En poursuivant votre navigation vous acceptez l'installation de cookies

lundi 30 septembre 2013

La Grèce, laboratoire du mondialisme

Depuis la crise de 2008, la Grèce sert de laboratoire au mondialisme.

Pour la finance tout le monde a relevé que la prise de pouvoir en Grèce par les mandataires des bulldozers mondiaux de la finance internationale et de l'Union, qui étranglent le peuple grec, sont en fait une expérimentation pour voir jusqu'où on peut aller trop loin en la matière.

Ce qui est beaucoup moins relevé, c'est que l’arrestation d'une quinzaine  de responsables et d'élus du mouvement Aube dorée entre parfaitement dans ce schéma.
En effet, un chanteur d'extrême gauche ayant été assassiné par un individu se réclamant du mouvement aube dorée, c'est toute la direction de ce parti qui a été arrêtée.
Peu importe à quoi appelait ce rappeur, mort et d'extrême gauche, à l'instar de Meric, ce ne peut-être qu'un saint ripoublicain.

Pourtant a-t-on vu tous les imams et islamistes militants arrêtés lors de l'assassinat de Pim Fortuyn ?
Les Pays bas ont-il expulsé l'ambassadeur du Maroc à cette occasion ?
Chaque fois que les antifas tabassent et agressent un prétendu fasciste, trouve-t-on Besancenot ou Mélanchon au trou ? Que nenni. Au contraire, ils paradent .

Il s'agit bien de briser toute résistance nationaliste baptisée pour l'occasion "neo-nazie", même pas néo-fasciste  — ce qu'elle est peut-être —  non, néo-nazie.

Regardons bien la Grèce c'est l'Europe de demain que l'on voudrait pour nous.

Frise grecque antique . Ouh les vilains nazis !

Emblème d'Aube Dorée. Ce n'est rien d'autre qu'un élément de frise bien moins "nazi" que son lointain précurseur. .

dimanche 29 septembre 2013

L'observatoire de la Christianophobie | Ghouta : les surprenantes révélations de Mère Agnès-Mariam…

L'observatoire de la Christianophobie | Ghouta : les surprenantes révélations de Mère Agnès-Mariam…

Pour ma part je porte plus de crédit aux déclarations d'une religieuse syrienne qu'à ceux d'un secrétaire d’État américain et à un ministre français des affaires étrangères.

samedi 28 septembre 2013

Affaire « Vincent Lambert » : des arguments pour son euthanasie qui furent très exactement ceux de l’État nazi !

Affaire « Vincent Lambert » : des arguments pour son euthanasie qui furent très exactement ceux de l’État nazi !
article de l'AGRIF 
[le docteur Kariger] constate d’abord ceci : « Il n’est pas en état de mort cérébrale, il est comme vous et moi en apparence, il s’endort et se réveille, sourit et pleure parfois, cligne les yeux au son d’un bruit. »
Mais [il] ajoute : « Il n’y a plus d’espérance qu’il recouvre une vie relationnelle normale. Si les parents trouvent du sens à cette existence, qu’ils apportent les preuves ! »
Ne pas avoir une vie sociale normale condamnerait donc à mort, sachant que ladite peine a été supprimée en France en 1981. Vu le nombre de tarés et de déclassés que compte ce pays, il y a du pain sur la planche !
Ne seraient susceptibles de se voir appliquer la mort que les victimes d'actes criminels, les vieux et les malades.

Super le pays des Lumières ! A moins qu'il ne faille désormais l'appeler le pays de Lucifer (le porteur de lumière) ?

A rapprocher de cet article paru sur Nouvelles de France  qui nous montre l'aspect sordide du "paradis" de l'euthanasie que sont les Pays-Bas.

vendredi 27 septembre 2013

Bande de feignasses ... ou pas !

Après les décisions de justice qui ont, à la demande de syndicats, amené à l'interdiction de travail de nuit pour une grande enseigne des Champs Élysées puis à la demande d'un patron, à l'interdiction de travail le dimanche pour deux grandes enseignes du bricolage, de nombreux blogs de la mouvance "de droite" ont conspué les feignasses de syndicalistes, non représentatifs, façon détournée de s'attaquer aux feignasses de syndiqués et tant qu'à faire aux feignasses de travailleurs concernés, eux-mêmes.

Qu'on leur donne de la brioche et qu'ils triment les bougres !

Curieusement le patron de Bricorama ® est moins agressé. Faut dire qu'il a fait interdire ses concurrents parce que lui même avait été interdit. Il défend donc son portefeuille ce qui lui confère une légitimité que les travailleurs, pour employer la doxa marxiste n'ont pas, eux qui ne défendent que le droit à mener une vie normale avec travail mais aussi famille et amis.

Qu'ils bossent  pendant que nous bloguons.
Je sens que sur ce coup là je ne vais pas me faire que des amis.

Il se trouve qu'employé sur un site autorisé par la loi à faire travailler le dimanche et la nuit, j'ai l’immense plaisir de vivre cette situation in situ . Je peux donc témoigner qu'il y a deux choses qui font que les gens acceptent de travailler le dimanche et la nuit : la terreur du chômage et la misère des salaires. Il est extrêmement rare de tomber sur un "dimanchophile" qui vienne passer sa journée là, uniquement pour le plaisir de satisfaire les besoins débiles d'un touriste ou d'un bobo en mal de satisfaire un besoin consumériste pressant.

De fait cette volonté relayée par les (ultra) (néo) (pseudo) Libéraux de tout crin, de déstructurer la semaine et la journée s'inscrit parfaitement dans le dessein mondial de déstructurer tout ce qui est un tant soit peu organisé et entrave le commerce : famille, religion, société, gouvernement.
Remplacer le gouvernement, pris au sens large, par la gouvernance voilà leur but. C'est jusqu'à l'individu que l'on va émietter, piler. Le fil conducteur de la gouvernance étant le profit réalisé dans le commerce. C'est la guilde des marchands qui se met en place.

