En poursuivant votre navigation vous acceptez l'installation de cookies

mercredi 29 février 2012

L'ami Mollette pense !

Dans le désordre, l'ami Mollette va augmenter le nombre des fonctionnaires dans l'éducation nationale sans augmenter le nombre des fonctionnaires, va prélever un impôt pour risque nouveau (la vieillesse !) pour assurer une place à chacun dans une maison de retraite - tiens ça me rappelle quelque chose - va prélever un impôt exceptionnel durable  sur ces salauds de riches (c'est la luuuutttte finaaaaaale) et plein d'autres bonnes idées en réserve je suppose.

mardi 28 février 2012

La France forte, morte, à sec et, c.

Sur la Parodie Forte, une collection d'affiches détournées à partir de  de celle du candidat Sarkozy. Toutes ne sont pas vraiment de bon goût, mais au moins ça prouve qu'il y a encore un peu de sens de la dérision dans ce pays si encadré si "sérieux".
Vous trouverez également un générateur d'affiche sur Ma France Forte

De quoi rigoler 5 minutes.

Par contre je ne sais pas s'il existe une affiche officielle du candidat Hollande ?

dimanche 26 février 2012

Campagne à la campagne III


Autant la vache de Sarkozy donnait l'impression d'avoir vu le diable, autant celle-ci semble apaisée.

Guéant dit des gros mots.

Pauvre Guéant, il a le petit air effronté et un peu inquiet d'un petit garçon de 5 ans qui dit pour la première fois "caca" utilisé comme un gros mot. Attention mon petit tu pourrais bien prendre une grosse fessée !

samedi 25 février 2012

Les banquiers mafieux du NOM ont saigné la Grèce.

C’est un scandale de dimension continentale qui vient d’éclater à Athènes : le chiffre du déficit public de 2009 avait été gonflé artificiellement lors de sa révision à la hausse en novembre 2010 de 13,6 % à 15,4 % du PIB (1). Ces chiffres auraient été aggravés à dessein afin de culpabiliser les Grecs jusqu’à ce qu’ils acceptent l’abaissement de leur niveau de vie, la ruine de leur économie et le dépeçage de leur patrimoine, le tout imposé par l’Union européenne et servilement relayé par leurs politiciens véreux. Il fallait pour cela que le déficit grec dépassât celui de l’Irlande et devînt ainsi un record dans la zone euro.

Malheur à celle qui a dit la vérité

C’est une employée de l’Elstat, l’institut statistique grec, Zoé Gorganta, qui a révélé l’affaire en septembre dernier, sans que rien ne soit porté à la connaissance du peuple grec littéralement martyrisé par la troïka UE-BCE-FMI. Malheur à celle par qui le scandale arrive : Zoé Gorganta a été immédiatement licenciée.

Une commission d’enquête parlementaire grecque

Le procureur d’Athèmes, Grigoris Peponis, a obtenu jeudi du parlement grec, la mise en place d’une commission parlementaire d’enquête concernant le niveau du déficit public hellénique en 2009. Georges Papandréou et de son ministre des Finances d’alors Georges Papakonstantinou semblent d’ores et déjà mouillés jusqu’au cou. La Commission d’enquête doit démontrer qu’ils auraient commandités le tripatouillage des chiffres.

L’Elstat imposée par l’UE

Si la responsabilité des ministres grecs est flagrante, celle des institutions européennes l’est tout autant : L’Elstat a été fondée en août 2010 sur le modèle des autres instituts statistiques européens. La Commission européenne avait alors imposé que l’institut grec soit indépendant du pouvoir politique afin que ne se reproduise pas les « trucages » de comptes qui avaient permis entre 2000 et 2004 au pays d’entrer sans difficultés dans la zone euro. Ce serait très drôle si ce n’était pas si tragique.

Atteinte à la sûreté de l’État

La transmission de l’affaire au parlement a provisoirement évité au président de l’Elstat, Andreas Georgiou, d’être mis en examen pour « atteinte à la sûreté de l’Etat », et de risquer une condamnation de prison à vie. Pour sa défense, il tente de noyer le poisson dans un océan d’eau trouble : il a soumis au procureur un dossier de pas moins de 74.500 pages au prétexte d’expliquer le mode de calcul du déficit et a effectué mercredi une déposition de 110 pages.
Andreas Georgiou aurait insisté sur la surveillance européenne qui aurait alors entouré ses calculs, gage pour lui de leur justesse . Il réfute toute pression gouvernementale et proclame son indépendance absolue. A Luxembourg, Eurostat proteste également de la régularité absolue des comptes grecs. Un ange passe sur Bruxelles.

Une raison de plus d’expulser la troïka UE-BCE-FMI

La commission parlementaire grecque devra donc faire la lumière sur un scandale susceptible de révéler la gigantesque entreprise de corruption qu’est devenue la « construction » européenne. Si cette première victoire de la liberté est encourageante, il est à craindre que tout soit fait pour lui mettre des bâtons dans les roues et les médias français - champions de la désinformation - testent déjà leur manœuvre de décrédibilisation sur le thème éculé de « théorie du complot ».
Il est désormais indéniable que la troïka n’a plus aucune crédibilité pour "contrôler" sur place les comptes grecs, comme il a été décidé mardi dernier.

A quand une commission d’enquête parlementaire en France ?

