En poursuivant votre navigation vous acceptez l'installation de cookies

mardi 26 février 2013

L'espion du 11 septembre



A la vue de cette vidéo, il me semble que la question du téléguidage de certains islamistes jusqu'à l'attentat du 11 septembre  2001 par certains services américains ne se pose même plus. Ou alors il est avéré que le contribuable américain subventionne à la hauteur de dizaines voire de centaines de milliards de dollars un club d'incapables notoires, ce que je ne crois pas une seconde.

Voilà l'histoire d'un jeune officier égyptien, islamiste fondamentaliste, mais qui se qualifie de musulman tout simplement en expliquant qu'en islam in n'y a qu'une ligne et que le djihad est une obligation morale et religieuse. Cette ligne, on la suit ou on ne la suit pas .

Cet officier est formé aux USA dans la mecque des forces spéciales américaines, Fort Bragg, mais est radié de l'armée égyptienne pour fondamentalisme après l'attentat  contre Sadate
Il émigre aux USA alors qu'il et signalé aux autorités US. Il réussit à se marier avec une californienne rencontrée dans l'avion  et amatrice de mâles méditerranéens .
Il réussit à s'engager dans l'armée américaine puis à acquérir la nationalité américaine, est recruté par divers services spéciaux tout en travaillant en sous-main pour les fondamentalistes et déjà pour Ben Laden.
On est en pleine guerre d'Afghanistan .
Il servira à plusieurs reprises d'instructeurs aux moudjahidines de divers théâtres .
Il participera à la préparation de divers attentats antiaméricains comme le premier attentat contre les Twin-Towers, l'attentat avorté des ponts et tunnels de New-York, Nairobi etc...
Le terroriste universel.
.
 On est obligé de se demander, outre la question que je me pose au début de ce texte, si le personnage existe vraiment, pas  le personnage physique, mais le personnage islamo-terroriste, parce que c'est tellement énorme, qu'on a du mal à y croire ou à croire les américains aussi nuls. Arrêté en 1998 il disparait en 2001 des rôles des prisons. Il y est probablement encore, mais nul ne sait où et dans quelles conditions d'incarcération.


Mais faites vous votre opinion en regardant cette vidéo.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire


Afin d'éviter que votre commentaire ne soit détruit, veuillez indiquer un pseudo.

Les commentaires injurieux ou ne respectant pas de manière évidente la multitude de lois liberticides qui nous sont imposées sont susceptibles d'être supprimés. Faites preuve d'intelligence et d'imagination !

Les auteurs des commentaires sont responsables de leurs propos.