Reste à savoir si, à droite  — mais qu'est que la droite ? — nous n'estimons qu'il n'y a d’autre choix qu'un crypto-marxisme ou la gouvernance économique, lesquels ne sont pas nécessairement incompatibles . Quid de l'Homme ?


Voici pourquoi il fallait à tout prix faire taire le seul Prix Nobel d’économie qu’ait jamais compté la France | Le blog d'Arnaud de Brienne

Voici pourquoi il fallait à tout prix faire taire le seul Prix Nobel d’économie qu’ait jamais compté la France | Le blog d'Arnaud de Brienne

A l'attention toute particulière des libéraux.

jeudi 26 septembre 2013

Il faut virer le cheminot Pepy

Selon un article paru dans Le Figaro des problèmes de maintenance susceptibles d'avoir entrainé la rupture de l'éclisse avaient été signalés dès le 4 avril dans un rapport  non suivi d'effet.
Le réponse est claire : vu le nombre de victimes, le PDG doit immédiatement aller pointer à Pôle Emploi.
C'est tellement énorme que ça en dit long sur l'état de la France et de ses institutions (au sens large).

Ils agissent comme des tapettes.

On lit ça et là des articles sur l'opération montée par les "chebabs" au Kenya, qui bien que relevant le massacre, ne s'attardent pas trop sur l'aspect crime contre l'humanité (1) et s'extasieraient presque sur le courage et la "diligence" de ces tueurs forcément virils, puisque musulmans et noirs. Par exemple Courrier international titre "le massacre de Westgate, une démonstration de force" .

En fait, pour reprendre l'expression de Tony Parker, le basketteur, il s'agit d'une opération de tapettes, comme toutes celles montées par les islamistes depuis plusieurs décennies.
Se suicider, c'est à la portée de n'importe quel dépressif venu, nul besoin d'une dose de courage phénoménale pour le faire. Des mères de familles le font très bien sous les rails d'un train, de préférence un week-end de départ en vacances, histoire que ça ne passe pas inaperçu ou du haut d'un pont pour les plus discrètes.
Alors avec une ceinture d'explosif ou pas, il n'y a que la méthode qui change.

Massacrer des employés de bureau à l'aide d'un avion  ou des clients d'une galerie commerciale, passé la difficulté technique qui consiste à savoir piloter un avion ou changer le chargeur d'une AK 47,  c'est aussi à la portée de n'importe de n'importe quel quidam venu, comme de poser une bombe dans un bar. Nul besoin d'une virilité débordante. Quant à la motivation, l'endoctrinement fait de fort belles choses de nos jours.

Alors, ce n'est pas parce que nous sommes avachis que nous devons penser que ces guignols enturbannés sont forts, voire même efficaces.  Il est assez difficile de trouver les mots qui les caractérisent, depuis que les mots sont kidnappés par les communautés minoritaires et l’État, mais leur attitude et leurs actions sont celles de faibles qui devraient craindre le moment où, excédés, nous allons aussi nous mettre à faire le ménage.

(1) les clients du centre commercial auraient été mis en demeure de réciter une prière du Coran. Ceux qui n'y parvenaient pas étaient abattus sur place, les Blancs ayant été abattus systématiquement. Cette discrimination basée sur la race  — n'en déplaise à Hollande  — et sur la religion  est constitutive d'un crime contre l'humanité.

mercredi 25 septembre 2013

Les Roms ont vocation à rester dans leur pays dit Manuel Valls

Les Roms ont vocation à rester dans leur pays et à s'y intégrer, là-bas

C'est une phrase frappée au coin du bon sens que nous assène Valls ... néanmoins elle mérite quelques commentaires .
Naturellement ma première analyse, dont je pense qu'elle ne variera pas avec le temps, c'est qu'il s'agit d'un véritable enfumage. Le garçon doit avoir désormais un bon grade dans la fraternité qui le place à l'abri de toute retombée négative.
Car enfin les nationalistes, les patriotes, le FN et j'en oublie certainement ne disent pas autre chose depuis un paquet d'années. Eux ont droit en retour aux doux vocables de nazi, raciste, et quelques menaces de mort à la clé.

Et puis ce qui vaut pour les Roms, vaut naturellement pour tous les autres. Aucun peuple, aucune ethnie, aucune nationalité n'a plus qu'une autre vocation à venir s'établir de façon définitive ici.
Pas plus des Algériens que des Marocains, des Congolais, des Maliens, des Indiens, des Chinois, la liste est infinie, n'ont vocation à trouver ici l'Eldorado de leurs fantasmes économiques et sociaux.

Nous ne sommes dupes de rien, on nous a déjà fait le coup de "la France n'a pas vocation à accueillir toute la misère du monde", mais les portes restent ouvertes à deux battants pour qui connait le Sésame .
Les municipales approchent et il est plus que temps pour le sinistre de l'intérieur , le fuet catalan, de ratisser très large pour éviter une déroute complète. Après avoir significativement entamé son image de ministre le plus à droite de la gauche en réprimant comme un sauvage les manifestations des anti dénaturation du mariage, il table sur la mémoire politique de poisson des Français pour refaire son capital.
Ce faisant, il sait qu'il ne risque en rien de mettre à mal l'idéologie immigrationniste de son courant de pensée. Même la politique immigrationniste est décidée à Bruxelles entre frères ∆ et l'Union n'est pas près de revenir là-dessus.
D'ailleurs les réactions à son égard sont très convenues, rien à voir avec celles auxquelles on aurait assisté si le propos était venu de la droite nationaliste.