Au-delà du cas grec, il faudra également tirer toutes les conséquences de cette révélation : c’est bien sur la base de chiffres bidonnés que les finances françaises ont été ponctionnées par dizaines de milliards. Dès la première aide, il avait été dit en séance de commission des finances que la Grèce ne remboursera pas, sans que cette juste prédiction ne soit contredite. C’est donc en toute connaissance de cause qu’ont été détournés des milliards appartenant aux Français pour le compte des usuriers de la Grèce, dans une gigantesque manipulation.
En attendant que toute la lumière soit faite et que soient jugés et condamnés ceux qui auraient triché pour asservir les peuples et servir la troïka, il devient évident que la manipulation de la crise visait à mettre en place le fameux « Nouvel Ordre Mondial » où les banquiers mettraient en faillite les états pour installer une dictature en Eurozone, puis en Europe, puis ailleurs.

Source Decapactu : Le déficit grec était bidonné
 (1) je pense qu'il s'agit d'une erreur de transcription car si le déficit n'avait été que de 15% du PIB, il n'y aurait pas eu de crise. En France à la fin de 2011 la dette publique atteignait 84,5% du PIB.

Il faut sortir de cette Europe, décréter un moratoire sur la dette, chercher les responsables, les juger et les condamner, mettre un grand coup de balai, restructurer nos finances et notre industrie puis reprendre le remboursement des sommes dues avec les profits enfin dégagés.

Morin rallie Sarkozy


Après tout aux Thermopyles ils n'étaient pas plus.

Campagne à la campagne II


Ou la joie de rencontrer des concitoyens compréhensifs.

Campagne à la campagne


L'ami Mollette passe son état-major de campagne en revue. Notez l'attitude martiale.

vendredi 24 février 2012

L'ami Mollette, l'ami des usines

François Hollande s'engage à déposer une loi contre les démantèlements d'usines .

(un ange passe)

Et aussi contre les furoncles ?

mardi 21 février 2012

Bruxelles vaut bien une MES ...

Aujourd’hui, les députés vont voter un article unique disant « (qu’)est autorisée la ratification du traité instituant le mécanisme européen de stabilité... »
Nous savions déjà que les traités européens ratifiés contre les peuples étaient immoraux et illégitimes. Avec le traité MES, une nouvelle étape est franchie : non seulement l’illégalité est patente, mais l’objet consiste ni plus ni moins à créer un organisme qui aura le pouvoir de racketter - en toute impunité [ - sans limite les finances publiques des états de l’eurozone, sans que ceux-ci ne puissent s’y opposer. Ils devront s’exécuter sous sept jours, sans aucun recours.

Tous soumis, sauf l’Allemagne

Le pouvoir de racket par centaines de milliards des états accordé au MES concerne tous les états, sauf un, l’Allemagne, protégée par son arrêt de sa Cour Constitutionnelle de Karlsruhe et la loi du 29 septembre 2011 votée par le Bundestag, textes qui donnent un droit de veto au comité du budget du Bundestag sur tout paiement que l’Allemagne pourrait faire, y compris en vertu des traités et engagements antérieurs.
Ainsi, quand le MES appellera quelques centaines de milliards de "capital non libéré", les 16 états-membres de l’eurozone s’exécuteront automatiquement, tandis que le Sondergremium du Haushaltausschuss pèsera le pour et le contre, puis décidera souverainement de payer OU DE NE PAS PAYER.

La solution : payer pour l’Allemagne

Tout est prévu dans le traité, y compris la solution si le comité du Bundestag refuse de payer, ce qui est de plus en plus probable. Devinez quelle solution a été imaginée dans ce cas : les autres pays, et en premier lieu la France, paient la part de l’Allemagne !

Le traité MES rend inévitable le défaut de la France

La France deviendrait ainsi le premier contributeur et pourrait être contrainte de payer 27% du capital non libéré du MES soit 170 milliards d’euros (27% des 620 milliards, capital initial non libéré) . La représentation nationale s’apprête donc à autoriser la ratification d’un traité dont le résultat est de contraindre la France à se déclarer en défaut de paiement dès qu’elle sera ponctionner par le MES pour voler au secours du prochain état-membre - par exemple l’Espagne - à avoir recours au "Mécanisme européen de stabilité").
Si le minimum de règles démocratiques étaient respectées, tous ceux qui ont trempé dans cette agression faite à la nation, comme ceux qui s’apprêtent à le faire, (les députés qui vont voter la loi) ceux qui vont laisser faire, (les socialistes ont déjà enfilé leurs costumes de Ponce Pilate en annonçant s’abstenir) tous devraient en répondre devant la justice.
A bons entendeurs...

L'ami Mollette se tâte sur le halal

Une fois de plus admirons la fulgurance de sa pensée .

Et demain ?

Hier nous avions ceci




Aujourd'hui nous avons cela 



Et demain ?

Le conseil constitutionnel à la hauteur de sa réputation

En refusant la demande de Marine Le Pen de rendre anonymes les parrainages en vue de l'élection présidentielle, le Conseil constitutionnel s'est montré à la hauteur de se réputation de lèche-cul du pouvoir en place.

Surtout, le Conseil constitutionnel a le don, soit pour se défausser, soit pour rendre des décisions sur des augments fallacieux.
En l'espèce, le conseil retient «qu'en instaurant une publicité des choix de présentation à l'élection présidentielle, le législateur a entendu favoriser la transparence de la procédure de présentation des candidats à l'élection présidentielle».
En fait cette disposition est tardive et ne date que de 1981, alors la première élection au suffrage universel date de 1965 comme je l'ai déjà rappelé dans Les Cinq-Cents . Elle ne visait qu'un seul homme Jean-Marie Le Pen . Aussi il aurait été étonnant que cette mesure soit levée quand sa fille a plus de chance que jamais de semer la perturbation dans le ron-ron sarkozien.
Que ce soit au niveau local, au niveau régional, au niveau européen et au niveau international, le système s'arque-boute sur ses acquis, répétant tous les jours la phrase fétiche de Madame Laetitia : "pourvou qué ça doure". Mais ça ne durera pas . Même si on ne sait pas encore quand et comment cela pètera, on est sûr que cela ne pourra pas durer.

