En poursuivant votre navigation vous acceptez l'installation de cookies

vendredi 21 août 2015

Le Pen exclus !

Le Patriarche est exclus du FN.
Soyons sûrs qu'il va mettre en œuvre toutes les mesures dilatoires aptes à faire durer la chose dans le temps;, mais une chose est certaine, le nouveau FN est décidé à se débarasser de sa figure tutélaire.

On ne peut ôter à JMLP  le fait qu'il fut le fédérateur de groupuscules nationalistes plus ou moins fascistes, ni le fait qu'il sut en faire un parti de témoignage et de nuisance.
On peut juste se demander si ces militants inclus dans un parti de droite n'auraient pas été plus utiles pour influer la ligne politique de ce ou ces partis, en vue d'éviter une bisounoursisation et une socialismation  (barbarismes de mon cru) de ceux-ci et de la politique française en général.

On a l'impression, soit que son ego surdimensionné l’empêchât de réfléchir dans les moments critiques, soit pire (mais pas impossible) qu'il ait été un sous-marin de quelque mouvement politique, qu'il a toujours tout fait pour éviter que son parti ne sorte du rôle, par lui imparti, d'un parti de témoignage et de  nuisance. Le dosage des bavures aux moments cruciaux ne laisse pas d'être intrigant.
La manière dont à une époque le FN et le parti chiraquien se répondaient, pour le plus grand profit de la gauche restera à tout jamais un exemple à ne pas suivre.
Tous les torts ne pèsent pas que sur le FN, le parti gaulliste en porte aussi sa large part, voire plus car lui était en mesure de faire des ouvertures vu son poids électoral, ouvertures qu'il n'a jamais faites et qui auraient tout changé à droite.

Aujourd'hui ce n'est plus l'heure du témoignage. c'est même l'heure de la fusion entre hommes et femmes de bonne volonté inquiets du sort de la France.

Ce n'est pas avec JMLP que cela aurait pu se produire, ce n'est pas non plus avec Sarkozy ou Juppé que cela se produira. Le "droite" a donc aussi sa part de ménage à faire, et les groupuscules de droite doivent se décider pour savoir s'ils veulent ne servir à rien ou servir leur pays.

Le FN va aborder la prochaine lutte électorale en convalescence, ce qui n'est pas le meilleur état pour une lutte au couteau, mais dans les grandes batailles on ne choisit pas toujours ni son terrain ni les conditions du combat.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire


Afin d'éviter que votre commentaire ne soit détruit, veuillez indiquer un pseudo.

Les commentaires injurieux ou ne respectant pas de manière évidente la multitude de lois liberticides qui nous sont imposées sont susceptibles d'être supprimés. Faites preuve d'intelligence et d'imagination !

Les auteurs des commentaires sont responsables de leurs propos.