Dormez tranquilles bonnes gens, le marchand de sable passe.




vendredi 20 septembre 2013

L’Europe connaîtra un hiver exceptionnellement rigoureux (météo) - Dernières infos - Société - La Voix de la Russie

L’Europe connaîtra un hiver exceptionnellement rigoureux (météo) - Dernières infos - Société - La Voix de la Russie

Le réchauffement négatif serait-il en marche ?
Lyncherons-nous cet hiver les réchauffistes pour nous dégourdir les doigts  ?
Créerons nous des usines de pets de vache pour établir un effet de serre ?
Réponse ces (très) prochains mois !

Il faut noter que les climatologues russes prévoient depuis plusieurs années un fort refroidissement pour les années 10's, prévisions noyées dans le brouhaha réchauffiste . Nous y sommes.

mardi 17 septembre 2013

Les inquisiteurs du CSA s’en prennent à Radio courtoisie | Riposte-catholique

Les inquisiteurs du CSA s’en prennent à Radio courtoisie | Riposte-catholique

Ce n'est pas la première fois et ça montre bien comment est traitée la liberté d'expression dans ce pays.

Dire que tous les prêtres sont pédophiles, c'est bien !
Dire que marier des enc.. c'est une abomination, c'est mal .
Prier devant une clinique c'est mal (ça coûte 10 000 euros)
Faire des simagrées à poil dans une église ou une cathédrale c'est bien (ça coûte 1 euro ) !
Égorger les infidèles ou les apostats c'est bien (respect des us et coutumes)
Demander à un immigré de respecter les traditions et us et coutumes de son pays d'accueil (dire bonjour, ne pas cracher par terre, montrer son visage, manger des animaux de boucherie...) , c'est mal
etc...  la liste est quasiment infinie



Le docteur Dorr candamné à 10 000 euros d'amende


Armes d'intimidation massive d'une violence inouïe !

à lire aussi chez Le blog de Fikmonskov
et sur Itinerarium

Le docteur Dorr qui organise des veillées de prière à proximité des avortoirs, et qui distribue des médailles miraculeuses de la vierge, condamné par l’État tueur en raison d'utilisation "d'armes d'intimidation d'une violence inouïe" dont nous avons pu nous procurer un exemplaire afin d'éclairer nos lecteurs.

Quand une civilisation tue ses enfants condamne les Saints et parle à l'envers, la fin n'est plus loin.

jeudi 12 septembre 2013

Découverte d'un trésor manifestement Juif au pied du temple de Jérusalem.

Des archéologues israéliens ont découvert un trésor de pièces d'or et de bijoux datant du VIIe siècle au pied du Mont du Temple, en plein cœur de Jérusalem. 
L'équipe archéologique a eu la surprise de mettre au jour un trésor composé de 36 pièces d'or, de bijoux divers, et d'un médaillon en or présentant un ménorah, le chandelier hébreu à 7 branches.   
La découverte a été datée de la fin de la période byzantine, au VIIe siècle, et déterrée dans les restes d'une structure publique byzantine. 
Une partie du trésor a été précautionneusement enterrée sous le bâtiment, alors qu'une autre partie semble avoir été laissée là à la hâte. L'âge des objets indique aux archéologues que ce trésor a été abandonné durant la conquête de Jérusalem par les Perses, en l'an 614. 
L'une des plus belles pièces du trésor est un médaillon en or pur de 10 centimètres de large, orné d'un ménorah. Les chercheurs estiment qu'il s'agissait probablement d'un ornement pour un parchemin de la Torah. Des autres bijoux enterrés avec auraient également servi à embellir le parchemin.
"La meilleure explication est que ces objets étaient une contribution à la construction d'une nouvelle synagogue, tout près du Mont du Temple" explique  le directeur des fouilles. "Ce qui est sûr, c'est que cette mission n'a pas abouti. Le trésor a été abandonné, et ses propriétaires ne l'ont jamais récupéré".
Le trésor découvert contient également une collection de pièces d'or qui peuvent être datées des règnes des empereurs byzantins, entre le milieu du 4e siècle jusqu'au 7e siècle".
Source Maxiscience

Une information intéressante pour qui s'intéresse à l'archéologie mais qui pourrait paraitre bégnigne.
En fait elle ne l'est pas du tout . Pourquoi ?
Dans l'imaginaire juif, les Juifs ont été chassés de Palestine dans les années qui ont suivi l'an 70 qui a vu la révolte juive matée par les Romains. Le Temple a été brûlé et les Juifs dispersés aux quatre coins du monde connu.
C'est cette action des Romains qui justifierait le mythe du retour et l'appropriation du territoire palestinien par les descendants et héritiers de ces Juifs errants victimes de la méchanceté du monde.
Reconquête qui nous vaut une guerre qui dure depuis 65 ans, sans parler des effets collatéraux.

Or ceux qui s'intéressent un peu à l'histoire savent qu'il y a plus de fantasme que de réalité dans ce mythe et cette découverte vient étayer ce que nous savons de l'histoire locale.

Il existait encore en Palestine, à Jérusalem, quelques dizaines d'années avant la conquête musulmane, près de 600 ans après la diaspora supposée,  sous la domination chrétienne si honnie et décriée par ces mêmes Juifs, une communauté juive assez riche et puissante pour bâtir une synagogue près du Temple et disposant d'ornements richissimes pour  les rouleaux de sa Torah.



Hollande démission






Un site à découvrir et une équipe à aider 

Une Hotline qui dénonce les couples judéo-arabes | Telavivre

Une Hotline qui dénonce les couples judéo-arabes | Telavivre

Sans commentaire !

mardi 10 septembre 2013

Encore un sale coup de l'ange Gabriel ?

Dimanche soir, Obama et Hollande repartent la queue entre les jambes, leur tentative d'opérer une action militaire contre la Syrie sans l'accord de l'ONU tombe à l'eau. Aucun grand pays ne s'est rallié à leur projet.