Liste des membres du Conseil
  • Jean-Louis DEBRÉ, nommé par le Président de la République en février 2007
  • Valéry GISCARD D'ESTAING, membre de droit
  • Jacques CHIRAC, membre de droit
  • Pierre STEINMETZ, nommé par le Président de la République en février 2004
  • Jacqueline de GUILLENCHMIDT, nommée par le Président du Sénat en février 2004
  • Renaud DENOIX de SAINT MARC, nommé par le Président du Sénat en février 2007
  • Guy CANIVET, nommé par le Président de l'Assemblée nationale en février 2007
  • Michel CHARASSE, nommé par le Président de la République en février 2010
  • Hubert HAENEL, nommé par le Président du Sénat en février 2010
  • Jacques BARROT, nommé par le Président de l'Assemblée nationale en février 2010
  • Claire BAZY MALAURIE, nommée par le Président de l'Assemblée nationale en août 2010


Je ne saurais trop vous inviter à vous rendre sur le site du Conseil afin de vous délecter des biographies exemplaires de ces grands Hommes.
Du ministre bouche-trou au président du Siècle en passant par l'ex-président assez lobotomisé pour ne pas rendre de comptes  mais pas assez pour continuer de siéger dans la plus haute instance constitutionnelle de la République — ce qui en dit long sur le rôle que les dirigeants accordent au CC — tout y est.

Le considérant numéro 9 vaut quand même son pesant de cacahuètes :

... que, s'il résulte des dispositions contestées une différence de traitement entre les citoyens qui ont présenté un candidat, en ce que la probabilité de voir leur nom et leur qualité publiés varie en fonction du nombre de présentations dont les candidats ont fait l'objet, cette différence de traitement est en rapport direct avec l'objectif poursuivi par le législateur d'assurer la plus grande égalité entre les candidats inscrits sur la liste établie par le Conseil constitutionnel

en clair, la demanderesse, faisait valoir que compte tenu du faible nombre de parrainages qu'elle pourrait produire, tous ses parrains ou presque seraient cités alors que seulement une infime partie de ceux des gros candidats le seraient., que donc il n'y avait pas égalité de traitement d'autant plus qu'elle avait fait valoir les menaces réelles qui pesaient sur eux.
Le CC trouve que oui , c'est même la plus grande égalité qui est ainsi exprimée. Nous n'avons pas les mêmes valeurs.

Arrêtez vous aussi sur le considérant 6 où le législateur est fondé à passer outre le principe d'égalité pour des raisons d'intérêt général — lesquelles? on ne sait pas — pourvu que, dans l'un et l'autre cas, la différence de traitement qui en résulte soit en rapport direct avec l'objet de la loi qui l'établit .
Ce sont les mêmes qui vous expliqueront ensuite qu'il est impossible de donner aux étrangers des droits sociaux différents de ceux des citoyens.

lundi 20 février 2012

Tout est bon dans le cochon.

Comme on dit quand on est journaliste en manque d'idées, "coup de tonnerre dans le Landerneau médiatique !".
Marine La Pen dénonce hier le fait que la quasi totalité de la viande de l'Ile de France est halal.

Avouons que je m'étais déjà posé la question dans mon for intérieur et que j'en étais arrivé aux mêmes conclusions, pas sur la base de faits, mais sur la base de "comment font-ils pour ne pas se mélanger les crayons en gérant leur stock", en pensant plus particulièrement aux restaurants et supermarchés. On sait tous que la (hyper)rentabilité économique et l'abaissement (drastique) des coûts sont le dada de ces gens là. Or, deux stocks non miscibles = deux fois plus de coûts. CQFD.

La réponse on l'a eue, pour une fois sur RTL ce matin où  plusieurs auditeurs travaillant dans  la filière viande ont confirmé ce fait pour raisons économiques, dont un témoignage particulièrement décomplexé et ce, malgré les dénégations tant gouvernementales que des "autorités" de la filière . Le mensonge toujours le mensonge.
Alors les journalistes , reconnaissant que tous les abattoirs franciliens sont passés au halal, minimisent l'effet de cette décision en arguant que ces abattoirs ne produiraient que 2% de la viande consommée et que le reste proviendrait d'abattoirs classiques.

Naturellement cela ne peut être que faux, d'abord parce que 2% de la production ne suffiraient pas à couvrir les besoins de la région, donc qu'on ne pourrait avoir de surplus à écouler auprès des consommateurs normaux. Or tous les témoignages attestent du contraire : le but est bien d'écouler les surplus de la filière . Entendu : "on ne peut pas jeter la viande tout de même !".

La filière viande doit  répondre au besoin de viande halal aussi bien à Cambrai, qu'à Caen, Rennes, Toulouse, Bordeaux , Marseille, Lyon et j'en passe, c'est donc probablement la quasi totalité des abattoirs qui sont passés au halal ou sur le point de la faire.
Mais le gouvernement Sarkozy, maitre de l'enfumage nie l'évidence le nez dedans ; quant à la gauche, plus dhimmi tu meurs, rien de bon à en attendre.

