En poursuivant votre navigation vous acceptez l'installation de cookies

samedi 28 novembre 2015

Et maintenant spectacle de marionnettes .

Après avoir été prendre ses ordres d'Obama, Hollande a rencontré Poutine.
Aucun accord n'a été trouvé quant à la constitution d'une alliance contre DAESH, et pour cause, les Américains visent d'abord et avant tout la destruction de la Syrie, donc le départ d'Assad et l'impunité des "bons mouvements islamiques", ce que les Russes, avec bon sens, refusent.

Comme je le craignais il y a quelques jours, il y a fort à parier que l'intervention française, passée  la première semaine, s'aligne sur la méthode américaine du faire-semblant. L'agitation va donc persister pour calmer les Français mais de toutes façons, les objectifs nous sont désignés par le renseignement américain . Nous bombarderons casernes vides et camions remisés et ne présentons donc plus  aucun réel danger pour DAESH.
Parallèlement, la provocation turque  vise à tenter de limiter les Russes par la menace d'une entrée en lice de l'OTAN. Est-ce que l'OTAN a les moyens d'être menaçante ?  je ne le crois pas et je doute que les Russes se laissent impressionner. Une partie de poker menteur s'engage.

Je m'avance, mais je parie que les attentats ne reprendront pas sauf si la cote de Hollande revenait à baisser trop dangereusement. Nous continuerons donc à mijoter dans de l'eau de plus en plus chaude.

7 commentaires:

  1. Sommes-nous si nombreux à être écœurés, sommes-nous si nombreux à être conscients du bordel ambiant, peut-être un début de réponse dimanche prochain ?

    RépondreSupprimer
  2. Je viens de lire cet article qui sonne vraiment bizarrement...
    Si les carnages de Paris sont effectivement une opération sous fausse bannière, c'est à dire commandités par certains services (un article chez Gaëlle Mann va également dans ce sens http://gaelle.hautetfort.com/index-1.html), alors ce serait mille fois plus monstrueux que tout ce qu'on a raconté. Et le pingouin qui squatte l’Élysée mériterait d'être un futur client de la Cour de sureté de l’État ou de la Cour martiale.
    Je voudrais tant que cela soit faux... Mais une telle accumulation de coups tordus, de mensonges et de trahisons incline à envisager l'inverse !

    RépondreSupprimer
  3. @coach
    peu nombreux voir l'allégorie de la caverne

    RépondreSupprimer
  4. @ CCRIDER
    le pire est de plus en plus probable

    RépondreSupprimer
  5. Simplement pour alimenter la réflexion, déjà bien entamée ici depuis quelques années déjà, ces extraits dignes d'intérêt tirés de : "On nous prépare une guerre civile généralisée en Europe" par Jean-Michel Alcader, d'origine arabo-musulmane, licencié d'État en théologie, auteur du livre jugé prophétique « Le vrai visage de l'islam ».

    "Qu'est-ce que la politique internationale n'inventerait pas pour maintenir et promouvoir ses desseins d'hégémonie mondiale et ses intérêts financiers ? Toute opposition à son plan synarchique, c'est-à-dire à sa soif de gouverner et surtout de dominer le monde, se voit combattue par tous les moyens, les plus odieux et les plus criminels."

    "Une paralysie organisée"
    "Des européens désarmés"
    "Une armée en promenade"
    "La guerre civile organisée en Europe"

    "Les "grands de ce monde" semblent donc bien décidés à allumer la mèche du djihad, via quelques responsables musulmans, quand le moment sera jugé opportun par la haute finance mondiale. Lutte sanglante où le djihad sera la raison d'être, l'Europe le champ de bataille, la finalité l'instauration d'un gouvernement mondial dirigé par les États-Unis."

    Bouddhanar le 24 novembre 2015. http://bouddhanar.blogspot.fr/

    En toute chose il faut considérer la fin.

    RépondreSupprimer
  6. Nous sommes d'accord Danny, ce que vous dites c'est malheureusement ce que je pressens depuis des années.


    Très bien le blog que vous citez .

    RépondreSupprimer
  7. Je suis aussi, hélas, en accord avec ce qui est écrit par danny...

    RépondreSupprimer


Afin d'éviter que votre commentaire ne soit détruit, veuillez indiquer un pseudo.

Les commentaires injurieux ou ne respectant pas de manière évidente la multitude de lois liberticides qui nous sont imposées sont susceptibles d'être supprimés. Faites preuve d'intelligence et d'imagination !

Les auteurs des commentaires sont responsables de leurs propos.