En poursuivant votre navigation vous acceptez l'installation de cookies

jeudi 23 avril 2015

Pour la création d'une garde nationale

L'Etat montre son incapacité à protéger ses citoyens dans un contexte de pré-guerre civile.
Tous les moyens étatiques déployés n'arriveront jamais à empêcher quelques groupes décidés à perpétrer des attentats sanglants conte une population désarmée, trompée et sans défense.

Avant que l'irréparable ne se produise, c'est  à dire un débordement populaire digne des pires épisodes de notre histoire, ce qui n'est plus qu'une question d'opportunité. Tout dépendra en fait de l'horreur et de la quantité de victimes des prochains attentats, il est urgent de recréer une garde nationale qui fournira les effectifs qui manquent aux services de l’État pour protéger nos citoyens dans les endroits sensibles.
Cette garde pourrait être mise en place en quelques mois, d'abord en faisant appel aux réservistes futurs cadres du système puis à des volontaires parmi les citoyens sans casier et de bonne moralité.

La hyène ne s'attaque qu'aux bêtes blessées, pas aux hordes bien défendues.


6 commentaires:

  1. Une espèce de sorte de Secteur Droit, en quelque sorte ?

    RépondreSupprimer
  2. Si tu veux, mais le Secteur Droit n'est-il pas une garde auto-proclamée plus proche d'un groupe de combat ou milice privée objet de la loi de 1936 que d'une garde nationale à l’américaine ou à la française d'avant 1870 ?
    http://fr.wikipedia.org/wiki/Loi_du_10_janvier_1936_sur_les_groupes_de_combat_et_milices_priv%C3%A9es

    RépondreSupprimer
  3. Pourquoi la garde nationale "à la française" a-t-elle été créée puis dirigée par le FM La Fayette ? Pour maintenir au pouvoir les révolutionnaires et pérenniser les "acquis de 1789" (et années suivantes). Certainement pas pour défendre le peuple contre les terroristes. (A moins de considérer les Vendéens et les armées blanches comme tels !) Le pouvoir n'arme et n'organise que ceux qui le servent. Une garde nationale c'est bel et bon dans ce sens uniquement. Sinon, c'est une milice et c'est très très très mal !
    Sémantique et langue de bois...

    RépondreSupprimer
  4. Dans les pays de l'Est, la milice était étatique c'était une garde nationale ou la police.
    En France beaucoup de régimes ont plutôt ressenti la GN comme une menace.
    FM ou pas, ce qui a été ne sera pas nécessairement. L'intérêt que j'y vois c'est de remettre le citoyen comme acteur de sa sécurité, de le sortir de son rôle de mouton dans lequel il se complait . Mais aucune solution n'est parfaite, juste meilleure que la situation actuelle .

    RépondreSupprimer
  5. Il est possible que devant l'incurie de l'état socialiste et par un réflexe de survie, des citoyens honnêtes n'en pouvant plus des exactions des racailles finissent par s'organiser sous des formes diverses (vigilants, groupes de protection etc...) Cela signifierait alors que le communautarisme est devenu la norme et qu'on n'est plus très loin de la guerre civile.
    Mais actuellement c'est loin d'être le cas. Nous sommes seuls, désarmés et culpabilisés. Ce n'est pas le cas du camp adverse, d'où le problème...

    RépondreSupprimer
  6. Le problème de la mise en œuvre de sécurité générale nous dépasse complètement, pour le moment, dans la mesure où c'est l’État qui manque d'effectifs afin d'assurer sa légitimité.
    Une insécurité permanente devrait avoir pour conséquence de complètement délégitimer l’État, qui déjà ne l'est déjà plus beaucoup (légitime) dans beaucoup de domaines et conduire comme tu le dis à une guerre civile . C'est le but de toute action terroriste : arriver à déstabiliser l’État pour en tirer profit.
    Si l’État ne reprend pas la main et la création d'une garde nationale est un moyen d'y parvenir, alors effectivement nous entrons dans le schéma que tu évoques et à nous les lendemains qui chantent... et surtout qui pleurent

    RépondreSupprimer


Afin d'éviter que votre commentaire ne soit détruit, veuillez indiquer un pseudo.

Les commentaires injurieux ou ne respectant pas de manière évidente la multitude de lois liberticides qui nous sont imposées sont susceptibles d'être supprimés. Faites preuve d'intelligence et d'imagination !

Les auteurs des commentaires sont responsables de leurs propos.