Personnellement je vais donc réduire ma consommation de bœuf , de mouton et de poulet au strict minimum, fuir les grandes surfaces et n'acheter que chez un boucher qui  pourra m'affirmer en me regardant dans les yeux que sa viande est propre de toute imprécation.


dimanche 19 février 2012

L'Iran stoppe ses exportations de pétrole vers certains pays européens.

L'Iran stoppe ses exportations de pétrole vers la France et le Royaume-Uni.
Ce qui pour le coup valorise la filière nucléaire et va nous faire faire des économies.

Peu à peu l'Empire parvient à ses fins et la situation se dégrade entre l'Iran et le monde occidental .
Quand la corde sera tendue au point de bruire, les peuples fatigués de marcher à pied cautionneront les clowns qui les gouvernent et  les bombes tomberont .

Carthago delenda est

Un maire, certainement homme mûr, se fait insulter par un jeune br..leur.
N'importe où avant notre époque si merveilleuse, il lui collait une baffe et encore bienheureux celui qui s'en tirait à si peu de frais.
Mais pas ici !
Chez nous c'est l'offensé qui est condamné.

Après on voudra nous faire croire que l'Ajustice n’œuvre pas activement au démantèlement des structures de notre société ?
Bien sûr, je n'en crois pas un mot. Comme le personnel politique, les juges sont partie prenante de la grande opération de destruction de tout ce qui est organisé et représente l'autorité légitime. Légitime, parce que des autorités illégitimes qui imposent tout et n'importe quoi, ce n'est pas ce qui nous manque.

De la démocratie sur la planète globale

La démocratie ce n'est jamais que l'art d'exercer la dictature d'un petit peu plus de la moitié de la population sur un petit peu moins de l'autre moitié, par l'intermédiaire d'une infime minorité de gens qui se prétendent investis de la totalité des pouvoirs.
En cela les démocraties populaires de triste mémoire étaient largement plus démocrates que les démocraties occidentales, leurs contemporaines, lesquelles ont bien retenu la leçon. Déjà Thucydide dans "La guerre du Péloponèse" décrit tous les bienfaits de la démocratie athénienne.
Si on s'y prend bien, par le biais d'un système de vote finement pensé, on peut même exercer la démocratie en n'étant même pas la majorité. C'est d'ailleurs le mode de gouvernement le plus largement répandu.

La démocratie ne garantit ni la justice, ni l'équité, ni l'égalité ni aucun des autres droits issus des principes dont elle s'est elle même dotée du fait même que ces principes ne lui  sont pas extérieurs, au contraire des grands principes moraux que reconnaissent la plupart des  religions et qui leur sont même le plus souvent antérieurs.
C'est dans une forme de méthode Coué, que les démocraties prétendent que les principes dont elles se sont dotées sont universels. Si c'était vrai, il n'y aurait pas besoin de le réaffirmer sans cesse.

C'est ce modèle, pervers par essence, que nous prétendons imposer à la terre entière, qui est souvent à l'origine des conflits contemporains.

Le choc des photos ...

 Homs violemment bombardée par l'armée syrienne ...
En fait on voit un panache de fumée  s'échappant d'un bâtiment.
Le plan est assez resserré et tout au plus s'agit-il d'un quartier de la ville.

Concernant la photo suivante, prise à proximité de Grigny (Essonne) je pourrais la titrer :

Après plusieurs jours d'émeute, les unités blindées de l'armée française peinent à reprendre le contrôle de Grigny, haut lieu de la révolte.
qui me dirait le contraire depuis Buenos Aires ?
En fait il s'agit d'un incendie accidentel .


vendredi 17 février 2012

Copé pédale dans la sciure

JF Copé président de l'UMP ou quelque chose comme ça vient de décider de provoquer l'exclusion de l'UMP de Christian Vanneste en raison des propos de ce dernier concernant les déportations d'homosexuels pendant le seconde guerre mondiale.
Cet épisode de la vie politique française, pour anodin qu'il soit est quand même très révélateur de l'ambiance délétère qui règne ici. Au passage, Copé vient de perdre tout espoir d'être candidat à la présidence dans 5 ans ... Allez non je rigole, les Français n'ont aucune mémoire.

Comme le rappelait sur France Info Serge Karlsfeld, sommité éminente de l'étude de la déportation, personne n'a été déporté en France pour raison  d'homosexualité, sauf dans les territoires placés sous juridiction allemande, à savoir l'Alsace et une partie de la Lorraine. Comme d'autres sources donnent 62 personnes déportés pour cette raison de mœurs, on peut donc en déduire qu'il y a eu 62 déportations en Alsace-Lorraine.

Christian Vanneste a donc complètement raison dans sa déclaration. Mais pas en France où le mensonge est désormais institutionnalisé et où il existe une vérité officielle.
Peu importe que les historiens qui ont étudié le sujet, que des professionnels de l'étude de la déportation disent le contraire de monsieur Copé et indirectement renforcent la position de M. Vanneste.
Ce dernier a commis le crime de non adhésion au dogme de la nouvelle foi , il sera donc roué, écartelé et son corps brûlé en place de Grève. Ses cendres seront dispersées dans les eaux du fleuve afin que nul ne puisse se recueillir sur sa tombe.
Et Copé pourra continuer à dire des ...neries.

Triste France !

ps : j'ai corrigé l'orthographe de M. Copé.

mercredi 15 février 2012

Le lobby est susceptible.

L'historien Mickaël Bertrand, qui a dirigé un ouvrage collectif sur la question (La déportation pour motif d'homosexualité en France, éditions Mémoire active), estime à 62 en France le nombre de «déportés qui ont été envoyés dans des prisons et des camps allemands en raison de leur homosexualité».
Ce qui n’exclut nullement que des homosexuels aient pu être déportés pour d'autres faits ou accusations, mais sans rapport direct avec leurs mœurs.
Ces propos sont rapportés par le journal 20 Minutes dans sa version électronique.