Lundi, la plupart des opposants  rejoignent la coalition  de la France et des USA qui comprend maintenant l'Australie, le Canada, l'Italie, le Japon, la Corée du Sud, l'Arabie saoudite, l'Espagne, la Turquie et le Royaume-Uni, l'Allemagne.

Nous dira-t-on quel esprit malin est venu les éclairer pendant la nuit ? Gabriel  ou  Bibi ?

Pollution à Paris : la preuve scientifique de l'erreur fondamentale de la mairie !!!

Pollution à Paris : la preuve scientifique de l'erreur fondamentale de la mairie !!!

Ou les impostures écologiques de la ville de Paris ... et des autres !

En bref une étude mathématique  relayée par le site Delanopolis  qui tend à prouver que la réduction de vitesse en ville augmente la pollution, soit l'inverse de l'objectif recherché.

Il ne reste plus à la mairie et aux écolos qu'à viser à promulguer une loi qui interdise de contester scientifiquement leurs délires. Je la sens bien celle-là !

Tromperie sur la marchandise ?

En 2012 les Français ont cru élire ça :





Mais si en fait ils avaient élu ça ?



dimanche 8 septembre 2013

L'Europe des vingt-huit mous.

Le mou pour chats, voilà quel devrait être désormais l’emblème de l'europe qui ne mérite pas plus .

Réunis à Vilnius, la ville qui a vu le décès de Marie Trintignant tabassée à mort par un droitdelhommiste patenté, les ministres des affaires étrangères  européens ont eu une attitude beaucoup plus américano-centrée que leurs chefs à Saint Petersbourg.
Ils avaient pris quelque distance et ne craignaient plus le regard de Poutine et puis il y a dû y avoir quelques rappels à  l'ordre signé d'un ∆.

Leur attitude va certainement convaincre le Congrès qu'il peut donner son feu vert à l'attaque et c'est bien dommage que ces lavettes ne soient pas en première ligne. On devrait obliger tous les va-t-en guerre à y passer quelques jours .

En première ligne de toute façon il y a grande chance que nous y soyons, soit dans quelques jours si les Russes tiennent leurs promesses, soit dans quelques mois quand nos "compatriotes" rentreront de la guerre et viendront faire le jihad ici.

En attendant qu'ils acceptent mes crachats. Sans haine bien sûr !

Fable



Une Grenouille vit un Bœuf
Qui lui sembla de belle taille.
Elle, qui n'était pas grosse en tout comme un œuf,
Envieuse, s'étend, et s'enfle, et se travaille,
Pour égaler l'animal en grosseur,
Disant : "Regardez bien, ma sœur ;
Est-ce assez ? dites-moi ; n'y suis-je point encore ?
- Nenni. - M'y voici donc ? - Point du tout. - M'y voilà ?
- Vous n'en approchez point. "La chétive pécore
S'enfla si bien qu'elle creva.
Le monde est plein de gens qui ne sont pas plus sages :
Tout bourgeois veut bâtir comme les grands seigneurs,
Tout petit prince a des ambassadeurs,
Tout marquis veut avoir des pages.

samedi 7 septembre 2013

Bientôt le tribunal pour les criminels de guerre français.

Alors que Gouda premier ne démord pas de l'idée d'aller faire la guerre en Syrie, mais sans la déclarer (voir mon article sur ce sujet), Novopress diffuse la vidéo d'une exécution sommaire de soldats de l'armée régulière par les islamistes. C'est le lot des guerres civiles (ou présentées comme telles)  et il y a nécessairement des exécutions sommaires de l'autre côté.
Mais comme en Bosnie en Serbie, au Kosovo, même en Irak et en Afghanistan il faut se retirer de l'esprit l'idée qu'il y aurait les bons d'un côté et les méchants de l'autre, pire aucune cause n'est meilleure que l'autre. C'est comme la parabole de la caverne,tout dépend du point de vue de l’observateur.
Ceci est l'occasion pour relire un document qui date d'un peu plus d'un an et publié également par l'excellente Novopress.

08/08/2012 — 09h00
DAMAS (via InfoSyrie.fr) — Les Français qui s’intéressent un tant soit peu à la Syrie ont dû déjà croiser au hasard de la toile ou des journaux la signature de Richard Labévière, un des rares analystes-spécialistes-essayistes un peu « équilibrés » sur cette question.

Justement, Labévière vient de donner un entretien au Parisien, ce 6 août. Dans lequel il confirme cette information, objet d’un silence vraiment consensuel de la presse française depuis le début de l’année : « Avec le service action de la DGSE [branche des services secrets français chargée de l'espionnage, note de Novopress], dit Richard Labévière, la France mène des opérations de formation et de soutien à l’ASL et à d’autres groupes armés ». Et notre spécialiste d’ajouter, pour l’édification des lecteurs du Parisien, que cette aide française porte plus particulièrement sur l’instruction d’artillerie et les moyens de transmissions.
« Plusieurs dizaines de conseillers militaires participent déjà à un état-major commun turc, américain et français à Chamagh (Turquie) » et cette fine équipe est renforcée encore par des Britanniques. Bref, ce fameux camp spécial américano-ASL en territoire turc, évoqué ces derniers jours par plusieurs sites et médias, certains mainstream, prend de la consistance. Quant à la France, on se doutait que les barbouzes à pied d’œuvre en Turquie évoquées en octobre dernier par Le Point et le Canard enchaîné n’étaient sans doute pas rentrées à la maison.
Ainsi, un grand nombre de Français sauront désormais que des soldats français, des agents français, aident en ce moment l’ASL à installer le chaos et la guerre civile en Syrie, à une heure où même la grande presse ne peut pus cacher, ni les exactions, ni l’orientation islamiste radicale de ces supposés « combattants de la liberté ».
Justement, dans son entretien au Parisien, Richard Labévière tire la sonnette des Cassandre : « Il y a un vrai danger islamiste (en Syrie) », dit-il. « Plusieurs milliers d’activistes ont passé la frontière en provenance d’Irak, du Liban, de Turquie et de Jordanie ». À ce propos, Labévière donne des estimations des effectifs de ces groupes armés qui se trouvent correspondre à celles que nous avions déjà formulées : de 10 à 15 000 combattants pour tout le pays, dont, dit-il, 3 000 environ « relèvent directement de groupes djihadistes revendiquant l’idéologie d’al-Qaïda »...
la suite sur Novopress 

