En poursuivant votre navigation vous acceptez l'installation de cookies

dimanche 27 septembre 2015

Paris ville musée.

Le pouvoir communal gaucho-socialiste va au bout de ses fantasmes et a décidé qu'aujourd'hui serait la première journée sans voiture dans Paris.
De fait Paris est ainsi libérée pour laisser la ville aux bobos (mais ceux-ci sont dans leur résidence de campagne) aux ayants-droits, et aux toutous-(t)ristes.

Après tout pourquoi pas ? Il y a belle lurette que Paris a, pour moi, perdu toute attractivité. C'est devenu une ville sale ayant perdu son caractère français. Un peu comme cette cuisine internationale que vous retrouverez dans les restaurants des chaines internationales.
Je n'y mets les pieds que de manière exceptionnelle et le plus souvent par contrainte professionnelle.
Le plus souvent je me contente de la traverser ou de la contourner.

Toutefois il y a un hic . La ville de Paris est aussi la capitale de la France. Toutes les institutions gouvernementales y sont concentrées, l'accès à ces institutions doit être libre et facile pour les citoyens, bien que la tendance soit à isoler les ministères dans des châteaux-forts dont on est prié de faire le tour.

Une évidence s'impose alors et je m'étonne qu'elle n'ait pas sauté aux yeux de la maire, comme un coup de pied au cul .

Il faut déplacer la capitale. 

Mettre la ville à la campagne comme disait Allais.

Une ville moyenne ayant une position plus centrale, ayant un potentiel de développement, c'est à dire non bloquée par le relief ou la géographie ferait l'affaire.
On peut aussi imaginer une création ex nihilo comme Brasília.
Ce serait le travail d'une génération. Réorienter le plan de transport, développer la nouvelle capitale sans excès.

Parallèlement, Paris, qui voit son rôle de capitale économique conforté essentiellement par sa position de capitale politique et administrative, perdrait de facto peu à peu toutes ses prérogatives et pourrait se focaliser sur son rôle de premier musée de France et d'accueil des ayant-droits et des immigrés irréguliers pour devenir ainsi le premier cloaque de France.
Les socialistes et les bobos y seraient enfin heureux.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire


Afin d'éviter que votre commentaire ne soit détruit, veuillez indiquer un pseudo.

Les commentaires injurieux ou ne respectant pas de manière évidente la multitude de lois liberticides qui nous sont imposées sont susceptibles d'être supprimés. Faites preuve d'intelligence et d'imagination !

Les auteurs des commentaires sont responsables de leurs propos.