Christian Vanneste ayant qualifié de légende la déportation des homosexuels, en France, va être exclu de l'UMP et sera probablement poursuivi par une ou plusieurs associations d'invertis pour ces horribles propos qui nous rappellent les HLPSDNH.
Reste qu'il n'y en a eu que 62, en quatre ans sur tout le territoire, selon cet historien,  quand la propaganda nous faisait subodorer des trains entiers.
A quand la condamnation de l'historien voire du journal 20 Minutes ?

Et maintenant ma question : quand est-ce qu'on va cesser de se servir de cette p... de guerre pour faire de la politique en France ? Qu'est-ce que ça peut bien nous foutre qu'ils aient été 62, 620, ou 6200 ? je vous le demande ? Il y a eu tout plein de gens qui ont été déportés pour une multitude de raisons et  même des gens qui dormaient dans leur lit  ont été atomisé par les bombes américaines ou anglaises, libérés de toute attache terrestre pour le coup. En quoi cela va-t-il nous permettre de faire baisser les dépenses de l’État et de relocaliser les industries  ?

Il est de notoriété publique que l'UMP est largement "introduite" par le lobby et il m'étonnerait fort que ces messieurs n'obtiennent pas le mariage homo d'ici la fin du prochain mandat du petit Nicolas s'il est réélu.
Si c'est la gauche, qui a déjà basculé du côté obscur de la force depuis longtemps, on sait que ce sera dès les premiers mois.
Si ça leur fait plaisir de jouer à papa-maman comme on joue à la grimace devant une glace, si l’État accepte que de jeunes enfants leurs soient confiés eh bien qu'ils s'amusent tous ensemble et grand bien leur fasse.  

Ce que je dis c'est que tout se paiera un jour, il faudra rendre compte de ses faits et de ses méfaits

dimanche 12 février 2012

L'Empire à l'oeuvre dans le croissant fertile

L'article
L'Après-Veto sino-russe sur la Syrie : Mensonges et larmes de crocodile
publié sur mondialisation.ca me semble très pertinent quant à la situation en Syrie malgré quelques imperfections de traduction.
En bref, la Russie qui n'est pas dupe des manœuvres américaines  et de ses alliés européens visant à se servir des islamistes de la région appuyés par les royaumes "très libéraux" de la péninsule comme d'un fer de lance contre le flanc sud de la Russie a décidé de bloquer "l'Empire" qui du coup ronge son frein.
Dans cette manœuvre de géostratégie elle a trouvé l'appui de la Chine qui certainement trouve tout son intérêt à ne pas voir toute la région basculer sous l'aile des Américains et de ses alliés.
Selon cet article des troupes étrangères, qataries et probablement britanniques (commandos) opéreraient dans divers combats notamment à Homs. Les mêmes ingrédients qu'en Libye.


vendredi 10 février 2012

France terre d'accueil

Certes on s'en doute, au mieux on le sait, mais ça fait toujours froid dans le dos ....
Tout y est : volonté gouvernementale d'opérer une substitution de population, mensonges visant à masquer la vérité aux citoyens, tripatouillages statistiques et xénophilie de la justice.
PARIS (NOVOpress via le Bulletin de réinfo) —C’est en toute discrétion que le ministère de l’Intérieur a rendu public hier le rapport annuel qui contient les derniers indicateurs “officiels” des flux migratoires en France. Les chiffres livrés par ce rapport prennent le contre-pied des déclarations gouvernementales. Flairant le danger, le ministre de l’Intérieur, Claude Guéant, s’était empressé de donner d’autres chiffres il y a un mois.

C’est officiel, avec Nicolas Sarkozy, les chiffres de l’immigration ont explosé

Le nombre total de premiers titres de séjour délivrés entre 2007 et 2010 a bondi de plus de 7%. Chaque année, quelque 200 000 personnes obtiennent ce fameux sésame pour s’installer en France. On est donc loin des rodomontades de Nicolas Sarkozy ou de Claude Guéant sur la baisse de l’immigration. Au niveau de l’immigration de travail, c’est même pire, +51 % depuis 2007 pour les immigrés extra-européens !

La prétendue « lutte contre l’immigration » est donc une vaste mascarade ?

En matière de reconduites à la frontière, le rapport rendu au Parlement montre aussi qu’entre 2009 et 2010 celles-ci avaient baissé de 4,4 % passant de plus de 29.000 à environ 28.000. Comme le note le journal Le Monde, contrairement au discours d’extrême fermeté affiché à l’époque, particulièrement à la suite du discours de Grenoble de l’été 2010, le système d’éloignement des étrangers en situation irrégulière a été entravé par l’essor d’une jurisprudence favorable aux étrangers et par l’inflation de recours contentieux.

Quid des régularisations ?

Traditionnellement, dans ce rapport annuel, il existe une ligne statistique qui permet de connaître leur nombre approximatif. Celui-ci tourne généralement autour de 30.000. Cette année, et pour la première fois, la case n’est pas renseignée. Il est donc impossible de savoir le nombre de régularisations ces dernières années. Un sujet sensible à quelques mois de l’élection présidentielle. Autre perle de ce rapport : pour faire baisser le nombre d’étrangers en France, le gouvernement n’a rien trouvé de mieux que d’ouvrir les vannes des naturalisations. Près de 110.000 par an depuis 2007.