Il est donc scandaleux de vouloir faire croire aux Français que nous serions un arbitre dans ce conflit. Nous sommes partie prenante depuis le début, nous sommes mouillés dans tous les crimes qui ont été commis par les islamistes dans ce conflit. De là peut-être notre empressement à faire chuter l'autre partie avant qu'elle ne nous traîne devant un TPI ?

Sarkozy , Hollande et leurs ministres devront en répondre le temps venu.


.

Que ferait un président normal ?

Un président normal qui voudrait précipiter son pays dans la guerre en dépit de la lettre de la Constitution, qui serait désavoué par la quasi totalité de ses alliés et par les 2/3 des électeurs démissionnerait. De Gaulle l'a fait pour moins que ça.

Mais le président du conseil général de Corrèze, lui compte bien s'accrocher jusqu'au bout, il ne partita que lorsque son mandat sera arrivé à son terme, j'entends lorsqu'il aura ruiné le pays, ruiné les ménages, mis à bas l’École et la Famille, répandu la racaille dans les rues en vidant les prisons.

Alors, las mais heureux du devoir accompli, il se retournera vers ses maîtres ∆ et leur dira:

Le champ est libre pour votre œuvre, la France n'existe plus.

Syrie : précision et simplicité « poutiniennes » [via Realpolitik]

Syrie : précision et simplicité « poutiniennes » [via Realpolitik]

vendredi 6 septembre 2013

Aïe !


Pacte social(iste)

Le ministre de l'Intérieur, Manuel Valls, a déclaré ce jeudi à i-Télé souhaiter un «pacte national» pour sortir du trafic de stupéfiants, alors que deux hommes ont été tués jeudi à Marseille et sa région.
Allô ! c'est quoi un pacte national pour  sortir du trafic de stupéfiants quand depuis des lustres les consommateurs transportant de la drogue pour leur propre consommation ne sont pas pénalisés, quand on relâche des trafiquants sur vice de procédure parce que le magistrat chargé de leur dossier est en vacances, quand la ville de Paris ouvre des salles où l'on peut aller se droguer en toute impunité, quand les deux grands partis et leurs alliés ont en leur sein des militants et des élus qui prônent la dépénalisation de la drogue ?

La dépénalisation, on sait comment ça commence, mais on sait aussi comment ça fini dans un pays qui n'a plus aucune structure, aucune référence morales.
Après on explique en cours de science de la vie, aux enfants de douze ans,  comme se piquer proprement, puis on passe aux travaux pratiques encadrés . A la fin, les parents qui ne sont pas d'accord partent à la case prison sans passer par la case départ. On la connait la République démocratique, sociale et totalitaire..

Un pacte national à la Valls-Taubira, ce sera la vente dans les pharmacies et les bureaux de tabac avec TVA associée et vignette sécu. En contrepartie un peuple de zombies apathiques comme des Yémenites bourrés de qat.

Et enfin la paix sociale et la réélection à vie ?

.


A la fin il aimait Big Brother (1984)

Hidalgo et Delanoë noient la République !

Hidalgo et Delanoë noient la République !

Un bel exemple de la folie Delanoëienne.

jeudi 5 septembre 2013

Au G20 les européens rejettent l'intervention militaire sans mandat de l'ONU




Il va en avoir besoin ...

Pour une modification des dictionnaires Larousse Robert 2014

Chaque année on le sait apporte son lot de mots nouveaux dans les dictionnaires grand public .
On voit ainsi des mots d'argots, de verlan, de  berbéro-arabe pénétrer régulièrement notre langue;
Je voudrais apporter ma petite pierre à l'édifice en proposant un synonyme au mot nul.

Au lieu de dire "c'est nul" ou "c'est un nul", "ouh ! le gros nul !"

on pourrait agréablement dire :

"C'est valls", "c'est un valls", "ouh ! le gros valls !"

Explications .

La presse a révélé aujourd'hui, une menace avec arme il y a quelques semaines contre le personnel d'un hôpital de Marseille, affaire soigneusement étouffée par la police. Le personnel craignant les représailles il n'y a pas eu de suites données, bien que l'individu aurait eu à s'expliquer sur sa blessure par balle.
Commentaire du fuet de la place Beauvau :" Ah ! mais il n'y a pas eu de plainte déposée".

Aujourd'hui, le fils d'un cadre de l'OM est assassiné à Marseille, un meurtre de plus direz vous, mais la moindre des choses quand on est ministre de l'intérieur c'est de faire une déclaration lénifiante qui n'engage certes pas à grand chose mais correspond à sa fonction.
Déclaration du matamore : "ces réglements de compte, ce n'est malheureusement pas nouveau" .
On croirait du monsieur Prud'homme.


Un ange passe ...


Alerte rouge pour la PQN alors que Libération s’effondre

Alerte rouge pour la PQN alors que Libération s’effondre

PQN : presse quotidienne nationale;

Quand je pense que ça ne m'arrache même pas une larme je me dis que je suis un horrible sans cœur et ça me ferait plutôt rire.

mercredi 4 septembre 2013

A bouts d'arguments le système bascule dans le Reductio Ad Hitlerum

Le débat, qui d'ailleurs n'avait jamais commencé, est terminé en France.

