en Irak et peut-être en Syrie .
La Turquie  montre ainsi qu'elle a fait le choix de DAESH contre le gouvernement syrien, les Kurdes, les Chiites irakiens et les Russes.
Ça ne surprendra pas grand monde. Si la Turquie avait été membre de l'UE, nous nous trouverions potentiellement en état de guerre avec la Russie .

Complément:

La Turquie convoque l'OTAN comme s'il s'agissait d'une agression volontaire de la Russie, Curieusement alors que ce matin Obama demandait à FH quelles étaient ses réelles intentions, il apporte grâce à son larbin turc la réponse  : il n'est pas question que la France et la Russie se rapprochent et se mettent ainsi en travers du plan israélo-américain de refonte des frontières au moyen-orient.

Tout cela semble dépasser les capacités stratégiques du conseiller général de Corrèze placé au pied du mur : soit il se plie à l'ultimatum soft d'Obama et fait désormais semblant d'agir contre DAESH, soit il répond à l'attente de son opinion publique, s'allie à la Russie et devra craindre les foudres de son grand frère américain, de son immigration et de son allié turc.


6 commentaires:

  1. Obama n'a jamais rien fait d'autre que de faire semblant de lutter contre l’État Islamique. Hollande Ouille est allé une fois de plus chercher ses ordres à Washington.
    La Turquie, alliée des États-Unis, n'a-t-elle pas fait le sale boulot que les USA ne pouvaient pas faire ouvertement ? Montrer à Poutine qu'il n'est pas le bienvenu dans leurs petites magouilles ?
    Daech, golem et instrument du mondialisme...

    RépondreSupprimer
  2. Malgré certaines apparences, la politique américaine est d'une constance que nous pourrions lui envier si nous n'en étions pas les victimes potentielles.
    Il y a déjà des gens qui ont su relever que l'islamisme radical et le puritanisme américain à la sauce judéo-néocon, n'étaient pas très éloignés sur le fond.
    Il faudrait maintenant quelques ouvrages grand public pour écarquiller les yeux dudit public.

    RépondreSupprimer
  3. Les USA font dans le monde ce que faisaient les Britanniques autrefois à l'échelle européenne, diviser pour ne pas pas avoir de bloc contre eux, ça a marché un temps et ils se sont fourvoyés en s'alliant avec l'URSS contre l'Allemagne. Certes, les temps avaient changés mais ça a précipité les choses pour la GB. Les Ricains aussi se planteront un jour et j'ai même l'impression que ça a commencé.

    RépondreSupprimer
  4. Il est clair qu'ils sont loin d'être infaillibles.

    RépondreSupprimer
  5. L'ennui c'est que nous sommes à leur remorque !

    RépondreSupprimer
  6. surtout on se complait dans cette position

    RépondreSupprimer


Afin d'éviter que votre commentaire ne soit détruit, veuillez indiquer un pseudo.

Les commentaires injurieux ou ne respectant pas de manière évidente la multitude de lois liberticides qui nous sont imposées sont susceptibles d'être supprimés. Faites preuve d'intelligence et d'imagination !

Les auteurs des commentaires sont responsables de leurs propos.