Sources
Radio Courtoisie
Novopress
Les dessins sont de Konk

mardi 7 février 2012

De la campagne électorale ou l'art de parler pour ne rien dire

Campagne électorale : moment de la vie politique où l'on parle de tout et de rien, surtout de rien et surtout pas des problèmes concrets qui se posent aux électeurs  ou que les électeurs posent aux politiques.
Par exemple Untel se poserait des questions existentielles sur la valeur des civilisations et on lui ferait procès d'être un héritier direct des heures-les-plus-sombres-de-notre-histoire, alors qu'en fait tout le monde s'en fout quand nous avons à la fois toutes les civilisations et toutes les races à la maison, fut-ce à notre corps défendant.

Comment mettre des bâtons dans les roues du système

Comment mettre des bâtons dans les roues du système ?
C'est la question de Chris à laquelle je préfère répondre par un article car la réponse est assez longue.

Pour le prochain vote, en l'absence supposée de Marine La Pen,   je suis pour un vote de nuisance qui à mon avis vaut bien  mieux que l'abstention, mais hors l'action directe qui n'est pas d'actualité il n'y a pas trente-six alternatives, il faut voter ou pas.

Sur le long et le moyen terme il y a de toute évidence un travail de fond à faire, qui avait été tenté à un moment par le FN : privilégier l'implantation locale, mais nous avons au moins trente ans de retard, ce qui n'est pas rien. De plus le système bloque tout, associations, syndicats et c. grâce à des lois pseudo-mémorielles et clairement anti-françaises.
Les Identitaires attaquent par où ça fait mal en démontrant la collusion entre le système et les musulmans pour faire court, ou plus simplement les contradictions du système comme la laïcité sélective. Ils ont une certaine convergence de buts avec le mouvement Riposte laïque longtemps entièrement axé sur la démarche de ridiculiser la religion chrétienne mais qui vient de se rendre compte que le danger ne venait plus de là . Tout apport est bon à prendre. Bien que les résultats soient très limités, car les actions sont peu diffusées par des médias aux ordres, c'est une voie à suivre et je trouve dommage que chaque entité politique de droite croie devoir avoir sa propre démarche sur le sujet.

Les médias sont aux mains de nos ennemis, il faut donc se servir des médias alternatifs comme le net, mais là aussi il faudrait plus de professionnalisme (et pourquoi pas des hackers comme nos ennemis?) . Le nerf de la guerre manque dramatiquement pour diffuser l'information de manière plus large.
Quand on voit que la bande FM comporte plusieurs radios sous influence directe des Musulmans, et des Juifs et pléthore de radios sous influence, avec la seule Radio Courtoisie nous sommes mal.
Pour les journaux c'est pareil.

La gauche c'est à dire la gauche traditionnelle essentiellement marxiste et la "droite" mondialiste toujours prête à la compromission, ont réussi à ostraciser tout ce qui se prétend nationaliste ou patriotique, même simplement français — le débat sur la valeur comparée des civilisations est très éclairant comme dirait un journaliste de gauche.
Ils ont même gagné la guerre des mots. On ne sait même plus comment se définir précisément sinon en réaction en acceptant le quolibet d'extrême-droite alors que nos positions de bon sens sont parfois proches de celle d'hommes de gauche d'avant 14 voire même de celles de Léon Blum !
On constate que pour seule  riposte sémantique nous nous limitons à des querelles sur la défense de la langue française pour une grande part surannées et caricaturales (docteur, faut-il dire bulldozer ou pousseur chenillé à lame ?)

Nous sommes peu nombreux, n'avons pas d'argent, nous n'avons pas d'appuis, notre électorat est volatile, la situation clairement semble désespérée. Il nous faudrait un Foch qui conclurait "j'attaque !".

Bien que la charge de cavalerie impériale  en terrain découvert ne soit naturellement pas la tactique que je recommanderais.

lundi 6 février 2012

Alsace Dar al-Islam

L'Immonde rapporte la création en Alsace, à Strasbourg, du premier cimetière "public" musulman orienté vers La Mecque doté de tout le confort inhérent à ce genre d’établissement en précisant que tout cela réalisé grâce à des fonds publics n'a pu être possible que grâce au statut concordataire de l'Alsace (soupirs ...).
Lire l'article

Enfin cela prouve surtout que désormais l'Alsace est terre d’islam et soumise à la loi coranique, un bon croyant ne se faisant pas enterrer en terre impie.
Cela devrait réjouir les laïcistes de tout poil qui, en relativisant la place de la religion dans la société, en sont arrivés à la situation exactement inverse de celle recherchée. Sauf que cette religion là ne leur fera aucun cadeau.
A la ouaquebarre !

Le froid : la réponse de l'Ami Mollette !

Les salles de rédaction s'interrogent devant le manque de réaction de l'Ami Molette en ces temps de frimas.
Quel est donc le programme socialiste pour faire face à de tels évènements qui ne sont pas sans rappeler les heures les plus froides de notre histoire ?
Par des sources connues de nous seuls, nous sommes en mesure de révéler les mesures que prépare l'état-major de campagne de l'Ami Mollette.

Des mesures innovantes comme chacun le présage.

Premièrement, dès l'avènement du nouveau président, le président Mollette en l’occurrence, celui-ci prendra un décret interdisant à tous les thermomètres de descendre en-dessous de zéro degré. Passer en dessous de zéro sera considéré comme attentatoire aux Droits de l'Homme. Dès que le nouveau Parlement sera en place, en juin, une loi sera votée afin de graver cette disposition dans le marbre.
Puis à la rentrée, la Constitution sera modifiée en ce sens après consultation de nos partenaires européens, mais s'il le faut nous le ferons seul !