Je pense qu'on a dû perdre la page de dictionnaire, débat, n'a jamais voulu dire battre quelqu'un à plusieurs, ce qui est la mode dans ce pays.

Notre nouveau Philosophe, gardien de l'orthodoxie, j'ai cité l'homme à la chevelure so romantic  avait déjà sonné la fin de la récré il y a quelques jours en déclarant qui si l'on remettait en cause le gazage des civils par Bachar  Al Assad (en personne j'imagine) alors on était d’un quarteron de rouge-brun qui ne ratent aucune occasion d’exercer leur révisionnisme maniaque.

Déjà c'était chaud-bouillant pour nos fesses  !
Hier notre sommité de la politique internationale le Grand Guide Caramel et Gouda de la Pensée, à déclaré :

Celles et ceux qui avaient des doutes sur les intentions de Bachar al-Assad ne peuvent plus en avoir, il parle de liquider tous ceux qui ne sont pas d'accord avec lui . Il aurait pu dire les GAZER !

Passons sur le fait que ceux "qui ne sont pas d'accord avec lui" nourrissent des intentions plus que meurtrières à son égard et à l'égard de tout ce qui n'est pas de stricte obédience sunnite. Gouda ne s'arrête pas à ce genre de détails. Gouda sait !

Sous-entendu (à peine) toi qui doutes parce qu'il te reste encore un peu de mémoire, TU N'ES QU'UN SALE NAZI !

Parce que vous avez bien compris le cheminement :

Gazer -> Juifs -> Nazis -> TOI.

Je pense que l'on n'aura jamais plus de preuves que celles du document déjà analysé, car la Foi ne se prouve pas .
Bachar est un nazi ceux qui doutent qu'il le soit sont donc eux aussi des nazis etc ...

mardi 3 septembre 2013

Les enfants chéris de François



... ou pour qui il faudrait que nos soldats meurent.
C'est un reportage russe et beaucoup moins enrobé dans la dentelle que ceux de Malbrunot.

Attaque au Gaz : Les fausses preuves du gouvernement français



Déjà sur la forme, il ne s'agit pas d'un document déclassifié mais d'un document présentant des éléments d'analyse prétendument déclassifiés . Il ne s'agit pas du document original.


Voici  un vrai document déclassifié (sans rapport avec l'affaire en question).

On voit la mention de la première classification puis la nouvelle. Éventuellement des éléments peuvent encore être classifiés auquel cas ils sont masqués ou les pages sont manquantes.

Sur le fond le document n'apporte aucune preuve.
Il s'agit d'un empilage d'affirmations lesquelles se soutiennent les unes les autres.

Page 2 3° paragraphe : L'analyse des renseignements dont nous disposons aujourd'hui conduit à estimer que ...

Page 4  : le second paragraphe Les vecteurs décrit quelles sont les munitions détenues par l'armée syrienne. Quatre types de missiles de diverses portées, des  bombes  et des roquettes d'artillerie .

Pourtant page 6, 3° paragraphe,  ce serait un hélicoptère qui, le 29 avril, aurait largué de petites munitions diffusant une fumée blanche, munitions ne semblant pas trouver leur place dans l'arsenal, mais on ne s'arrête pas à ce genre de détails dans ce rapport d'experts.

Page 6 , le titre du chapite 2 parle de lui-même : Des attaques chimiques déjà conduites par le régime syrien.
Tout au long de cette page on nous présente de prétendus gazages dont celui de fin août ne serait que l'apothéose, le parachèvement.
paragraphe 1 : ont été constatés ces derniers mois. Par qui ? où sont les preuves , aucune réponse.

Réfléchissons un peu et disons nous que si de fait cela avait été vraiment constaté, la question de l'intervention suite aux évènements du 21 août ne se poserait même pas puisqu'il s'agit d'une "ligne rouge" posée par "l'opinion internationale" .

Paragraphe 2 de soi-disant "services compétents français" auraient à cette occasion récupérés des preuves de tous types conduisant à l'emploi de gaz sarin. Or il n'y avait naturellement aucun service compétent français sur place. Le document fait certainement allusion aux "échantillons" ramenés par une paire de journalistes du Monde, dont on connait l'objectivité. Il faut savoir que le sarin ne résiste pas plus de 30 minutes à 15°C et 8 heures à -10°C voir lien .

Même avec la meilleure volonté du monde et la plus grande objectivité, il est impossible de ramener des échantillons en France sans disposer sur place d'un laboratoire spécialisé.

Paragraphe  3 et 4 il est  fait mention d'autres attaques dont la fameuse par hélicoptère où nos services auraient confirmé l'emploi de sarin . Comment et à l'aide de quels moyens ça on ne le saura jamais, d'autant plus qu'aucune preuve matérielle d'aucune sorte n'a jamais été publiée. Aucune !

Du coup paragraphe 5 les attaques au gaz antérieures au mois d'août sont déclarées  avérées.

C'est typique de l'opération de manipulation. Chaque pseudo preuve est sensée renforcer les autres comme un château de cartes, mais à part des affirmations, aucune preuve véritable n'est montrée.
Des gens qui pleurent et qui suffoquent peuvent avoir été gazés avec des gaz irritants comme certains manifestants place de l’Étoile. Des gens morts sans trace apparente peuvent l'avoir été par effet de souffle d'une forte explosion. Cela peut constituer des présomptions, mais on ne déclare pas une guerre qui va tuer encore plus de monde sur de simples présomptions .
Dans cette page 6 il est fait mention au moins à 3 reprises, de preuves mais qui ont la caractéristique de n'avoir jamais été publiées. Des preuves virtuelles par conviction , comme le déclarait hier le secrétaire général de l'OTAN Anders Fogh Rasmussen qui avait la conviction ...
Du grand n'importe quoi !

page 7 on nous fait miroiter la possibilité d'une attaque encore plus trash au cas où celle-ci ne suffirait pas, ce que je pressens aussi:
Nos services disposent d'informations, de source nationale, laissant à penser que d'autres actions de cette nature pourraient être conduites.
On voit le caractère hautement affirmatif de la source "laissant à penser que" , ça me rappelle un sketch de Coluche.