Ensuite et pour parer à toute éventualité, le gouvernement engagera 200 000 pelleteurs — recrutés de préférence parmi les glandeurs professionnels afin de faciliter leur (ré)insertion sociale — équipés de pelles à neige et  qui seront employés à dégager les routes de toute neige, essentiellement pendant la période estivale car c'est là où la neige risquerait d'être la plus dangereuse, compte tenu qu'on ne s'y attend vraiment pas.

Naturellement et  comme l'Ami Mollette ne fait pas l'impasse sur le réel, ces nouveaux emplois, seront gagés sur de nouvelles recettes. La tranche supérieure d'impôts passera à 90% et la TVA à 24%, mais les riches dans le besoin ainsi que les hérémistes et autres allocataires pourront bénéficier d'une allocation d'aide à la dispense de contribution  en vue de faciliter l'accès à tous à la liberté de circulation et à la lutte contre les dispositions attentatoires à la juste résistance au froid :  l'AADCFATLCLCDAJRAF.



dimanche 5 février 2012

Le Grand Jeu

Il se déroule en ce moment sous nos yeux une partie d'échecs mondiale dont je note que tous les commentateurs politiques qui font l'opinion — la fameuse opinion publique —se gardent bien de relier les éléments entre eux.
Les acteurs :
D'une part les USA et Israël comme acteurs principaux qui eux seuls savent quels coups ils vont jouer, assistés d'idiots utiles informés à des niveaux plus ou moins dégradés, les membres de l'OTAN, en particulier les Britanniques et les Français, les autocraties arabes du golfe et de la péninsule arabique et les alliés barbares c'est à dire les divers mouvements "révolutionnaires.
De l’autre côté, l'Iran, la Syrie, la Russie et la Chine.
Tous les autres pays comptent pour du beurre, éventuellement ce sont des pions sacrifiables.

Le but :
Les USA jouent une stratégie double, assurer la sécurité d'Israël pour un siècle au moins et pérenniser les approvisionnements de pétrole en provenance du Golfe, tout en limitant lesdits approvisionnements à destination des ses ennemis potentiels en premier lieu la Chine.

Le déroulement.  :
D'abord, les USA ont pris pied dans le sud de l'Europe dans l'ex-Yougoslavie, au Kosovo plus particulièrement où ils ont créé dit-on une base militaire énorme.
Cette base leur permet, sans porte-avions d'opérer sur la quasi-totalité du bassin méditerranéen et au Proche-Orient.
Pour ce faire il a fallu sacrifier quelques milliers voire millions, de Croates, Serbes, Kosovars mais tout cela n'est que du consommable n'est-ce pas ?
Au passage, ils ont réintroduit dans le sud de l'Europe la menace musulmane qui avait disparu depuis la fin de la première guerre mondiale. Une épée de Damoclès ne nuit jamais à la bonne stratégie.

Second acte, la réponse à la provocation Irako-Afghane qui fleure bon l'incident du golfe du Tonkin.
J'ai cité la réponse à l'attaque des tours jumelles et du Pentagone.

On sait maintenant de manière sûre que même si cet attentat a été perpétré par Ben Laden (RIP) et consorts, le gouvernement afghan et encore plus le gouvernement irakien n’avaient rien, mais alors rien du tout à voir dans cette affaire.
Résultat, l'ennemi le plus dangereux d'Israël rayé de la carte politique du monde pour quelques décennies et l'invasion de l'Afghanistan.

Troisième  acte, les révolutions du printemps arabe.
Je passe sur la révolution Orange d'Ukraine et la tentative Géorgienne qui visait à permettre aux USA de prendre pied en Mer Noire, la réaction Russe a été à la hauteur de la menace et ces deux tentatives ont fait un flop.
Tout le monde même le moins averti aura noté que les révolutions arabes n'ont eu lieu que dans des pays semi-laïcs et progressistes et non pas dans les royaumes moyenâgeux de la péninsule arabique.

Ben Ali ne présentait pas de réelle menace ni pour Israël, ni pour l'Occident sinon que son pays était le plus développé économiquement du Maghreb et qu'il occupe une position clé  entre le bassin oriental et le bassin occidental de la Méditerranée..
Le remplacer par une équipe d'islamistes purs et durs ne pourra que ralentir le pays dans son essor et ainsi faciliter la libre circulation des forces américaines dans le bassin.

Le sort de Moubarak montre bien comment l'Occident récompense ses serviteurs lorsqu'ils ne servent plus  à rien.
Il se posait un problème de succession à Moubarak et probablement que le meilleur moyen d'éviter que le successeur soit à la fois relativement efficace et hostile à Israël était de fomenter en sous-main un soulèvement dont les fruits devaient assurément tomber dans le bouche des islamistes tapis aux aguets depuis les années 20.
Israël aura à ses portes un voisin hostile mais probablement nul militairement ce qui dans le contexte local reste le plus important.
D'ailleurs l'action contre l'armée se poursuit actuellement en Égypte avec certainement pour résultat la prise de pouvoir totale des islamistes et les cinq prières par jour obligatoires.

Kadhafi, présentait une menace potentielle pour Israël et accessoirement pour la stabilité de l'Afrique. Par ailleurs il avait menacé l'Occident plusieurs fois et probablement mis ses menaces à exécution plusieurs fois. Exit Kadhafi..

Tout cela n'était que de l'élagage de branches.