Page 7,  4° paragraphe, pour bien montrer que les Syriens sont vraiment des sauvages, ils gazent de préférence les femmes et les enfants avec un méchant gaz utilisé à haute concentration puisqu'il tue 50% des gazés.
En fait un gaz utilisé contre une population non protégée, à concentration normale tuerait plutôt 80  à 90% des gens touchés, bref, passons.

page 8 un monument de la langue de bois, l'observation d'enfants gazés sur 8 sites différents porte à conclure qu'une mise en scène ou une manipulation de l'opposition sont très peu probables.
Diantre ! le rédacteur du document n'a-t-il jamais entendu parler du marché de Sarajevo, du charnier du Kosovo et autres grosses blagues montées par des rebelles pour déclancher une intervention, sans soucis aucun de la population locale ?
N'a-t-il pas entendu parler des rebelles syriens interceptés en Turquie et porteurs d'armes chimiques ? Voila un analyste de la DRM fort peu curieux !

Pour conclure page 9 le rédacteur indique de nouveau que nous estimons que l'opposition syrienne n'a pas les capacités à conduire une opération de cette envergure, mais qu'est-ce qu'il en sait ? il ne parle même pas des mercenaires étrangers et des activités probables de commandos étrangers qui se trouvent sur place en soutien de la rébellion.
A titre de contre preuve, rappelons nous comment la mort par tir des rebelles de ce malheureux journaliste français (Gilles Jacquier) avait été instrumentalisée par le gouvernement de droite de l'époque, pour nous faire accroire que c'était l’œuvre du gouvernement légal.  Comme quoi l'UMPS n'est pas une illusion d'optique.

En conclusion, la nôtre, ce document sensé présenter des preuves n'en n'apporte aucune. Il s'agit d'un gloubi boulba de "on-dit ", sans la production d'aucune preuve matérielle directe.

Son but ? avant tout d'enfumer le public. Un document fourni aux journalistes pour servir d'appui à leurs articles, mais qui ne fera pas l'objet d'extraits, et pour cause, il n'y  a rien à en extraire .

Plus tard il servira à justifier l'attaque de la Syrie voire et si la preuve est apportée de l'innocence du gouvernement légal, à dédouaner hollande et sa clique de va-t-en guerre, comme Bush , Powell &Co s'étaient défaussés sur la CIA lors de la non découverte d'armes de destruction  massive en Irak.

Souvenons nous du zéro de Sarajevo


Vous noterez la mise "à la Malraux" version Guerre d'Espagne, le regard de celui qui a vu la mort et les horreurs de près. Il n'ose quand même pas regarder dans les yeux le journaliste qui rigole.
La photo d'à côté, le plan élargi avec deux soldats ou deux policiers qui passent en souriant en ne regardant même pas dans la direction d'où viendrait la menace.

lundi 2 septembre 2013

Réflexions constitutionnelles à partir de la guerre à venir contre la Syrie.

Constitution de la Cinquième République.
ARTICLE 35.
(1)La déclaration de guerre est autorisée par le Parlement.

(2)Le Gouvernement informe le Parlement de sa décision de faire intervenir les forces armées à l'étranger, au plus tard trois jours après le début de l'intervention. Il précise les objectifs poursuivis. Cette information peut donner lieu à un débat qui n'est suivi d'aucun vote.

(3)Lorsque la durée de l'intervention excède quatre mois, le Gouvernement soumet sa prolongation à l'autorisation du Parlement. Il peut demander à l'Assemblée nationale de décider en dernier ressort.

(4)Si le Parlement n'est pas en session à l'expiration du délai de quatre mois, il se prononce à l'ouverture de la session suivante.

Cet article de la Constitution traite de l'entrée en guerre et des interventions à l'étranger.
Les alinéas ont été numérotés pour une meilleure compréhension.
Comme tous les articles de la Constitution il est vague, ambigu, sujet à interprétations. En clair il a été rédigé par des imbéciles voire par des imbéciles pervers.

Pour bien le comprendre il faut se souvenir qu'on entre en guerre de deux manières,
  • soit nous sommes  attaqués ou nous recevons une déclaration de guerre et l'état de guerre existe de facto sauf à capituler tout de suite. L'accord du Parlement n'est plus nécessaire puisque tout le monde se retrouve devant le fait accompli.
  • soit nous déclarons nous mêmes  la guerre suite à des provocations répétées, un besoin de défendre des intérêts vitaux ou le souhait d'obtenir des avantages sur un autre pays bien qu'officiellement ce dernier type de guerre ne soit plus reconnu. Officiellement.

Cet article traite donc de deux cas mais nous verrons que cela peut être un peu plus complexe.
  • la France déclare de son propre chef la guerre à un pays étranger  et c'est uniquement du ressort du parlement (alinéa 1).
  • la France se trouve contrainte par une agression d'intervenir à l'étranger pour défendre ses intérêts. L'accord de Parlement n'est plus nécessaire, il s'agit juste de l'informer du déroulement des opérations en cours.

Intervention forcément suite à une agression plus ou moins caractérisée, sinon il s'agirait d'une déclaration de guerre qui est du ressort du Parlement car il ne peut exister en droit une situation ou nous ferions la guerre sans la faire, bien que les gouvernements successifs depuis Chirac aient usé et abusé du flou du texte et surtout de l'apathie des Français ou de ce qui en tient lieu pour nous placer plusieurs fois dans ce type de situation.

Le fait qu'une intervention ait lieu avec l'aval de l'ONU nous dédouane du chef d'agression, mais ne permet en rien au gouvernement et plus particulièrement au président de s'assoir sur l'article 35.
Quel que soit le nom qu'on lui donne, une intervention au Trukistan avec l'aval  de l'ONU , des forces françaises constituées en tant que telles, sans le casque bleu , est une guerre que nous faisons au Trukistan.

Le cas du casque bleu est un peu différent puisque ce sont des troupes mises à disposition d'un organisme extérieur pour défendre des intérêts supposés généraux.
Vu l'aspect de mercenariat que ça implique, à mon avis cela ne devrait concerner que la Légion étrangère.  On se trouverait alors idéalement dans le cadre des alinéas 2 et 3 .

Sans l'aval de l'ONU, cela devient une guerre d'agression envers le Trukistan.
Dans les deux cas, le parlement doit être consulté puisque nous déclarons la guerre . Ne pas le faire relève du complot, de la forfaiture, de la haute trahison.

Reste le cas particulier de l'intervention à l'étranger, sur le territoire d'un pays allié avec son accord  suite ou non  à des traités .
Il faut encore distinguer le fait qu'il s'agisse d'une intervention contre une agression extérieure ou d'une subversion intérieure sans État manipulateur clairement identifié.
Contre une agression extérieure, les traités ne dispensent en rien le gouvernement de demander au Parlement une déclaration de guerre puisque c'est bien la situation dans laquelle nous allons nous trouver dès le premier coup de feu tiré.

Le cas d'une subversion intérieure est plus compliqué à traiter et normalement ne devrait donner lieu qu'à l'envoi de conseillers. Le cas du Mali et préalablement de la Côte d'Ivoire ou du Katanga encore plus ancien sont des graves dépassements à la retenue qui devrait être de mise. Le fait que ce soient d'anciennes colonies n'y est sans doute pas étranger. Toutefois, étant donné que ces opérations n’ont pratiquement pas de chance de déboucher sur une guerre avec un pays tiers, nous nous trouvons dans le cadre des alinéas 2 et 3.


Or ce que nous prépare le président Hollande, c'est une intervention dans une guerre civile contre l'Etat en place, État membre de l'ONU avec un gouvernement légal et reconnu puisque nous entretenons toujours une ambassade sur place.

Quelles que soient les raisons morales invoquées, l’Histoire nous a prouvé que celles-ci n'avaient généralement pas la consistance qu'on voulait bien leur prêter sur le moment.
Il s'agit donc clairement d'une guerre d'agression contre cet État puisque nous n'avons pas été attaqués. Dès la première balle, dès le premier obus, nous allons de facto nous trouver en état de guerre avec cet Etat que le mot plaise ou non. Si cet Etat dispose d'une marine de guerre il sera fondé à aller couler notre trafic marchand, à venir canonner le port de Marseille, à enlever des citoyens Français partout où il les trouve etc. Il pourra aussi abattre nos avions commerciaux et même les avions neutres qui desserviraient nos aéroports.

Hollande ne semble pas se rendre compte qu'il se trouve dans une situation complètement différente de l'ex-Yougoslavie (première guerre)  puisqu’il n'y avait plus d’État représentant l'ancienne Yougoslavie. Par contre les similitudes avec la seconde guerre, celle du Kosovo sont grandes, mais il y avait le mandat de l'ONU qui dédouane les agresseurs. De même en Afghanistan l'ONU avait donné son mandat.
Le seul cas similaire est celui de la guerre d'agression menée contre l'Irak par les USA et certains de ses alliés malgré l'avis de l'ONU et le veto de la France.

Hollande est donc peêt à mettre la France en marge de l'ordre international pour des intérêts , ceux d'Israël et des USA qui ne sont pas les nôtres dans la région.

Écraser La Syrie dans ces conditions , c'est renoncer à près de 1000 ans de politique française dans la région, c'est renoncer à y retrouver une quelconque influence car il n'y aura pas de place pour nous. C'est aussi nous préparer à nous retrouver de facto en guerre avec des ennemis que nous ne soupçonnons peut-être même pas comme certains pays de l'Est, sans compter la Russie, la Chine.

Pour autant le Qatar, Israël, la Turquie, et bien d'autres ne nous aimeront pas plus pour autant.
Hollande se trouve donc confronté à deux écueils qu'il a décidé d'ignorer, un déni de droit national  puisqu'il veut faire une guerre non déclarée malgré les dispositions constitutionnelles et un déni de droit international que notre puissance ne nous permet pas d'assumer puisqu'il s’agit d'agresser un pays sans même l'excuse de la défense de nos intérêts vitaux.

On se retrouve sur le ban du tribunal souvent pour moins que ça . Il s'agit bien là au plan intérieur des chefs d'accusation de forfaiture, complot et haute trahison, et sur le plan international de celui de crimes de guerre voire de crime contre l'humanité selon la tournure des évènements.



Du danger d'élire le président du conseil général de Corrèze à la présidence de la République !

Pauvre France !







dimanche 1 septembre 2013

La vigilance est de mise

Surpris par la levée de boucliers un peu partout dans le monde et particulièrement dans les pays européens, le NOM a décidé de temporiser.

Habitué au manque de constance des foules et sachant qu'à notre époque les meilleures résolutions du public s'émoussent en moins d'une semaine  il a reporté la date d'intervention.
Ce n'est pas avant une dizaine de jours que l'Empire lâchera ses troupes si, d'ici là, il sent que l'intérêt s'est déplacé ailleurs.
On peut donc, à la fois, craindre une nouvelle grossière provocation et peut-être un fait divers largement propagé, suffisamment chargé en pathos, pour détourner l'attention sur ce qui se prépare.

Les paris sont ouverts, outre une seconde attaque aux gaz encore plus meurtrière que la précédente,  un accident nucléaire, un accident de A380 ou B747, le divorce d'Obama, la résurrection de Nelson Mandela le troisième jour ?