Le vif du sujet c'est l'Iran qui a des velléités d'être une puissance régionale et qui dispose d'un islam plus centralisé que celui des Sunnites. Plus centralisé donc plus fort vis à vis de l'extérieur.
L'allié de l'Iran ayant une ouverture sur la Méditerranée et qui plus est voisin d'Israël, le seul a avoir une armée relativement puissante c'est la Syrie.
Ne nous étonnons pas alors de voir comment les USA et Israël tentent de faire tomber ce pays de l'intérieur et se servant, une fois de plus de militants salafistes soutenus par les dictatures moyenâgeuses de la péninsule.
Au moment où la Russie a déjà sauvé la mise à la Syrie plusieurs fois et où Poutine s'apprête à briguer un nouveau mandat comme président de la Russie, comment s'étonner que des mouvements de l'opposition russe sèment le trouble intérieur dans le pays.
Les USA espèrent occuper ainsi suffisamment les Russes pour qu'ils relâchent un peu leur attention. Si de plus le mouvent entraîné par sa propre dynamique amenait à un changement de pouvoir ce serait parfait, d'autant plus que la Russie protège aussi l'Iran .
Au terme de la première phase du plan, l'Iran serait isolé, sans allié ou avec des alliés en proie à leurs propres problèmes.
L'absence d'action contre la Chine, pour l'instant, peut s'expliquer de plusieurs manières, d'une part le morceau est trop gros à avaler même pour les USA ou bien les USA, grâce à la crise, espèrent mettre la Chine en difficulté économique (discours d'Obama prônant la relocalisation industrielle, le comble pour un serviteur du N.O.M. )  ou alors ils ont passé un accord, la Corée contre l'Iran ou encore des troubles fomentés par les minorités musulmanes de l'Ouest du pays vont éclater sous peu. L'année 2012 devrait nous en apprendre un peu plus.
En fait je ne suis pas loin de penser que si les USA avaient réussi leur coup en Afghanistan, c'est à dire prendre pied durablement dans le pays et installer un gouvernement vassal, toutes les manœuvres visant à encercler l'Iran n'auraient pas eu lieu. Les USA pouvant depuis l'Afghanistan surveiller Iran, Chine, Pakistan , Inde et le flanc sud de la Russie.
L'opération militaire se révélant un échec et l'allié pakistanais se dérobant, il n'y avait pas d'autre solution que de reprendre le problème par un autre bout.
A défaut de fin du monde, l'année 2012 risque d'être riche en rebondissement et surtout risque d'être source de nombreux troubles pour les années à venir.

N'oublions jamais que le but ultime reste de développer un gouvernement mondial .






samedi 4 février 2012

apprendre à lire et écrire.

ça y est ! la campagne est lancée avec ou sans Sarkozy; Les guignols sont lâchés.
On voit ainsi, Bayrou , ancien ministre de l'éducation nationale où il n'a pas fait d'étincelle, nous annoncer qu'il va faire que les élèves apprennent à lire et écrire à l'école.
P... la découverte !

mercredi 1 février 2012

Les Cinq-Cents

Au départ les signatures devaient être une espèce de filtre de notoriété pour éviter des candidatures farfelues. Dès la première élection en 1965 le dispositif a démontré sa parfaite inutilité avec la candidature de Marcel Barbu.
En fait il n'était pas si farfelu que cela mais passait pour tel à l'époque auprès d'une presse déjà inféodée.

Lorsque le couple maudit Giscard-Chirac décide en 1976 de porter le nombre de parrainages de 100 à 500, le premier palier du filtre à candidats s'est mis en place, déjà contre Le Pen. On passe du filtre de notoriété au filtre de moralité politique. Du politiquement correct avant que l'expression fut inventée.
Le Pen en est victime une première fois  en 1981. Puis a chacune des élections suivantes il courra après les 500 signatures quand une centaine ne lui auraient pas posé de problème insurmontable.

Lorsqu'il a été décidé plus tard en 1981 de rendre public le nom des signataires, l'outil visait certainement à éviter une candidature de Le Pen aux futures élections. Déjà une collusion flagrante droite-gauche que Le Pen nommera la bande des quatre. On est alors passé de la moralité politique à la coercition politique.
En décidant de rendre public le nom des signataires, livrés dès lors en pâture aux nervis du SCALP, l’État commettait un déni flagrant de démocratie.
A la pression de la vindicte publique  — ou supposée telle car qui le SCALP représente-t-il à part les renseignements généraux remplacés ensuite par les services secrets (DCRI) et quelques gauchistes manipulés  — s'ajoutait le chantage aux subventions qu’exercent les partis politiques.

 Il semble que pour ces élections le système UMPS craigne vraiment trop le score que pourrait faire Marine Le Pen, voire sa présence au second tour. Le PS veut se venger de l'humiliation de 2002.
Je crains qu'elle n'ait pas ses 500 signatures, car il me semble désormais difficile de trouver 500 héros dans la population politicienne. Dans cette hypothèse, il me paraitrait intéressant que le FN publie alors la liste des élus ayant refusé leur signature afin que nous puissions aussi  le faire.
Le courage doit s'assumer dans les deux sens.

Le seul cas où la route serait ouverte serait l'hypothèse où Nicolas Sarkozy décidant de ne pas se présenter déciderait de lâcher un pitbull dans la cour de récré.
Je chiffre cette hypothèse à  20% de probabilité grâce à mon outil pifométrique de dernière génération.

Et maintenant une question d'importance se pose. Comment marquer notre profond désaccord si l'hypothèse de la non obtention des signatures venait à se réaliser. ?
Ne vous lâchez pas dans les réponses, les IP des blogueurs sont certainement connues de la DCRI.